02/05/2007 10:22

Les assocations gay mobilisées pour un magazine contre Sarko

De nombreuses associations ont apporté leur soutien au magazine gratuit gay Illico, politiquement à gauche, et visé par une procédure du ministère de l'Intérieur qui pourrait aboutir à son interdiction.

Dans un courrier daté du 20 avril, le ministère engage une "concertation préalable" avec cette revue qui, "par son contenu et la place faite à la pornographie", pourrait entrer dans le champ de la loi sur les publications destinées à la jeunesse, et donc faire l'objet d'une interdiction.

L'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT), rassemblant une cinquantaine d'associations, s'est élevée, dans un communiqué, contre "les ciseaux (qui) ressortent du placard".

De son leur côté, Aides (lutte contre le sida), la fédération des centres LGBT, An Nou Allé (Noir(e)s LGBT et leur amis), le Comité pour la journée internationale de lutte contre l'homophobie (IDAHO), le Conseil représentatif des associations noires (Cran) estiment que "l'administration menace la liberté d'information".

"Comment ne pas voir (...) une pression destinée à faire taire un média qui a pris position pour Madame Royal ?", interrogent-elles, demandant à M. Baroin de "clarifier la situation" et souhaitant que le président Jacques Chirac, les candidats Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal "se prononcent".

Le directeur de la rédaction d'Illico, Jacky Fougeray, avait fait valoir que le contenu de sa revue ne diffère pas de celui de nombre de ses confrères de la presse gay et soulignait qu'Illico n'est diffusé que dans un réseau d'établissements (bars, discothèques, saunas...) "dont l'accès est précisément interdit aux mineurs".

 

Voici le courrier reçu par le magazine:

http://v2.e-llico.com/img/courrier_minister_inter.pdf

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions