12/02 22:18

Convois de la liberté - Après plusieurs heures d'incidents, les blindés ont pris position vers 22h sur les Champs-Elysées alors que des manifestants sont toujours présents et harcèlent les forces de l'ordre - Vidéo

22h14: Après plusieurs heures d'incidents, les blindés ont pris position vers 22h sur les Champs-Elysées alors que des manifestants sont toujours présents et harcèlent les forces de l'ordre.

 

 

19h28: Nouvelles tensions ce soir sur les Champs Elysées alors que plusieurs personnes se réunissent à nouveau sur l'avenue face aux policiers

 

 

 

 

19h19: Jérôme Rodriguez, une des figures des gilets jaunes et soutien actif des convois anti mesures sanitaires, a été interpellé samedi aux abords de l'Elysée, a appris l'AFP de source policière. Il a été interpellé en tant qu'organisateur d'une manifestation interdite par le préfet de police de Paris, ajoute l'AFP de même source.

Figure connue du mouvement des gilets jaunes, Jérôme Rodriguez s'est revendiqué sur les réseaux sociaux comme faisant partie des organisateurs des convois anti mesures sanitaires, autoproclamés "convois de la liberté". Il a été interpellé près de l'Elysée, à l'angle des rues Duras et du faubourg Saint-Honoré, dans le VIIIe arrondissement de Paris, tandis que les forces de l'ordre rétablissaient la circulation sur l'avenue des Champs-Elysées où des manifestants participant aux convois antipass avaient fait irruption à bord de leurs véhicules.

17h52 : Les interpellations violentes se poursuivent sur les Champs Elysées

 

 

17h52: La Préfecture de Police de Paris annonce 44 interpellations

.

17h15: La figure des gilets jaunes Jérôme Rodrigues a été arrêté près des Champs Elysées pour participation à une manifestation interdite

 

.

16h45: La manifestation se poursuit pendant ce temps dans le calme contre le pass sanitaire.

 

.

16h10: Le jeu du chat et de la souris se poursuit sur les Champs Elysées et autour de l'avenue.

15h01: La situation revient au calme sur les Champs Elysées mais la circulation est totalement bloquée

.

14h37: La place de la Concorde à Paris est actuellement bloquée par une centaine de véhicules, issus notamment du "convoi de la liberté", rapporte un journaliste de franceinfo sur place. Il y a également des manifestants à pied.

14h10: Malgré les très importants moyens policiers mis en en place, des dizaines de manifestants sont sur les Champs Elysées et font face aux forces de l'ordre qui ont décidé de charger pour faire dégager l'avenue.

 

 

.

13h49: Images des tensions en cours Place de l'Etoile

13h39: La police bloque les Champs Elysées et les camions des forces de l'ordre sont présentes en masse. Mais des manifestants sont parvenus à entrer sur l'avenue.

 

 

 

.

13h31 : Incidents et affrontements en cours Place d'Italie alors que des manifestants sont en train d'arriver Place de l'Etoile

 

 

 

11h34: La préfecture de Paris a annoncé qu'une intervention est en cours pour intercepter et verbaliser 2 camping-cars et 1 camion dans le secteur des Champs-Élysées.

.

10h42: Selon leurs messages consultés par l'AFP, ils veulent devenir "une masse de véhicules impossible à contenir par les forces de l'ordre à moins que ces dernières ne bloquent elles mêmes les axes principaux de la capitale".

10h40: Le point en direct sur la situation : Des milliers d'opposants au pass vaccinal venus en convois de toute la France, et qui ont campé aux portes de la capitale, reprenaient la route samedi matin pour entrer dans Paris et manifester malgré l'interdiction par la préfecture de police, déterminée à empêcher tout blocage.

Certains automobilistes, comme ceux du convoi qui s'est arrêté vendredi soir sur un parking en périphérie de Chartres, sont repartis dès 05H00, à petite vitesse, en direction du périphérique parisien. 

"De fait, face à plusieurs milliers de véhicules capables d'être à l'arrêt comme en mouvement, quelques dizaines de dépanneuses ne pourraient pas faire grand chose", poursuit l'un des messages. Près de 7.200 policiers et gendarmes "sont déployés sur les 3 prochains jours pour faire respecter les interdictions de convois de véhicules", selon la Préfecture de Police.

Dans un tweet, peu après minuit, elle a salué d'un "Merci aux policiers engagés toute la nuit" les forces de l'ordre mobilisées pour prévenir toute manifestation motorisée dans la ville.

