12/04 17:00

Fusillade dans le métro de New York où au moins 16 personnes ont été blessées, dont 10 par balles - Des "engins explosifs non déclenchés" retrouvés - VIDEO

18h52 : Le point sur la situation - Au moins 16 personnes ont été blessées mardi lorsque des tirs ont retenti à l'heure de pointe dans le métro de New York, provoquant des scènes de chaos, la police recherchant un suspect. Des engins explosifs ont été retrouvés sur place, ont indiqué les autorités. Des photos et vidéos amateurs montraient des flaques de sang et des personnes gisant sur le plancher d'une rame de métro, ainsi que sur le quai de la station "36th Street", dans l'arrondissement de Brooklyn.

Une autre vidéo montre des foules sortant des wagons du métro enfumés, au niveau de la station "36th street", au milieu de cris mais sans bousculade. Selon l'un des passagers, Yav Montano, qui s'exprimait sur CNN, "une grenade à fumée... une bombe, a explosé je dirais deux minutes avant que nous arrivions à la station".

"On aurait dit que c'était planifié (...) On était coincés dans la voiture (...) il y avait du sang sur le sol. Il y avait beaucoup de sang sur le sol", a ajouté cet homme. Un porte-parole des pompiers a précisé à l'AFP que des "engins explosifs non déclenchés" avaient été retrouvés sur place, mais aucun "engins explosif opérable" selon la police.

Un important dispositif de sécurité s'est déployé au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue, dans le sud de Brooklyn, tout près du grand cimetière de Greenwood, où se sont produits les faits.

Plusieurs écoles de Brooklyn ont annulé toute sortie à l'extérieur de leurs élèves dans l'immédiat. D'après plusieurs médias, dont la chaîne NBCNewYork et le New York Times, la police recherche un homme portant un masque à gaz et une combinaison orange comme celles que portent les ouvriers de construction dans la mégapole de près de 9 millions d'habitants, la plus grande ville des Etats-Unis.

Le président Joe Biden, qui avait annoncé lundi de nouvelles mesures contre les armes à feu, a été informé de la fusillade et la Maison Blanche a proposé son aide aux autorités de New York, a annoncé la porte-parole de l'exécutif, Jen Psaki.

"A 8h27, la police a reçu un appel d'urgence par une personne qui a été touchée par balle, dans le métro" à Brooklyn, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police de New York, qui a demandé au public d'éviter la zone.

Selon un porte-parole des pompiers, il y a eu "plusieurs tirs", de la fumée et "16 personnes ont été blessées". Un premier bilan faisait état de 13 blessés.

Près de la station de métro où des tirs ont blessé plusieurs personnes le 12 avril 2022 à Brooklyn

La gouverneure démocrate de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a fait savoir qu'elle suivait la situation et était tenue au courant de l'enquête sur l'événement. Cette attaque a eu lieu alors que la ville de New York a été confrontée à une hausse de la criminalité depuis la pandémie de Covid-19.

Elu sur des promesses de sécurité, le nouveau maire démocrate de New York, Eric Adams, avait lancé fin janvier un plan de lutte contre la prolifération des armes à feu, après la mort de deux policiers tués par balle lors d'une intervention. Mais d'autres drames impliquant des armes à feu ont fait la une des médias depuis.

Près de la station de métro de New York où des tirs ont fait plusieurs blessés le 12 avril 2022

Pour le premier trimestre 2022 -- du 1er janvier à début avril -- le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté de 260 à 296 par rapport à la même période de 2021, selon des chiffres du NYPD dévoilés la semaine dernière.

18h24: Les autorités new yorkaises annoncent ce mardi que la piste terroriste n'est pas privilégiée à ce stade après la fusillade survenue dans une station de métro à Brooklyn.

Selon un dernier bilan, 16 personnes ont été blessées dont 10 par balles lors de la fusillade. 5 personnes sont grièvement blessés mais leur état de santé est stable.

18h04: D’après une source policière citée dans le New York Times, les forces de l’ordre recherchent "un homme costaud" qui portait "un masque à gaz" et "un gilet de chantier orange". Il serait vêtu d'une "tenue bleue foncée qui semblait ressembler à celle d'un travailleur des transports en commun".

17h50: Un porte-parole de la FDNY (Fire Departement of the City of New York) rapporte que huit personnes ont été touchées par balle dans la fusillade et huit autres ont été blessés, soit 16 personnes blessées selon un nouveau bilan

17h48 : LE POINT SUR CE QUE L'ON SAIT

Au moins 13 personnes ont été blessées mardi matin lorsque des tirs ont retenti à l'heure de pointe dans le métro de New York, et des engins explosifs ont été retrouvés sur place, ont indiqué la police et les pompiers.

