18/02 07:31

Convoi de la liberté au Canada : La police canadienne, déployée en masse cette nuit dans les rues d'Ottawa, a promis d'intervenir rapidement pour libérer les rues de la capitale paralysée depuis trois semaines

La police canadienne, déployée en masse cette nuit dans les rues d'Ottawa, a promis d'intervenir rapidement pour libérer les rues de la capitale paralysée depuis bientôt trois semaines par des manifestants anti-mesures sanitaires, une contestation qui n'a plus rien de "pacifique" selon le Premier ministre Justin Trudeau.

"Si vous voulez partir de votre propre gré, c'est maintenant qu'il faut le faire", a lancé aux manifestants jeudi après-midi le chef intérimaire de la police d'Ottawa Steve Bell, avertissant que ce week-end serait "bien différent des trois derniers".

Pour la première fois depuis le début du mouvement, des groupes de policiers se sont positionnés jeudi dans les rues d'Ottawa face aux contestataires et aux centaines de camions bloquant les rues.

"Nous sommes prêts à agir pour expulser les manifestants illégaux de nos rues", a-t-il ajouté, parlant d'une intervention "imminente". Toutefois, en début de soirée, les policiers n'avaient encore rien entrepris pour déloger les protestaires et leurs camions.

Un périmètre de sécurité a été érigé autour du centre-ville et une centaine de barrages permettent de contrôler les entrées dans la zone. A quelques mètres de là, le Premier ministre Justin Trudeau a estimé jeudi matin que cette contestation n'avait plus rien de "pacifique", lors d'un débat historique à la Chambre des communes portant sur la mise en œuvre de la loi sur les mesures d'urgence, une disposition exceptionnelle invoquée lundi pour la deuxième fois de l'histoire du Canada en temps de paix.

Des policiers déployés dans le centre d'Ottawa bloqué par des manifestants opposés aux restrictions sanitaires, le 17 février 2022 au Canada

"L'objectif de toutes les mesures, y compris les mesures financières prévues dans la loi sur les mesures d'urgence, est de faire face à la menace actuelle et de maîtriser pleinement la situation", a ajouté Justin Trudeau.

Dans une lettre adressée aux Premiers ministres des provinces mercredi soir, il avait estimé que le mouvement "menaçait la démocratie" et minait "la réputation du Canada à l'étranger".

Des "comptes bancaires d'individus et d'entreprises" liés au blocage ont été gelés, a précisé lors d'une conférence de presse la ministre des Finances et vice-Première ministre Chrystia Freeland. Qualifiant la situation de "précaire", le ministre de la Sécurité publique Marco Mendicino a estimé que "les blocus illégaux aux frontières" avaient coûté des milliards de dollars à l'économie canadienne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
18/février/2022 - 12h46
blacksheep a écrit :

Sortez le pop corn le film commence.. voir sur le site tous les trolls dézinguer les gars qui se battent pour leur liberté car ils ont compris l'arnaque Covid.. est un délice.

Tout leur petit monde de covidiots est en train de prendre l'eau et ils écument sur les réseaux avec une cuillère pour se rassurer sur ce qui n'est plus rationnel.

- Méditez sur le contrôle de population, crédit à la chinoise et grand reset.. que vos amis mondialistes essayent de mettre en place...

Allez j'attends vos insultes complotistes lol.. restez dans le déni et dans la désinformation.

Je n'ai toujours pas capté en quoi des gens sans aucune compétence médicale qui manifestent pour ne pas être vacciné se battent pour "leur liberté".

Vous pouvez toujours utiliser vos effets de langage "covidiots", "moutons", "contrôle des populations", "puce 5G" etc...

Au final, on a des vaccins qui fonctionnent et ont fait la preuve de leur efficacité d'un côté et de l'autre des gens non vaccinés qui encombrent les urgences et les réanimations.

Le tout avec des effets secondaires vaccinaux classiques et globalement peu dangereux...

Portrait de KEYZER
18/février/2022 - 11h25
l'ècume des choses a écrit :

fou comme les commentaires sont guidés par des croyances et non des faits

Les " faits" : tu veux dire le mensonge de l'OMS concernant l'origine du coronavirus et approuvé par les politiques du monde entier ?

A partir de là, qui croire ? smiley

Portrait de KEYZER
18/février/2022 - 09h53
blacksheep a écrit :

Sortez le pop corn le film commence.. voir sur le site tous les trolls dézinguer les gars qui se battent pour leur liberté car ils ont compris l'arnaque Covid.. est un délice.

Tout leur petit monde de covidiots est en train de prendre l'eau et ils écument sur les réseaux avec une cuillère pour se rassurer sur ce qui n'est plus rationnel.

- Méditez sur le contrôle de population, crédit à la chinoise et grand reset.. que vos amis mondialistes essayent de mettre en place...

Allez j'attends vos insultes complotistes lol.. restez dans le déni et dans la désinformation.

Le plan se passe encore mieux qu'ils se l'imaginaient.

Portrait de KEYZER
18/février/2022 - 09h52
Zlefalsificateur a écrit :

La liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres. Ce n'est pas une restriction, c'est une condition de la liberté. Nous serions moins libres si dans une société ou chacun peut faire ce qu'il veut ce  droit a la liberté individuelle est régulé par la présence de l'autre,. Dans les faits que pèsent les morts, les hôpitaux submergés, face '' a mon refus de me faire vacciner''? Quand c' est Moi qui fait la loi, le monde entier ne fait pas le poids ? De quel doit parle t on ? De celui de vivre comme si le virus n'existait pas, qu'elles qu'en soient les conséquences pour les autres ? Ces moutons qui roulent au pas, convaincus d'être des héros, se vivent comme une avant garde. Pitoyable 

C'est une illusion de liberté dont tu parles. 

 

Portrait de stbx00
18/février/2022 - 08h50
Zlefalsificateur a écrit :

La liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres. Ce n'est pas une restriction, c'est une condition de la liberté. Nous serions moins libres si dans une société ou chacun peut faire ce qu'il veut ce  droit a la liberté individuelle est régulé par la présence de l'autre,. Dans les faits que pèsent les morts, les hôpitaux submergés, face '' a mon refus de me faire vacciner''? Quand c' est Moi qui fait la loi, le monde entier ne fait pas le poids ? De quel doit parle t on ? De celui de vivre comme si le virus n'existait pas, qu'elles qu'en soient les conséquences pour les autres ? Ces moutons qui roulent au pas, convaincus d'être des héros, se vivent comme une avant garde. Pitoyable 

Tout à fait d'accord. Les révolutionnaires facebook utilisent le mot "dictature" à longueur de post. Leurs positions sont assez infantiles. Je me souviens d'une interview d'un petit de maternelle à qui on demandait ce que c'était d'être égoïste. Il avait répondu "c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"... 

Portrait de YVESM
18/février/2022 - 07h59

En tout cas, ils ont mené une action impressionnante et nos chroniqueurs germanopratins se sont trompés quand ils avaient pronostiqué la fin de ce mouvement... à cause du froid.

Le froid et les truckers canadiens. smiley