17/02/2011 14:38

Bono dément son soutien à une chanson polémique

Le chanteur de U2 Bono a déclaré mercredi qu'il était "complètement fou" de penser qu'il ait pu soutenir une chanson anti-apartheid qui appelle à tirer sur les fermiers blancs.

Le rockeur irlandais avait déclanché une polémique dimanche en Afrique du Sud en déclarant dans une interview au Sunday Times que la chanson "Shoot the farmer" (Tirez sur le fermier) avait toute sa place, dans le cadre de la musique engagée.

"Franchement, c'est un peu fou. Nous sommes connus pour des chansons non-violentes. Que quelqu'un puisse penser que l'on soutient (cette chanson), c'est complètement, complètement fou et je pense que cela a été attisé", a déclaré Bono sur la station de Johannesburg Talk Radio 702.

Bono a exprimé son étonnement devant la controverse estimant ne pas avoir tenu de propos équivoques. "Tout dépend d'où et quand vous chantez ce type de chants. Il y a des règles pour ce genre de musique", avait-il tempéré.

Dans "Shoot the farmer", on peut entendre les paroles "Awudubele (i)bhulu" ("Tirez sur les Boer" en zoulou), les Boer désignant en afrikaans les fermiers néerlandais qui ont colonisé l'Afrique du sud.

Le chant repris par Julius Malema, le bouillonnant dirigeant de la jeunesse du Congrès national africain (ANC), avait soulevé un vif débat l'an dernier après le meurtre du leader blanc Eugène Terreblanche, qui fut un farouche partisan de l'apartheid.

Bono et le groupe U2 se sont engagés dans les années 80 dans la lutte contre l'apartheid.

Ailleurs sur le web

Vos réactions