06/07 16:42

La première ministre a annoncé à l'Assemblée Nationale que "le gouvernement souhaite détenir 100% du capital d'EDF" face à la crise énergétique - Regardez

Lors de son discours de politique générale, à l'Assemblée nationale, la première ministre a annoncé que le gouvernement souhaite  «détenir 100% du capital d'EDF». Alors que la transition énergétique va passer par une électrification des usages pour s'éloigner des énergies polluantes, la première ministre a répété son soutien au nucléaire.

Renationaliser le géant tricolore de l'énergie doit permettre à l'État de reprendre la «pleine maîtrise de la production d'électricité et de sa performance», tout en défendant la «souveraineté» de l'Hexagone.

Élisabeth Borne a également inscrit cette politique dans les pas de ses prédécesseurs, argumentant que la renationalisation permettrait au groupe de disposer de fonds suffisants pour «mener des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique».

Les décennies à venir s'annoncent en effet chargées pour le groupe, alors que la production d'électricité va devoir augmenter en flèche et que la construction de nouveaux réacteurs a été confirmée par Emmanuel Macron à Belfort, en février dernier.

«L'État prendra ses responsabilités pour assurer la capacité de financement d'EDF à court terme et à moyen terme», assurait alors le chef de l'État.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Babibel
6/juillet/2022 - 22h01 - depuis l'application mobile

cette photo onn dirait l'album symétrie de Muse. ...