Des photos et vidéos amateur montraient des flaques de sang et des personnes gisant sur le plancher d'une rame de métro, ainsi que sur le quai de la station "36th Street", dans l'arrondissement de Brooklyn, dans une atmosphère enfumée.

 

Un porte-parole des pompiers a précisé à l'AFP que des "engins explosifs non déclenchés" avaient été retrouvés. Selon un tweet de la police, "il n'y a pas d'engins explosifs opérables à l'heure actuelle".

Un important dispositif de sécurité s'est déployé au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue, dans le sud de Brooklyn, où se sont produits les faits.

D'après plusieurs médias, dont la chaîne NBCNewYork et le New York Times, la police recherche un homme portant un masque à gaz et une combinaison orange comme celles que portent les ouvriers de construction dans la mégapole de près de 9 millions d'habitants, la plus grande ville des Etats-Unis.

Le président Joe Biden, qui avait annoncé lundi de nouvelles mesures contre les armes à feu, a été informé de la fusillade et la Maison Blanche a proposé son aide aux autorités de New York, a annoncé la porte-parole de l'exécutif, Jen Psaki.

"A 8h27, la police a reçu un appel d'urgence par une personne qui a été touchée par balle, dans le métro" à Brooklyn, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police de New York, qui a demandé au public d'éviter la zone.

Selon un porte-parole des pompiers, il y a eu "plusieurs tirs", de la fumée et "13 personnes ont été blessées".

La gouverneure démocrate de l'Etat de New York, Kathy Hochul, a fait savoir qu'elle suivait la situation et était tenue au courant de l'enquête sur l'événement.

Cette attaque a eu lieu alors que la ville de New York a été confrontée à une hausse de la criminalité depuis la pandémie de Covid-19.

Elu sur des promesses de sécurité, le nouveau maire démocrate de New York, Eric Adams, avait lancé fin janvier un plan de lutte contre la prolifération des armes à feu, après la mort de deux policiers tués par balle lors d'une intervention. Mais d'autres drames impliquant des armes à feu ont fait la une des médias depuis.

 

Pour le premier trimestre 2022 -- du 1er janvier à début avril -- le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté de 260 à 296 par rapport à la même période de 2021, selon des chiffres du NYPD dévoilés la semaine dernière.

17h41: Un reporter du "New York Times", Michael Gold,  indique qu'à ce stade "aucun décès [n'a été] signalé. Les victimes sont soignées pour des blessures par balle" et "pour avoir inhalé de la fumée".

17h39: Yav Montano, présent dans la rame de métro au moment de la fusillade, raconte à CNN ce qui s'est passé:

"J'étais à l'avant de la troisième voiture et tout s'est passé à l'arrière de celle-ci. De la fumée est apparue et a commencé à engloutir toute la rame. Les gens ont commencé à se ruer vers l'avant", relate-t-il. "Il y avait beaucoup de sang qui coulait sur le sol. Et à ce moment-là je ne pensais pas que c'était une fusillade, parce que ça ressemblait à un feu d'artifice", poursuit-il.

Avant d'évoquer "des gens qui se piétinaient, se piétinant, essayant d'ouvrir la porte qui était verrouillée. Il y a eu beaucoup de panique, mais heureusement le train est arrivé rapidement jusqu'à l'arrêt suivant et tout le monde est sorti."

17h23: Selon un journaliste nommé Madhaw Tiwari : "Le tireur se trouvait sur le quai de la 24e rue, lorsque les portes de la rame de métro se sont ouvertes, il a d'abord tiré un fumigène puis a commencé à tirer", a-t-il tweeté.

 

 

17h15: Un gros dispositif a été mis en place par les autorités autour de la bouche de métro. Des policiers patrouillent, lourdement armés. Selon le média américain, "l'unité antiterroriste ne pense pas qu'il s'agisse d'un terrorisme classique", sans donner plus de détails. 

 

 

16h48: Le président américain Joe Biden a été "briefé" sur la situation, écrit sur Twitter sa porte-parole Jen Psaki. "Le staff haut placé de la Maison Blanche sont en contact avec le maire Adams et le commissaire de police Sewell pour offrir leur aide si besoin", indique-t-elle.

 

 

16h45 Au moins une personne parmi les treize blessés dans la fusillade se trouve dans un état grave, rapporte la chaîne américaine CNN.

