01/06/2022 07:31

Le fabricant de sous-vêtements Dim a placé "une partie" de ses quelque 800 employés en chômage partiel pour une durée indéterminée suite à un "sérieux incident informatique"

Le fabricant de sous-vêtements Dim a placé "une partie" de ses quelque 800 employés en chômage partiel pour une durée indéterminée suite à un "sérieux incident informatique", a indiqué l'entreprise, sans commenter des affirmations de la presse locale évoquant une "cyber-attaque". "Depuis le milieu de la semaine dernière, DBI (Dim Brands International) est confronté à un sérieux incident impactant notre réseau informatique. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires et travaillons activement pour rétablir nos services le plus rapidement possible", indique dans un communiqué DIM, détenu par l'américain Regent LP.

"En conséquence de cet incident, une partie de nos effectifs a été mis en chômage partiel en attendant de pouvoir redémarrer notre activité. Notre réseau de boutiques continue de fonctionner normalement", ajoute le texte. Interrogé, un porte-parole de la société s'est refusé à commenter des informations de la presse locale évoquant une "cyber-attaque".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions