23/02/2011 07:08

Polnareff: "Elle a fait le bébé avec un donneur de sperme !"

Dès ce matin, le magazine Gala publie donc les confessions de Michel Polnareff qui a découvert que son bébé n'était pas de lui.

Il y a 24 heures,
Michel Polnareff avait annoncé sur sa page facebook que son fils, né fin décembre dernier n'était pas de lui, selon les aveux de sa compagne Danyellah et un test ADN.

"C'est avec une immense tristesse que je me dois de vous annoncer que le bébé n'est pas de moi. Devant mon insistance à faire un test ADN, Danyellah m'a avoué la vérité et le test l'a confirmé ", a écrit Michel Polnareff.

"Je regrette que nous ayons à partager cet énorme chagrin et cette terrible déception", a ajouté le chanteur qui a l'habitude de s'adresser très directement à ses fans sur les réseaux sociaux

Dans Gala, Michel Polnareff donne des précisions et explique qu'il avait été surpris de voir a quel point sa femme était surprise de le voir aussi insistant dans sa volonté de le voir reconnaitre l'enfant. De même, il avait remarqué certaines réflexions et certaines petites phrases qui lui auraient mis la puce à l'oreille.

De même, il révèle que sa femme a fait appel "à un donneur de sperme" pour concevoir le bébé. Un mystère de plus dans cette affaire, car le chanteur explique dans le même temps "ne pas être stérile"...

Alors pourquoi une telle exposition de son intimité dans Gala ?

Le rédacteur en chef du magazine, Matthias Gurtler répond à cette question dans Le Parisien ce matin:

« On avait acheté les billets pour la Californie, car Michel voulait nous présenter son bébé, préparé le stylisme, raconte rédacteur en chef de Gala.. Jean-Paul Gaultier nous avait prêté des vêtements pour le bébé et le couple.
Et, tout d’un coup, plus aucun signe de vie de la part de Michel…»


En fait le verdict de l'ADN venait de tomber, c'était il y a une dizaine de jours.

"Il a alors quitté sa vaste propriété pour un hôtel, Danyellah restant à Palm Springs avec le nourrisson.  Il a intégré les codes de communication des stars américaines, à la manière d’une Céline Dion. C’est la première fois qu’un artiste français fait preuve d’une telle transparence. Et en évoquant ce test de paternité, que j’ai pu voir, et qui l’a dévasté, il signifie aussi qu’il est comme tout le monde…».

Ailleurs sur le web

Vos réactions