16/03 13:31

Guerre en Ukraine - Le gendarme russe des télécoms bloque les sites Internet d'au moins 15 médias supplémentaires

Le gendarme russe des télécoms Roskomnadzor a bloqué les sites d'au moins 15 médias supplémentaires, a constaté mercredi l'AFP, au moment où Moscou renforce son contrôle sur les informations publiées en ligne sur le conflit en Ukraine. Les sites du média d'investigation renommé Bellingcat, de médias locaux russes, ainsi que de médias russophones basés en Israël et en Ukraine étaient inaccessibles mercredi en Russie sans réseau privé virtuel (VPN), ont observé des journalistes de l'AFP. Ces sites apparaissent par ailleurs désormais sur la liste officielle des ressources bloquées par Roskomnadzor.   

Parmi les sites basés en Russie bloqués, on compte le média indépendant Kavkazkï Ouzel (Kavkaz-uzel.eu), couvrant le Caucase, ainsi qu'un média régional basé dans l'Oural, à Perm (permdaily.ru). Depuis le début de l'offensive contre l'Ukraine, le 24 février, le pouvoir russe a multiplié ses efforts pour contrôler les informations sur le conflit publiées sur internet. Il a notamment bloqué les réseaux sociaux américains Twitter, Facebook, Instagram, ainsi que d'autres médias russophones critiques du Kremlin et opposés au conflit.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
16/mars/2022 - 15h40 - depuis l'application mobile

heureusement qu'il y a des russes qui sont en contact avec la réalité via des
Proches ou famille a l'étranger, mais malheureusement certains socialement restreints on du mal à comprendre la véracité de l'info....mais ils vont se réveiller et chasser Poutine....

Portrait de Greenday2013
16/mars/2022 - 14h01

"Roskomnadzor"

Que c'est beau la langue russe...

Portrait de falsechecking
16/mars/2022 - 13h34

la vente de vpn explose en russie.smiley le peuple russe ne dort pas comme certains osent nous le faire croire.