Le préfet de police Didier Lallement a "créé un certain nombre de fourrières provisoires qui (...) permettront avec plusieurs dizaines de véhicules de remorquage de mettre fin à tout blocage", a-t-il déclaré. Des blindés de la gendarmerie ont aussi été déployés dans la capitale, une première depuis les manifestations des "gilets jaunes" fin 2018.10h24: La Préfecture de Police de Paris publie de nouvelles photos de démonstration de force pour montrer que la police et la gendarmerie bouclent Paris :

 

.

09h54: Un troisième convoi intercepté il y a quelques minutes à l'entrée de Paris, Porte de Saint-Cloud avec 450 voitures

 

.

09h27 : Deux convois qui tentaient d'entrer dans Paris un peu avant 9h ont été interceptés par les forces de l'ordre Porte de Champerret et Porte Maillot. Trente voitures composées le premier convoi et une vingtaine le deuxième.

 

.

09h23: Près d'une centaine de personnes déjà verbalisées à Paris pour participation à une manifestation interdite selon la Préfecture de Police

06h56: Des milliers d'opposants au pass vaccinal venus en convois de toute la France campent ce matin à l'aube aux portes de Paris où ils entendent entrer pour manifester malgré l'interdiction par la préfecture de police, déterminée à empêcher tout blocage de la capitale.

Les centaines de voitures, camping-cars et camionnettes partis de Lille, Strasbourg, Vimy (Pas-de-Calais) ou Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) se sont arrêtés vendredi soir aux portes de Paris, une source policière affirmant qu'aucun convoi n'a pénétré dans la capitale. Beaucoup de fatigue et un début d'énervement étaient ressentis dans le cortège parti de Bretagne, qui s'est arrêté sur le parking d'un centre commercial de la périphérie de Chartres encadré par des escadrons de gendarmerie mobile, selon une journaliste de l'AFP.

"Nous sommes tous collectivement fatigués par ce que nous vivons depuis deux ans. Cette fatigue s'exprime de plusieurs manières: par du désarroi chez les uns, de la dépression chez d'autres. On voit une souffrance mentale très forte, chez nos jeunes et moins jeunes. Et parfois, cette fatigue se traduit aussi par de la colère. Je l'entends et la respecte", a souligné le président Macron dans un entretien au quotidien Ouest-France.

06h23: Des blindés de la gendarmerie ont été déployés dans la capitale, une première depuis les manifestations des "gilets jaunes" fin 2018. Le Premier ministre Jean Castex a promis d'être inflexible face au mouvement. "S'ils bloquent la circulation ou s'ils tentent de bloquer la capitale, il faut être très ferme", a-t-il insisté au journal télévisé de France 2. Rassemblement hétéroclite d'opposants au président Emmanuel Macron et de "gilets jaunes", le mouvement s'est constitué sur le modèle de la mobilisation qui paralyse la capitale canadienne Ottawa.

La police avait estimé dans l'après-midi à 3.300 le nombre de véhicules engagés dans les convois, dont un millier sur la RN20 en provenance d'Orléans et 500 sur l'autoroute A10-A11 venus du Mans. C'est une action "d'une ampleur phénoménale", a dit à l'AFP un coordinateur du mouvement.

05h03: L'interdiction de rassemblement des convois a été maintenue vendredi soir par le tribunal administratif de Paris, qui a rejeté deux recours. "C'est une trahison. Les fondements de l'arrêté ne sont pas respectueux de la loi, de la liberté de manifester", a réagi à l'AFP la militante anti-vaccin et "gilet jaune" Sophie Tissier.

"Le droit de manifester et d'avoir une opinion sont un droit constitutionnellement garanti dans notre République et dans notre démocratie. Le droit de bloquer les autres ou d'empêcher d'aller et venir ne l'est pas", a répondu Jean Castex.

03h11: Peu après minuit, la Préfecture de police de Paris (PP) a salué dans un tweet les forces de l'ordre mobilisées pour prévenir toute manifestation motorisée dans la ville.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de emsuppl_50
12/février/2022 - 12h26

Ces images c'est le résumé de 5 années de Macron, l'agressivité, la violence contre son peuple. Toujours sur la défensive.

5 années supplémentaires ? Macron c'est un banquier, un excellent communicant (!), ce n'est pas un gestionnaire, ni un économiste, ni un stratège. 5 nouvelles années de conflits d'intérêts, de chaos, de casses sociales, de mépris, qui vont toujours se traduire par de la violence.. c'est vraiment cela que nous voulons ?  Pour moi, l'avenir c'est SANS Macron !

