09/06 18:16

Ado de 13 ans assassinée à Clessé - En garde à vue, son petit ami de 14 ans reconnaît l'avoir étranglée et lui avoir porté plusieurs coups de couteau : "Il avait déjà évoqué l'idée de la tuer" - Revoir l'intervention du procureur

17h56: Eric Jallet, procureur de la République de Mâcon indique:

"Une habitante vers 6h40 a découvert le corps d'une jeune fille avec un couteau planté dans le cou. (...) Plusieurs dizaines de traces de coups de couteau ont été constatées. Un couteau est resté planté au niveau de la gorge de la jeune fille"

"Le nez a été brisé", a-t-il ajouté.

Avant d'annoncer l'ouverture d'une enquête pour "assassinat"

"Le jeune homme de 14 ans, qui a été placé en garde à vue, a été entendu cet après-midi à partir de 15h . Ses première déclarations confirment qu'il a commis les faits d'homicide volontaire, il reconnaît avoir convenu d'un rendez-vous avec la jeune fille, qu'il s'était muni d'un couteau qu'il a caché dans sa manche, et lui a porté trois coups de couteau au niveau du cou. Elle a tenté de fuir, et l'a rattrapée, étranglée, et lui a porté d'autres coups de couteau. Sur les mains du jeune homme ont été constatées des lésions et des traces de coupure.

Selon le procureur, le petit-ami avait déjà évoqué l'idée de la tuer. La victime s'était séparée une première fois, avant de se remettre avec lui.

Selon leurs amis, "ils avaient, depuis le début de la semaine, l’habitude de se retrouver entre minuit et quatre heures dans le village de Clessé. Les amis expliquaient que ce garçon avait eu par le passé des paroles inquiétantes", évoquant l’idée de vouloir tuer la jeune fille, précise le procureur.

Et de préciser que le mis en cause n'a pas d'antécédents, ni de casier judiciaire. "Les reconnaissances des faits par le gardé à vue doivent donner lieu à des auditions plus précises. En tout état de cause, la qualification retenue est celle d'un assassinat, punissable de réclusion criminelle à perpétuité pour les majeurs."Rappelons que ce garçon a 14 ans, et que les peines sont abaissées quand il s'agit de mineur", le maximum encouru étant de 20 ans de réclusion criminelle, précise Eric Jallet.

Le petit ami de la victime a affirmé en garde à vue avoir été lui même victime de "violence de la part de son père", a indiqué le procureur.

14h29: Le point sur ce que l'on sait

Le petit ami d’une adolescente de 13 ans retrouvée morte poignardée, jeudi matin près de Mâcon, a été placé en garde à vue, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Le corps de la jeune fille a été découvert vers 6h40 à Clessé (Saône-et-Loire), avec un couteau dans le cou. Elle présente également de nombreuses traces de violences sur le corps, a-t-on précisé de même source. Le suspect est âgé de 14 ans, a indiqué la gendarmerie. L’adolescente aurait disparu mercredi soir, selon la presse locale.

Selon le recteur de l’Académie de Dijon, Pierre N’Gahanne, la jeune fille était en quatrième au collège de Lugny, ville proche de son village de Clessé, où elle avait effectué toute sa scolarité primaire. « Ce qui est arrivé est totalement incompréhensible », a-t-il indiqué à BFMTV, ajoutant qu’« aucun signalement de harcèlement » n’avait été fait dans le collège de la victime. « C’était une enfant sans problème qui travaillait bien », a-t-il insisté. Interrogé sur des informations selon lesquelles elle venait de vivre une rupture amoureuse douloureuse, le recteur a dit que c’était « possible ».

La section de recherches de la gendarmerie de Dijon a déployé un important dispositif dans ce village viticole de 800 habitants, situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Mâcon. L’école était fermée ce jeudi. Le procureur de la République de Mâcon, Éric Jallet, qui s’est déplacé sur les lieux dans la matinée, tiendra une conférence de presse à 18h00 à Mâcon.

 

14h06: La section de recherches de la gendarmerie de Dijon a déployé un important dispositif dans ce village viticole de 800 habitants, situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Mâcon.