16h34: Pour le premier trimestre 2022 -- du 1er janvier à début avril -- le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté de 260 à 296 par rapport à la même période de 2021, selon des chiffres du NYPD dévoilés la semaine dernière.

16h22: La gouverneure démocrate de l’Etat de New York, Kathy Hochul, a fait savoir qu’elle suivait la situation et était tenue au courant de l’enquête

16h16: Le point sur ce que l'on sait

Au moins 13 personnes ont été blessées mardi matin par des tirs dans le métro de New York, dans l’arrondissement de Brooklyn, et des engins explosifs ont été retrouvés sur place, ont indiqué la police et les pompiers. Un porte-parole des pompiers a précisé à l’AFP que des « engins explosifs non déclenchés » avaient été retrouvés. Selon un tweet de la police, « il n’y a pas d’engins explosifs opérables à l’heure actuelle ».

Un important dispositif de sécurité a été mis en place au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue de Brooklyn, où se sont produits les faits. « A 8h27, la police a reçu un appel d’urgence par une personne qui a été touchée par balle, dans le métro » à Brooklyn, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la police de New York, qui a demandé au public d’éviter la zone. Selon un porte-parole des pompiers, il y a eu « plusieurs tirs » et « 13 personnes ont été blessées ».

La gouverneure démocrate de l’Etat de New York, Kathy Hochul, a fait savoir qu’elle suivait la situation et était tenue au courant de l’enquête sur l’événement. Pour le premier trimestre 2022 -- du 1er janvier à début avril -- le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté de 260 à 296 par rapport à la même période de 2021, selon des chiffres du NYPD dévoilés la semaine dernière.

16h15: Un important dispositif de sécurité a été mis en place au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue de Brooklyn, près de Sunset Park, où les tirs ont eu lieu. La police a demandé aux habitants d'éviter la zone.

16h12: Un important dispositif de sécurité a été mis en place au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue de Brooklyn, près de Sunset Park. Les autorités demandent aux habitants d’éviter le secteur.

16h03: Des "engins explosifs non déclenchés" ont été retrouvés sur place, annoncent les pompiers. Selon la police, "il n'y a pas d'engins explosifs opérables à l'heure actuelle".

 

15h58: D'après plusieurs médias, dont la chaîne NBCNewYork et le New York Times, la police recherche un homme portant un masque à gaz et une combinaison orange comme celles que portent les ouvriers de construction dans la mégapole.

15h52: Des tirs dans le métro de New York, dans l'arrondissement de Brooklyn, ont fait au moins 13 blessés mardi matin et des "engins explosifs non déclenchés" ont été retrouvés, a indiqué un porte-parole des pompiers à l'AFP. Un important dispositif de sécurité a été mis en place au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue de Brooklyn, où se sont produit les faits.

"À 8h27, la police a reçu un appel d'urgence par une personne qui a été touchée par balle, dans le métro" à Brooklyn, avait confirmé un peu plus tôt à l'AFP une porte-parole de la police de New York, qui a demandé au public d'éviter la zone.

15h44: Plusieurs personnes ont été touchées par des tirs d'arme à feu mardi matin dans une station du métro new-yorkais, à Brooklyn, ont rapporté plusieurs médias.

"A 8h27, la police a été appelée pour un appel d'urgence par une personne qui a été touchée par balle, dans le métro" à Brooklyn, a confirmé à l'AFP une porte-parole de la police de New York, qui a demandé au public d'éviter la zone. Selon les médias, plusieurs personnes ont été touchées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greg1928
12/avril/2022 - 20h58

357 millions d'armes aux USA avec une moyenne de 10 000 morts annuels par ces armes. Et cela depuis des decennies.

Les Etats Unis ne détiennent pas le record annuel de décès par armes à feu c'est le Honduras mais les journaleux n'en parlent pas, c'est un peu risquer de faire du papier sur ce pays.

Portrait de BlancEurope
12/avril/2022 - 19h58

Les conséquences directe de la politique "démocrate" : les policiers sont désarmés, laxisme de la "justice", etc.

Portrait de Vincent705
12/avril/2022 - 19h38

Les états unis sont malheureusement coutumier de ce genre de violence gratuite et ce à toutes les époques. Sûrement un héritage du far west!? 

Portrait de COLIN33
12/avril/2022 - 18h06 - depuis l'application mobile

Nous traversons une période où une catastrophe pousse l'autre....
attentat en lien avec la guerre en Ukraine ? on peut s'attendre à tout.....

Portrait de carino
12/avril/2022 - 16h54

de tout coeur avec les victimes .... quelle monde de dingue ...