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 12h17
ne pas parler d'une population francaise sinon tu es banni a écrit :

les emprunts bancaires,tu connais...???quand tu achetes une voiture neuve ou recente,tu la payes cash....???

pour obtenir un prêt il faut les revenus adequats, et on ne prête pas (en principe) à ceux qui ne peuvent pas rembourser

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 12h01
Alonzo77 a écrit :

Euh... il n'y a pas du repassage qui vous attend ?

vous vous prenez pour qui? encore un myso qui , en plus se trouve drôle apparemment, pas etonnant que ça vote zemmour ! 

Portrait de emsuppl_50
12/février/2022 - 11h57

Je ne sais pas si ces photos de chars et de troupes armées ci dessus reflètent bien la réalité mais elles sont bien angoissantes. Toujours dans le contrôle, dans le mépris de la population.

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 10h58
ailbibracte a écrit :

Laissez tomber, ce sont des gens qui ne comprennent, ils vivent dans des villes où tout est simple, ils prennent le métro pour aller bosser, ça coute moins cher, et pour les vacances ils vont en Guadeloupe et pourtant ils votent EELV pour la planète.

Ca me fait penser à un sketch de Frédérique Bel quand elle jouait la blonde sur Canal+ "les gens se plaignent de l'augmentation du prix de l'essence, moi je ne comprends pas, je mets toujours 100 F, ça n'augmente pas". 

Ils sont déconnectés de la vie, mais ils se croient totalement dans la vie.

vous parlez vous aussi sans savoir....votre imagination est debordante!

 

Portrait de Mart246
12/février/2022 - 10h52
Bob28 a écrit :

Vous partez du principe qu'ils ont toujours été de pauvres gens. Vous n'avez donc pas compris le fond du problème.

Ce sont justement des gens qui n'étaient pas à plaindre, voire parfois même aisés, qui avaient les moyens de faire des choses (partir en vacances en camping car par exemple) et qui se rendent compte que plus le temps passe, plus leur niveau de vie baisse car tout augmente plus vite que leur retraite / salaire.

Ils font donc le constat qu'à ce rythme là, ils vont clairement passer dans la tranche "pauvre", et ils ne le souhaitent pas.

Forcément, ils n'ont ni le soutient des gens déjà pauvres qui ne comprennent pas qu'une personne plus riche qu'eux puissent se plaindre, ni le soutien des gens "aisés" pour qui l'augmentation du coût de la vie ne va pas les faire changer de tranche sociale.

60 000 à 100 000 € pour un camping car, ils ont encore de la marge avant de devenir pauvres

Portrait de COLIN33
12/février/2022 - 10h47 - depuis l'application mobile

pourquoi rentrer dans Paris, ils n'ont qu'à bloquer avant toutes les entrées......

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 10h28
Alonzo77 a écrit :

Votre tolérance et votre esprit démocratique en disent long sur vos convictions. Si il vous plaît de survoler le sujet et d'enfoncer des portes ouvertes... c'est votre histoire

pour ce qui est de la tolerance, vous n'avez de leçons à donner à personne, 

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 10h27
Bob28 a écrit :

Vous partez du principe qu'ils ont toujours été de pauvres gens. Vous n'avez donc pas compris le fond du problème.

Ce sont justement des gens qui n'étaient pas à plaindre, voire parfois même aisés, qui avaient les moyens de faire des choses (partir en vacances en camping car par exemple) et qui se rendent compte que plus le temps passe, plus leur niveau de vie baisse car tout augmente plus vite que leur retraite / salaire.

Ils font donc le constat qu'à ce rythme là, ils vont clairement passer dans la tranche "pauvre", et ils ne le souhaitent pas.

Forcément, ils n'ont ni le soutient des gens déjà pauvres qui ne comprennent pas qu'une personne plus riche qu'eux puissent se plaindre, ni le soutien des gens "aisés" pour qui l'augmentation du coût de la vie ne va pas les faire changer de tranche sociale.

vous pensez me convaincre? le marché des vehicules de loisirs augmente pourtant....(.après , chacun ses gouts pour les vacances, lol, mais c'est un autre sujet...)

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 10h24
LISCO a écrit :

vous devriez vous renseigner sur le montant des allocations et aides diverses ainsi que  sur le prix des campings car avant de raconter de telles bêtises.

un camping car neuf ça demarre aux alentours de 60 000 euros pour les integraux, 39 000 en moyenne,  ne nous faites pas croire que ça ne vaut pas grand chose, même d'occasion, arrêtez de prendre les gens qui pensent autrement pour des gens sans connaissances

Portrait de IHS
12/février/2022 - 10h17
Marine70 a écrit :

Des dizaines d’d’interpellations et zéro pour la manif interdite des islamistes footballeuses .

