06/05 18:02

Après un record historique en mars, les prix mondiaux des denrées alimentaires sont légèrement descendus en avril, mais restent à un niveau élevé du fait de la guerre en Ukraine

Après un record historique en mars, les prix mondiaux des denrées alimentaires sont légèrement descendus en avril, mais restent à un niveau élevé du fait de la guerre en Ukraine, a annoncé l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'indice FAO des prix alimentaires, qui suit la variation mensuelle des cours internationaux d'un panier de produits alimentaires de base, a enregistré une légère baisse de 0,8% en avril par rapport à mars, après deux records en mars et en février, a indiqué l'organisation dans un communiqué.

Le recul de l'indice FAO des huiles végétales de 5,7% en avril porte cette baisse, avec des prix qui restent toutefois à un niveau historiquement très élevé en raison d'"incertitudes concernant les disponibilités exportables de l'Indonésie, premier exportateur mondial d'huile de palme", qui a annoncé le blocage de ses exportations.

"Cette légère baisse de l'indice est un soulagement bienvenu, en particulier pour les pays à faible revenu, mais les prix des denrées alimentaires restent proches de leurs récents sommets, reflétant des tensions persistantes sur le marché et posant un défi à la sécurité alimentaire mondiale pour les plus vulnérables", souligne l'économiste en chef de la FAO, Máximo Torero Cullen.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Orwell2022
7/mai/2022 - 10h52
2510RED a écrit :

Les français aiment se plaindre mais quand on regarde les faits : 

1. Plus de 140 milliards déposés en 1 an sur les livrets A et LLD.

2. Des réservations records pour les vacances d'été 

3. Des restaurants complets presque tous les week-end. 

Conclusion : la classe moyenne (celle qui bosse) et les retraités ne sortent pas affaiblies de la crise du Covid. 

Moralité : allez travailler au lieu de vous plaindre et vous vous en sortirez bien

Ça c'est une catégorie de français et pas "les français" ,ce sont les gens qui ont voté McKinsey-Macron pour préserver leur petite vie d'égoïste sans conscience ,arrêtez de faire des généralités vos français ne sont pas tout les français !  

Et Conclusion : Beaucoup de personnes de toutes classes (qui bossent ou pas et pas par choix ,(pour X raisons !) et beaucoup de retraités sortent affaiblis de la crise du Covid ,de la guerre en Ukraine ,de la gestions catastrophique du gouvernement( dette publique 2 638,3 milliards d'euros  soit 114,1 % du PIB), etc .

Portrait de Eniox
7/mai/2022 - 01h40
Vade Retro a écrit :

La guerre a bon dos, d'autant que l'on vit encore avec des stocks de denrées alimentaires d'avant le début de la guerre. L'inflation est avant tout due à la planche à billets massivement utilisée depuis la crise de 2008. Le sytème essaye de le camoufler par la guerre. 

Et la véritable inflation des produits frais, tu l'expliques comment parce que bon des fruits frais stockés depuis plus de 3 mois, c'est même pas que j'ai du mal à y croire mais ce dont je suis certain, c'est que tu racontes de belles conneries à chacun de tes posts.

Portrait de ¨Nico¨
6/mai/2022 - 23h21
morfalous a écrit :

C'est pour ça que tu ne viens presque plus ?

Ou ça ducon ? Aux restos du cœur ? Ben non y a que toi et tes protégés de cassos qui y ont le droit :/ 

Portrait de christian bella
6/mai/2022 - 19h41

la guerre  a bon dos  

Portrait de seb2746
6/mai/2022 - 19h15

Même panier repas qu'il y a 1 mois : +17% chez Lidl, +34% chez Auchan... Pas en France la baisse de prix.