10/03 14:31

La plus grosse usine de production de Nutella au monde, située en France, s’est vu infliger 24.400 euros d’amende pour des manquements concernant la sécurité

La plus grosse usine de production de Nutella au monde, située en France et qui appartient au groupe italien Ferrero, s’est vu infliger 24.400 euros d’amende pour des manquements concernant la sécurité, a-t-on appris jeudi auprès de la préfecture. Le 10 novembre, un contrôle sur le site de Villers-Ecalles, en Normandie (nord-ouest), a permis de constater que 45 « équipements sous pression, dont plusieurs frigorifiques, étaient en retard d’inspection périodique ».

Or « l’absence de ces contrôles réglementaires ne permet pas d’avoir la connaissance de l’état de ces équipements qui (...) présentent un potentiel danger élevé », selon deux arrêtés préfectoraux du 1er mars. Au regard de ces manquements, « il n’est pas possible d’assurer le niveau de sécurité requis », conclut la préfecture. Le premier arrêté concerne 37 équipements entraînant une amende de 14.800 euros, le second vise huit équipements pour une amende de 9.600 euros.

Le groupe Ferrero a tenu à répondre suite aux éléments techniques relevés par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Normandie sur le site de Villers-Ecalles. "Ferrero tient à rappeler que : L’ensemble des équipements concernés sont soumis à un plan de maintenance préventive, conformément aux recommandations des constructeurs, avec un contrôle régulier effectué par des sociétés externes spécialisées ainsi que par nos experts internes. Ces contrôles garantissent le bon niveau de fonctionnement et de sécurité des équipements. Lors du contrôle de la DREAL, aucun équipement n’a fait l’objet d’une mise à l’arrêt. Les écarts relevés restants portent uniquement sur des aspects administratifs et documentaires", précise le groupe.

Et d'ajouter : "En complément, la majorité des éléments techniques ont à ce jour déjà été régularisés, et les derniers équipements le seront dans les meilleurs délais comme indiqué par l’arrêté préfectoral du 21 février 2022. Ferrero confirme donc que ces différents éléments techniques n’affectent en aucun cas ni la sécurité de ses collaborateurs ou des riverains, ni la qualité de ses produits. Ferrero rappelle également sa pleine collaboration avec la DREAL dans le cadre de ce type de contrôles réguliers, visant à une amélioration continue de ses équipements".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jarod.26
10/mars/2022 - 16h38

de l'argent de poche pour nutella 

Portrait de Rocca
10/mars/2022 - 14h54

ça c'est la France ,l'amende Nutella ,sera amortie en une seconde de vente  !!!