23/03 17:02

Brésil: YouTube annonce la suppression de vidéos qui remettent en cause l'intégrité des élections générales de 2018, pour combattre la désinformation en vue du scrutin d'octobre

YouTube a annoncé la suppression de vidéos qui remettent en cause l'intégrité des élections générales de 2018, pour combattre la désinformation en vue du scrutin d'octobre, lors duquel le président Jair Bolsonaro briguera un second mandat.

La plateforme numérique, qui avait déjà pris des mesures similaires à la veille des dernières élections en Allemagne ou aux Etats-Unis, a indiqué dans un communiqué qu'elle supprimerait "toute vidéo montrant de fausses accusations de fraudes ou de problèmes techniques qui auraient influencé le résultat électoral" il y a quatre ans.

Jair Bolsonaro a remis en cause à plusieurs reprises la fiabilité du système d'urnes électroniques en vigueur depuis 1996, affirmant -- sans présenter de preuve -- qu'une "fraude" l'avait empêché d'être élu dès le premier tour.

Ces allégations du président d'extrême droite ont fait craindre que ce dernier ne reconnaisse pas le résultat de la présidentielle en cas de défaite, à l'image de l'ex-président américain Donald Trump, l'un de ses modèles.

Après l'invasion du Capitole à Washington en janvier 2021, M. Bolsonaro avait averti que le Brésil aurait "un problème encore pire qu'aux Etats-Unis" s'il continuait à utiliser le système de vote électronique.

YouTube a expliqué mardi que toute vidéo "contenant de fausses informations qui pourraient dissuader les électeurs de se rendre aux urnes" serait supprimée.

"Cela inclut de fausses informations selon lesquelles les urnes électroniques auraient été piratées lors de l'élection de 2018", a précisé la plateforme.

À un peu plus de six mois du scrutin, Jair Bolsonaro est devancé par l'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) dans les sondages, même si l'écart s'est réduit autour de dix points ces dernières semaines.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de AntinemesisBack
23/mars/2022 - 18h12

L'avantage de ces dernieres années, c'est que, totalement décomplexés par leur pouvoir absolu, certains ne prennent meme plus la peine de nous faire croire à un semblant de liberté d'expression. C'est la répression bien dure, la censure cash par elimination et les tirs de lbd en pleine gueule si vous descendez dans la rue pour manifester pacifiquement.

Tu veux pas de ton injection inutile car tu sais, et tout le monde le sait, que le virus se transmet encore malgres ca? et bien tu es viré coco, sans salaire, sans indemnité, sans chomage et sans avoir le droit de retravailler ailleurs! en clair on veut soit disant "sauver" ta vie mais puisque tu ne veux pas, tu vas mourir de faim et etre expulsé de chez toi pauv'mec! tu vas souffrir espece de sous citoyen Francais!

Ne l'oubliez pas le 10 avril et surtout au second tour...vous êtes de la merde corvéable, on l'est tous pour Macron et sa clique.

 

 

Portrait de Hugo Drax
23/mars/2022 - 17h33

Pensez bien à migrer sur d'autres plateformes, idem pour twitter et compagnie... privilégiez l'open source, le décentralisé, le P2P... FAITES-LE VRAIMENT et dites aux gens autours de vous de le faire. Plus on sera nombreux à migrer sur d'autres plateformes et plus Youtube et cie seront obligés d'y aller molo sur la censure. C'est bon pour tout le monde. FAITES-LE !