27/01 13:30

Les membres de l’équipe de "Morandini Live" agressés en plein direct par les toxicomanes de la porte de la Villette: Ils ont été placés sous la protection des forces de l’ordre - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, une équipe s'est rendue porte de la Villette, dans le nord de Paris, où a eu lieu en début de semaine une opération de nettoyage d'un campement de consommateurs et de dealers de crack.

Trois jours plus tard, les toxicomanes sont à nouveau sur place. "Rien n'a changé, ils sont toujours là en petit groupe", explique Marie Blanchard sur place. "On ne peut pas s'approcher parce qu'on nous a dit qu'on nous agresserait si on restait trop longtemps", a continué la journaliste.

Quelques minutes plus tard, Marie Blanchard a révélé avoir été agressée. "Je ne sais pas comment on nous a repérés parce que j'ai un téléphone à la main. Ils ont dû enregistrer notre tête. Ils nous ont lancés des objets, sans doute des pierres, sur nous et sur le scooter", a déclaré la journaliste en précisant avoir été placé sous la protection des forces de police.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Youpiland
27/janvier/2022 - 18h55
Poufion-19 a écrit :

Énorme mytho.

Pas du tout. C'est courant les problèmes de drogues, et c'est dans toutes les villes moyennes et grandes. Si les provinciaux arrêtaient de se focaliser sur les problèmes parisiens, et regardaient un peu plus chez eux...  

Par contre toi mister, membre depuis... aujourd'hui. 57 commentaires publiés. smiley

hahahahahahaha tellement parfait.

 

Portrait de FrenchDreamer
27/janvier/2022 - 18h42
tourtel a écrit :

Oui ce n'est pas qu'un problème parisien.

J'ai un ami qui habitait en région parisienne et qui est pompier bénévole depuis tout jeune. Il a déménagé maintenant au fin fond de l'ardèche en haut des montagnes, le genre d'endroit ou la plus grosse ville à 30km à la ronde fait moins de 5000 habitants. Il m'a dit que ses interventions étaient bien pires et plus dures que lorsqu'il était à Paris, et beaucoup plus liées aux drogues dures, très dures.

On en lit des conneries ici mais alors celle là c'est la meilleure. 

Du même niveau que c'est l'ixtrème drouate le problème aujourd'hui

Portrait de Youpiland
27/janvier/2022 - 16h46
Angelussauron a écrit :

 

C'est vrai qu'on a l'impression que cela devient une obsession...

Allez filmer Hidalgo plutôt c'est elle la fautif qui a laissé faire cela... Laissez des personnes errées comme des zombies sans vouloir les aider c'est criminel. Aussi bien pour la population qui vit au alentour avec des seringues partout qui trainent que pour eux.

 

 

Hidalgo a des défauts c'est une certitude. Qu'elle soit ou non la personne pour la capitale est un autre sujet. De toutes manières les gens ont décidé de la mettre à cette place pour le moment.

En revanche, je ne vous suis pas sur votre raisonnement. Elle n'est pas responsable de ça. La situation existait bien avant sa venue. C'est juste que c'était plus éparse, mais il y avait déjà énormément de toxicos. Et ce n'est pas un fait divers typiquement parisien. C'est le cas dans toutes les villes, le mal de notre époque. Des gens perdus, qui ont quitté le chemin de la vie et arpentent une route différente des populations.

Il faut les aider. Ces gens sont malades, mais désintoxiquer les gens ne suffit pas. Ils sont perdus dans la vie, pas de travail, de famille parfois, en manque de motivation sur l'atmosphère. C'est compliqué.

Mais ce n'est pas la faute de la maire. Elle pourrait commencer à faire des démarches, mais c'est un travail sur deux bonnes grosses décennies clairement. Et elle n'est pas l'origine du problème.

Portrait de Angelussauron
27/janvier/2022 - 15h46
Youpiland a écrit :

Je pense que vous méritez, vous et vos équipes, ce qui vous est arrivé.

Sous couvert de soit-disant reportage, vous filmez en réalité des pauvres gens malades comme des chacaux (oui oui des chacaux).

Vous vous y prenez mal, et prenez le sujet comme s'il s'agissaient de bêtes de foire, vous les filmez dans leur mal-être, sans accord, brutalement en arrivant en moto avec une équipe de tournage...

"pourquoi êtes vous addict, et dans la rue? Vous pensez que la mairie doit faire quelque chose ?"

Et ce titre bien dégueulasse du bandeau "lea toxicomanes sont de retour".

Ca mériterait de retourner à l'école, avec en prime une belle amende.Vous n'avez pas honte franchement. A jouer les héros derrière les poulets, sous couvert de liberté de presse, de vous acharner depuis des mois sur cette partie de la ville.

Je connais plein de gens qui n'habitent pas loin, et qui n'ont jamais eu de problème. Et si un problème existe bien sûr,  c'est certainement pas avec vos équipes et votre approche que vous ferez quoi que ce soit.

BEURK.

 

C'est vrai qu'on a l'impression que cela devient une obsession...

Allez filmer Hidalgo plutôt c'est elle la fautif qui a laissé faire cela... Laissez des personnes errées comme des zombies sans vouloir les aider c'est criminel. Aussi bien pour la population qui vit au alentour avec des seringues partout qui trainent que pour eux.

 

 

Portrait de Youpiland
27/janvier/2022 - 15h32

Je pense que vous méritez, vous et vos équipes, ce qui vous est arrivé.

Sous couvert de soit-disant reportage, vous filmez en réalité des pauvres gens malades comme des chacaux (oui oui des chacaux).

Vous vous y prenez mal, et prenez le sujet comme s'il s'agissaient de bêtes de foire, vous les filmez dans leur mal-être, sans accord, brutalement en arrivant en moto avec une équipe de tournage...

"pourquoi êtes vous addict, et dans la rue? Vous pensez que la mairie doit faire quelque chose ?"

Et ce titre bien dégueulasse du bandeau "lea toxicomanes sont de retour".

Ca mériterait de retourner à l'école, avec en prime une belle amende.Vous n'avez pas honte franchement. A jouer les héros derrière les poulets, sous couvert de liberté de presse, de vous acharner depuis des mois sur cette partie de la ville.

Je connais plein de gens qui n'habitent pas loin, et qui n'ont jamais eu de problème. Et si un problème existe bien sûr,  c'est certainement pas avec vos équipes et votre approche que vous ferez quoi que ce soit.

BEURK.

Portrait de Pirate 92
27/janvier/2022 - 14h04

Le fameux "sentiment".

Portrait de Cathodegauche
27/janvier/2022 - 13h41

Fallait peut-être pas aller les déranger...