07/07 06:51

Mathilde Panot, Députée LFI, accusée d'antisémitisme et de manque de dignité après avoir qualifié Elisabeth Borne de "rescapée", alors que son père était un résistant rescapé d'Auschwitz - Vidéo

Mathilde Panot, présidente du groupe La France insoumise, a provoqué mercredi soir un tollé sur les réseaux sociaux après avoir affirmé que la Première ministre Élisabeth Borne "était une rescapée", en réaction à son discours de politique générale à l'Assemblée nationale.

Élisabeth Borne a vécu une enfance marquée par le suicide de son père en 1972, un ancien déporté, alors qu'elle n'avait que 11 ans. Né Bornstein, Joseph Borne, ancien résistant d'origine polonaise, a connu l'enfer du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau.

"Ça n’a pas toujours été simple. J’ai perdu mon père quand j’étais très jeune. Et donc on s’est retrouvées avec ma mère, qui avait deux filles et qui n’avait pas trop de revenus", avait-elle raconté pudiquement sans rentrer dans les détails, lors d'une interview en 2021 sur la chaîne C8. Sa famille a ses racines en Pologne. Son grand-père Zelig Bornstein, qui mourra dans les camp ainsi que deux de ses fils, fuit l'antisémitisme dans les années 20 pour s'installer en Belgique, où il trouve du travail chez un diamantaire.

Joseph naît à Anvers en 1925. Il fait partie d'une fratrie de quatre garçons, Léon né en 1921, Isaac en 1923 et Albert en 1930. Lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale, la famille doit de nouveau s'exiler et se réfugie dans le sud de la France, à Toulouse, à Montauban, puis à Nîmes. La mère Anna décède alors à seulement 36 ans.

Le philosophe Raphaël Enthoven, Jacques Attali, ou encore l'avocate de l'Organisation juive européenne (OJE), Muriel Ouaknine-Melki ont dénoncé les propos de Mme Panot.

Voici le paragraphie exact du discours de la députée Insoumise :

"Madame Borne, il faut le dire : vous êtes une rescapée. Vous êtes la Première ministre la moins bien élue de la Vème République. Vous avez maintenu un gouvernement à trous et en sursis : 3 de vos ministres ont été défaits aux législatives. La Ministre des Outre-mer a tenu 36 jours, avant de prendre la fuite. Que dire du Ministre accusé de plusieurs viols, maintenu en poste jusqu’à lundi, ou de celle visée pour des viols gynécologiques, toujours en fonction à ce jour ? Le camouflet électoral des législatives porte votre nom. Mais vous voilà toujours là !"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Noël Flantier
7/juillet/2022 - 08h46
Tonton Klaus a écrit :

Tu peux faire encore plus creux ?

Ok

Portrait de veronique corlobe
7/juillet/2022 - 08h44
bloublichariaba a écrit :

Abject si c'est volontaire mais à mon avis elle devait l'ignorer.

Ça va être ça avec LFI jusqu'aux prochaines élections, provocations, opposition de principe sur tout sujet, pousser les Français dans la rue et créer de l'instabilité.Tout ça pour provoquer des élections et essayer un enième fois de faire élire leur leader auto-proclamé premier ministre . Faire progresser la France, résoudre les problèmes de fond ils s'en tapent ou font semblant de s'en préoccuper. 

tout à fait

 

Portrait de Noël Flantier
7/juillet/2022 - 08h18
Tonton Klaus a écrit :

Ah parce qu'on a pas le droit de s'interroger ?

Ils représentent quoi, 2% de la population totale ?

Et ils sont clairement très présents dans les hautes fonctions.

Je me demande juste comment...

Peut-être parce qu'en politique, on prend des gens compétents (ce qui reste toutefois assez relatif) et qui souhaitent le faire... Et c'est plus facile quand on baigne déjà dans le milieu.

Portrait de Blondissime
7/juillet/2022 - 08h17

Quelle honte ! dans ce parti y'en a pas un pour racheter l'autre. Et il en dit quoi le chef qui se revait 1er ministre ?

Portrait de Harriet
7/juillet/2022 - 08h02

Mme Borne n'ayant pas l'âge d'être une rescapée des camps , je ne pense pas que M. Panot  a étudié la généalogie de la premièr(e) ministre pour faire une allusion aussi ignoble ...

Comme je le disais pour ces membres du gouvernement taxés d'homophobie , il faut cesser de voir des "phobies/anti" partout ! 

Encore une fois , ce sont des sujets suffisamment  graves pour ne pas être galvaudés ... smiley

Portrait de COLIN33
7/juillet/2022 - 07h58 - depuis l'application mobile

c'est désespérant, tout est bon pour foutre la merde, après on s'étonne que les français ne se rendent pas aux urnes.......

Portrait de dodo34
7/juillet/2022 - 07h50
bloublichariaba a écrit :

Abject si c'est volontaire mais à mon avis elle devait l'ignorer.

Ça va être ça avec LFI jusqu'aux prochaines élections, provocations, opposition de principe sur tout sujet, pousser les Français dans la rue et créer de l'instabilité.Tout ça pour provoquer des élections et essayer un enième fois de faire élire leur leader auto-proclamé premier ministre . Faire progresser la France, résoudre les problèmes de fond ils s'en tapent ou font semblant de s'en préoccuper. 

il est vrai que ce qui compte pour LFI c est de renverser le gouvernement pour que le roi Mélenchon accède au poste de 1 ministre

Portrait de dodo34
7/juillet/2022 - 07h48
Nobody21 a écrit :

Maintenant faut voir la vérité en face et arrêter cette pleurnicherie débile: Mme Panot quand elle parlait de "rescapée", elle ne voulait pas parler réscapée des camps de concentration mais rescapée (repéchée) de sa place de première ministre. Je sais que la lfi et le rn adorent faire des jeux de mots à la cons: Durafour crématoire, par exemple! Mais là c'est de la mauvaise foi! 

oui en êtes vous si sur????

Portrait de KERCLAUDE
7/juillet/2022 - 07h46

Quel niveau pour cette élue NUPES, elle devrait réfléchir avant de parler mais elle a été élue pour renverser le gouvernement et après .........

Portrait de bloublichariaba
7/juillet/2022 - 07h34

Abject si c'est volontaire mais à mon avis elle devait l'ignorer.

Ça va être ça avec LFI jusqu'aux prochaines élections, provocations, opposition de principe sur tout sujet, pousser les Français dans la rue et créer de l'instabilité.Tout ça pour provoquer des élections et essayer un enième fois de faire élire leur leader auto-proclamé premier ministre . Faire progresser la France, résoudre les problèmes de fond ils s'en tapent ou font semblant de s'en préoccuper.