11/05 10:46

Baccalauréat: Quelque 520.000 lycéens passent à partir d'aujourd'hui les épreuves de spécialité, après deux années perturbées par le Covid-19 - VIDEO

Quelque 520.000 lycéens passent à partir de mercredi les épreuves de spécialité, après deux années perturbées par la pandémie qui avaient vu la suppression de la majeure partie des grandes épreuves écrites. A partir de 14H00, les 523.199 élèves de Terminale des lycées généraux et technologiques se pencheront sur les sujets de ces épreuves, nées de la réforme du baccalauréat décidée par le ministre Jean-Michel Blanquer.

"C'est "une revalorisation du baccalauréat, et c'est pour ça que les élèves prennent très au sérieux les enseignements de spécialité", a déclaré mercredi sur RTL le ministre, qui a par ailleurs précisé qu'il ne serait sans doute pas à ce poste dans le prochain gouvernement. "C'est le plus probable", a dit Jean-Michel Blanquer, au terme de cinq années passées rue de Grenelle.

Les épreuves de spécialité ont été reportées de mars à mai en raison du Covid et ne sont donc pas prises en compte dans Parcoursup, la plateforme d’admission dans l'enseignement supérieur. Un élément important pour les lycéens. Le calendrier a été décalé, mais le programme a été arrêté en mars, à la date à laquelle les épreuves auraient dû se dérouler. Les candidats passeront chacun deux épreuves de spécialité, affectées d'un coefficient 16 chacune.

Ces épreuves représentent un tiers des résultats du bac, calculés sur 100 points. Sur le volet sanitaire, le ministère de l’Éducation nationale n'impose aucune disposition particulière, ni aucune recommandation du port du masque. "Du fait de la crise sanitaire, les deux précédentes sessions nous avaient conduits à prendre des aménagements très substantiels. C'est finalement la première fois que les épreuves terminales de spécialité peuvent se tenir dans le format prévu", avait rappelé lundi Édouard Geffray, numéro deux du ministère.

En 2020, les lycéens de Terminale avaient obtenu -ou pas- leur baccalauréat sur la base de leurs notes en contrôle continu. A cause de la pandémie, les épreuves avaient été annulées. L'an dernier, le contrôle continu avait encore représenté l'essentiel de la note finale de l'examen. La philosophie avait été la seule épreuve écrite, avec le français en Première.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
11/mai/2022 - 17h48
Dereck a écrit :

Le BAC devrait être revu, il est devenu cadeau au fil des ans. Mon BAC en 92 c'était déja un autre niveau, le BAC était beaucoup plus valorisant et il donnait de plus solides bases pour la suite des études. 

On l'a passé presque en même temps (91) mais je n'ai pas tout à fait le même avis. On a l'impression qu'il est "donné" car il y a eu une multiplication des bacs pro et techno mais quand on regarde les statistiques, moins de 50% d'une classe d'âge obtient aujourd'hui un bac général (alors que le discours ambiant serait que 90% des gens l'ont).

Ca reste un passage obligé pour les études supérieures et c'était déjà le cas il y a 30 ans...

Quant aux contenus, ils sont clairement bien plus complets aujourd'hui. Par contre grosse erreur concernant les mathématiques avec ce nouveau bac mais en passe d'être corrigé à priori...