13h55: Selon le recteur de l’Académie de Dijon, Pierre N’Gahanne, la jeune fille était en quatrième au collège de Lugny, ville proche de son village de Clessé, où elle avait effectué toute sa scolarité primaire. « Ce qui est arrivé est totalement incompréhensible », a-t-il indiqué à BFMTV, ajoutant qu’« aucun signalement de harcèlement » n’avait été fait dans le collège de la victime. « C’était une enfant sans problème qui travaillait bien », a-t-il insisté. Interrogé sur des informations selon lesquelles elle venait de vivre une rupture amoureuse douloureuse, le recteur a dit que c’était « possible ».

13h45: Son petit ami âgé de 14  ans a été placé en garde à vue, ont annoncé les gendarmes à l'AFP. Le procureur de la République à Mâcon, Éric Jallet, qui s'est déplacé sur les lieux, n'avait en milieu de journée donné aucune indication sur l'affaire.

13h38: Le point sur ce que l'on sait

Une adolescente a été retrouvée morte, ce jeudi 9 juin au matin, derrière l’école de Clessé (Saône-et-Loire), près de Mâcon, a-t-on appris de source proche de l’enquête. La jeune fille, qui serait âgée de 13 ans, présente une plaie à la gorge, vraisemblablement due à un objet tranchant.

Aucune interpellation n’a encore eu lieu, précise-t-on de même source. Le procureur de la République à Mâcon, Éric Jallet, qui s’est déplacé sur les lieux, n’avait en milieu de journée donné aucune indication sur l’affaire.

12h55: Pour sa part, Le Journal de Saône-et-Loire précise que "le cadavre a été retrouvé derrière l'école du village". Sur place, un important dispositif de secours a été déployé ainsi que des gendarmes.

12h34: Selon BFMTV, une jeune fille âgée de 13 ans a été retrouvée morte ce matin à 6h30 dans le village de Clessé (Saône-et-Loire). D'après nos confrères, l'adolescente a "reçu un coup de couteau dans la gorge".

Les secours ont été prévenus par une riveraine qui a découvert le corps. A l'heure actuelle, les circonstances exactes de son décès ne sont pas connues.

"Une conférence de presse doit être donnée par le procureur de la République ce jeudi en fin de journée", ajoute BFMTV.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piedsdansleplat
11/juin/2022 - 08h23

"découvert à 6 h 40" donc cette pauvre fillette a été tuée bien avant. MAIS QUE FAISAIT A CETTE HEURE LA UNE GAMINE DE 14 ANS AVEC UN GARÇON DE 13 ? Deux familles pleurent aujourd'hui, une sa fille qu'elle ne reverra jamais ; l'autre un gamin de 14 ans qui dans quelques année sera libéré ayant accompli sa peine.

Et hélas il y en aura d'autres : des parents jem'enfoutiste qui ont baissé les bras et laissent faire à leurs enfants ce qu'ils ont envie de faire. 

 

Portrait de bergil
10/juin/2022 - 20h46
I love T-bone on BBQ a écrit :

Je ne parle pas aux C... ça les instruit. 

Il ne faudra pas oublier de payer les droits d'auteur à la famille de Michel Audiard !

Portrait de Greg1928
10/juin/2022 - 09h48
Antivirus2 a écrit :

il y a un truc qui s'appelle "l'éducation" Quand tu élèves bien tes enfants, ils n'ont aucune raison de faire le mur et de sortir en pleine nuit

Et puis il y a un écart entre penser que ses enfants aient un auréole sur la tête et qu'ils fassent le mur. sans avoir une auréole sur la tête, il existe des ados tout simplement équilibrés

Vous êtes le profil type de ces parents dont je fais allusion, j'en ai croisé des comme vous avec ces mêmes certitudes. Si, ils savaient le 1/4 de ce que leurs ados ont fait en toute discrétion ils tomberaient de leur chaise smiley

Un ado ce n'est pas qu'une question d'éducation et d'équilibre (surtout à cet âge l'équilibre est en train de se faire et de se chercher...) d'autant plus maintenant avec les réseaux sociaux en plus.

Sauf si vous mettez votre ado en "cage" et là question équilibre on pourra en reparler d'ici quelques années smiley

 

 

Portrait de Greg1928
9/juin/2022 - 23h25
Cruchon_ a écrit :

laisser des gamins dehors entre minuit et 4h du matin c'est chaud...

Minuit à 4h ... cela ne vous vient pas à l'esprit que les parents dorment et que pendant ce temps les enfants peuvent fait le "mur" comme dit l'expression ? 

