29/06 19:17

Une enquête ouverte contre le ministre Damien Abad pour "tentative de viol" annonce le Parquet de Paris suite à la plainte déposée par une élue centriste pour "tentative de viol" concernant des faits remontant à 2010

Une enquête a été ouverte contre Damien Abad pour "tentative de viol", selon  une information de l'AFP. Cette enquête fait suite à la plainte déposée par une élue centriste pour "tentative de viol" concernant des faits remontant à 2010.

Les investigations ont été confiées à la Brigade de la répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Depuis sa nomination au sein du gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne, le ministre des Solidarités a été accusé de viol ou de tentative de viol par trois femmes dont les témoignages ont été révélés par Mediapart, dont l'élue centriste. Mais le parquet de Paris, jusqu'ici, a fait savoir qu'il n'ouvrait pas d'enquête préliminaire "en l'état", faute de pouvoir identifier les victimes et d'organiser une audition.

Le 14 juin, Mediapart avait révélé son témoignage : l’élue dénonçait une agression sexuelle et du harcèlement de la part de Damien Abad lors d’un mariage dans l’Aveyron, le 31 juillet 2010 ; mais aussi une tentative de viol lors d’une fête au domicile du député européen, à Paris, au premier semestre 2010. Des accusations que Damien Abad avait « catégoriquement » réfutées.

Après la publication de cet article, Damien Abad a indiqué, dans un communiqué diffusé par sa conseillère presse au ministère, qu’« une nouvelle fois » il conteste « avec la plus grande fermeté toute accusation de tentative de viol ou d’agression sexuelle portée contre [lui] ». « Je ne laisserai pas ces accusations mensongères et scandaleuses sans réponse. [...] Ma détermination est totale », a ajouté le ministre, annonçant qu’il allait déposer une plainte en dénonciation calomnieuse.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phantôme_
30/juin/2022 - 11h23

Ah, cette bonne vieille présomption d'innocence que l'on piétine à pieds joints.

Sinon, pourquoi avoir attendu douze (12!!!) ans avant de porter plainte?

Et comment peut on prouver une "tentative" de viol sans témoin?

Je trouve les accusations de cette élue bien maigres. Elle dit avoir vu quelque chose flotter dans son verre et elle a tout de suite pensé à du GHB??? Wow, plus fort que les experts du C.S.I.

Portrait de wicket
30/juin/2022 - 10h50

Il va falloir se demander POURQUOI MAINTENANT ! Alors que les faits ont eu lieu il y a 12 ans... !  Alors,  il suffit, à présent, qu'un Ministre ne plaise pas pour qu'on le soupçonne d'avoir commis un viol et sans aucune enquête, cet homme sera voué aux gémonies - 12 ans après -  sans pouvoir se défendre. A ce compte là, portez plainte contre tout le gouvernement si vous n'êtes pas de son bord... Un peu facile, non ?

Portrait de colmart18
30/juin/2022 - 10h06

Même si la présomption d'innocence doit prévaloir , il serait judicieux de ne pas le reprendre dans le prochain gouvernement , on se demande à quoi réfléchit le premier ministre quand il compose son équipe , il doit je suppose et j'espère , avoir ou creuser le pédigré de chaque ministre mis en poste .

Portrait de COLIN33
30/juin/2022 - 08h34 - depuis l'application mobile
Take 5 a écrit :

S'il faisait cela, vu la lenteur de la justice, il perd son job pour toujours. Que faites vous de la présomption d'innocence? On peut imaginer qu'il soit innocent. Je n'en sais rien. Autrement dit, pour casser la carrière de qui que ce soit, il suffirait de déposer une plainte contre lui, et donc l'obliger à démissionner? Curieusement, on attend qu'il soit ministre pour lui tirer dessus.

Personne n'a encore expliqué comment il aurait pu faire pour violer qui que ce soit. Il ne peut même pas s'habiller tout seul.

 

@Take 5
Lui il est ministre ce qui n'est pas le cas de tout le monde !

Portrait de Calla
30/juin/2022 - 08h18

Ces collègues LR  savaient qu'il était très lourd avec les femmes pourquoi ils ne disent rien !!!

Portrait de Electro
30/juin/2022 - 08h12

Je ne sais quoi en penser mais faut quand même avouer que le choix de tant de ministres avec des trucs louches au cul; il y a que cela dans ce gouvernement destructeur depuis 2017.

Est ce que c'est pour mieux les manipuler, on peut tout imaginer dans ces milieux élitistes.

Portrait de Calla
30/juin/2022 - 07h38

Si l'histoire est vrai la pauvre femme  doit être traumatisée !!! vu le bonhomme  !!!!!!

Portrait de Vosegus
29/juin/2022 - 21h12
COLIN33 a écrit :

Il serait préférable qu'il se retire en attendant que la justice se prononce, sinon sa situation va être intenable...

D'après la plaignante, il semble qu'il préférait la mettre plutôt que de se retirer. 

Portrait de COLIN33
29/juin/2022 - 19h36 - depuis l'application mobile

Il serait préférable qu'il se retire en attendant que la justice se prononce, sinon sa situation va être intenable...