Le gang Traoré nous en remet une couche aujourd’hui avec une énième marche à Paris.

Portrait de Bob28
12/février/2022 - 10h15
veronique corlobe a écrit :

comment on peut venir chouiner quand on a un camping car qui coute un bras à entretenir, assurer, etc...comment être convaincant quand chacun y va de soa petite revendication, c'est un gloubiboulga enorme que ce convoi...

 

Vous partez du principe qu'ils ont toujours été de pauvres gens. Vous n'avez donc pas compris le fond du problème.

Ce sont justement des gens qui n'étaient pas à plaindre, voire parfois même aisés, qui avaient les moyens de faire des choses (partir en vacances en camping car par exemple) et qui se rendent compte que plus le temps passe, plus leur niveau de vie baisse car tout augmente plus vite que leur retraite / salaire.

Ils font donc le constat qu'à ce rythme là, ils vont clairement passer dans la tranche "pauvre", et ils ne le souhaitent pas.

Forcément, ils n'ont ni le soutient des gens déjà pauvres qui ne comprennent pas qu'une personne plus riche qu'eux puissent se plaindre, ni le soutien des gens "aisés" pour qui l'augmentation du coût de la vie ne va pas les faire changer de tranche sociale.

Portrait de LISCO
12/février/2022 - 10h08
vavrais1 a écrit :

des gueux certainement gavés de subventions, d'allocations et d'aides diverses avec des camping cars a 30 000 euros le réservoir plein de gas oil qui viennent emmer.  le monde le samedi à Paris...

vous devriez vous renseigner sur le montant des allocations et aides diverses ainsi que  sur le prix des campings car avant de raconter de telles bêtises.

Portrait de COLIN33
12/février/2022 - 09h50 - depuis l'application mobile

tout ça va mal finir

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 09h43

ils le savaient, ils y sont allés quand même, tant pis

Portrait de Yvounette
12/février/2022 - 09h36

Ils n'ont qu'a dire qu'ils viennent trafiquer de la drogue, on les laissera tranquille !

Portrait de ago47
12/février/2022 - 09h33
L' ECUME DES CHOSES. a écrit :

à la lecture des commentaires, c'est fou le nombre de jaloux, d'aigris, de losers qui se promènent par ici

Un excellent autoportrait. Bravo Le Haineux.

Portrait de nina83
12/février/2022 - 09h33

Ah c bien de les verbaliser ! ça va remplir les poches de l'Etat smiley

Portrait de muzo 28
12/février/2022 - 09h19
L' ECUME DES CHOSES. a écrit :

à la lecture des commentaires, c'est fou le nombre de jaloux, d'aigris, de losers qui se promènent par ici

J'ai aussi un peu de mal avec ceux qui lorgnent dans l'assiette du voisin. 

Portrait de Mart246
12/février/2022 - 09h19
L' ECUME DES CHOSES. a écrit :

à la lecture des commentaires, c'est fou le nombre de jaloux, d'aigris, de losers qui se promènent par ici

c'est combien ton salaire?

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 09h11
Alonzo77 a écrit :

Je suis en Australie pauvre imbécile

pauvre imbecile??? comment savons nous que vous êtes en australie? 

 

Portrait de COLIN33
12/février/2022 - 08h38 - depuis l'application mobile

le carburant ne leur coûte pas cher ! si il ont un camping car c'est qu'ils ont les moyens, si ils avaient une retraite à moins de 1000€ ils resteraient chez eux, quand au vaccin obligatoire pour tous et on oublie les pass....

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 08h25

comment on peut venir chouiner quand on a un camping car qui coute un bras à entretenir, assurer, etc...comment être convaincant quand chacun y va de soa petite revendication, c'est un gloubiboulga enorme que ce convoi...

 

Portrait de veronique corlobe
12/février/2022 - 08h22
leaf1 a écrit :

Soutien total mais tu vas pas aller te cailler les fesses dehors, tu préfères passer ta journée ici à commenter. Drôle de militantisme

leaf1, j'allais dire la même chose, 

Portrait de Angelussauron
12/février/2022 - 07h37
Alonzo77 a écrit :

Soutien total. Ils se battent aussi pour nos enfants afin de ne pas leur laisser un monde d'injustices

 

Et bien moi je ne soutiens pas Total smiley