J'en ai connu bon nombre de parents qui croyaient leur enfant avec une auréole au dessus de la tête. Parents qui n'ont jamais su que leurs rejetons sortaient la nuit sans qu'ils le sachent. Ceux qui se font prendre et c'est rare c'est soit qu'ils ont été trop bruyant en réintégrant le logis, soit ils leur étaient arrivés un pépin...smiley

 

Portrait de iceman
9/juin/2022 - 22h51
Sebastien91 a écrit :

Résultat de l'effet des putains de réseaux sociaux sur les ados, avec des parents démissionnaires. Le monde est beau. 

C'est toujours magnifique de voir des commentaires à l'emporte-pièce sans rien savoir des personnes dont on parle...

Portrait de DCA997
9/juin/2022 - 20h27
nataflo1 a écrit :

Pauvres parents de la victime comme du présumé coupable!!!

c'est vrai pourtant les parents du présumé coupable on dû l'élever dans la foi chrétienne et la nécessité de tendre l'autre joue.

Portrait de Sebastien91
9/juin/2022 - 20h22

Résultat de l'effet des putains de réseaux sociaux sur les ados, avec des parents démissionnaires. Le monde est beau. 

Portrait de nataflo1
9/juin/2022 - 20h06

Pauvres parents de la victime comme du présumé coupable!!!

Portrait de veronique corlobe
9/juin/2022 - 18h33
Tina11 a écrit :

Maintenant c'est l'aïd tous les jours smiley

pas possible d'être aussi con ( conne)

Portrait de Harriet
9/juin/2022 - 18h23

"L'habitude de se retrouver entre minuit et quatre heures du matin" 

A treize ans et a fortiori en période scolaire ? !

Où sont les parents ? smiley

Portrait de .Kazindrah.
9/juin/2022 - 18h21

CIT : " ..... le corps d'une jeune fille avec un couteau planté dans le dos. ........ Un couteau est resté planté au niveau de la gorge de la jeune fille...... "

Il y avait donc deux couteaux ?

Portrait de PIERROT56
9/juin/2022 - 15h09
C'est Mon Avis a écrit :

J'ai une pensée pour la famille de la victime (la famille de l'agresseur je m'en fout !).

Nul doute que les "journalistes" vont plus s'intéresser à ce jeune de 14 ans (même si pour l'instant il est présumé innocent) plutôt qu'à cette jeune fille qui est la vraie victime de ce fait divers !

A notre époque, on s'en fout des victimes, on cherche à faire le buzz en invitant en plateau les racailles, voyous, assassins, plutôt que les victimes (quand par chance elles sont vivantes) ou leur famille...

Quand on ne sait rien de l'affaire, on est prudent,  et c'est un peu normal qu'on s'intéresse au mec de 14  ans pour comprendre comment peut on égorger sa nana à coups de couteaux .

Portrait de PIERROT56
9/juin/2022 - 15h04
Avalonze66 a écrit :

BFM   , première question de la journaliste  !!

- c'était une adolescente studieuse ????? 

 

et oui cette gauchiasse de merde essaye de trouver une raison pour qu'elle mérite de se faire égorger 

gauchiasse de merde ?

Portrait de BlancEurope
9/juin/2022 - 14h25
XXropetteXX a écrit :

Cela c'est passé a 10km de chez moi, c'est triste car ça serait à cause d'une rupture amoureuse, c'est vraiment triste à cette âge là de réagir comme ça, l'amour peut rendre fou même à 14 anssmiley 

Ça n'a rien à voir avec "une rupture amoureuse". C'est tout simplement les conséquences de la politique laxiste depuis 40 ans. On l'a encore vu au "stade de France" : des centaines d'agresseurs et seulement 2 mises en prison.

Portrait de XXropetteXX
9/juin/2022 - 14h10

Cela c'est passé a 10km de chez moi, c'est triste car ça serait à cause d'une rupture amoureuse, c'est vraiment triste à cette âge là de réagir comme ça, l'amour peut rendre fou même à 14 anssmiley 

Portrait de XXropetteXX
9/juin/2022 - 14h06
Tina11 a écrit :

Maintenant c'est l'aïd tous les jours smiley

Quelle horreur ! (mais j'avoue j'ai souri au moment de lire)