15/04 09:28

Des heurts entre manifestants palestiniens et policiers israéliens ont éclaté ce matin sur l'Esplanade des Mosquées à Jérusalem, faisant une centaines de blessés

Des heurts entre manifestants palestiniens et policiers israéliens ont éclaté ce matin sur l'Esplanade des Mosquées à Jérusalem, faisant une centaines de blessés. «90 blessés ont été transférés» dans des hôpitaux de Jérusalem et des «dizaines» ont été traités sur le site, a indiqué à l'AFP un responsable du Croissant-Rouge palestinien.

De son côté, la police israélienne a fait état d'au moins trois blessés dans ses rangs. Des témoins ont fait état de jets de pierre des Palestiniens en direction des forces de l'ordre israéliennes et de tirs de balle en caoutchouc vers certains manifestants palestiniens.

La police israélienne a indiqué de son côté que vers 4h du matin, «des dizaines de jeunes émeutiers masqués», certains s'affichant avec des drapeaux du mouvement islamiste armé Hamas, ont «amorcé une procession» sur l'Esplanade des Mosquées, et lancé des pierres en direction du Mur des Lamentations adjacent, plus important lieu de prière de la tradition juive. Les autorités expliquent ainsi être intervenues pour «rétablir l'ordre».

Troisième lieu saint de l'islam, l'Esplanade des Mosquées, nommée aussi Mont du Temple par les juifs, est située dans la Vieille Ville à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé depuis 1967 par Israël qui reste le théâtre d'affrontements entre policiers israéliens et manifestants palestiniens. Lors du mois du ramadan en 2021, des manifestations nocturnes à Jérusalem et des heurts jusque sur l'esplanade s'étaient mués en onze jours de guerre entre le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et Israël.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
15/avril/2022 - 12h02

Rappel : les policiers ont VOULU contenir les jeunes dans une impasse en tirant sur eux, les jeunes ont répliqués (étonnant de ne PAS vouloir se faire tuer dans un guet-apens...), d'ou la suite.

 

Pendant ce temps là, on continue les expulsions et les assassinats des civils en toute impunité... et interdiction de se défendre surtout.