21/01 14:46

Affaire des sondages de l’Elysée : L’ex-secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, déclaré coupable de favoritisme, condamné à un an de prison, dont 4 mois avec sursis

L’ancien secrétaire général de la présidence sous Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, actuellement emprisonné du fait d’une précédente condamnation, s’est vu infliger vendredi un an de prison dont 8 mois ferme, avec un mandat de dépôt différé, dans l’affaire des sondages de l’Élysée.

Patrick Buisson, alors proche conseiller du chef de l’État, a été condamné à deux ans de prison avec sursis ainsi que 150.000 euros d’amende et l’ex-sondeur Pierre Giacometti à 6 mois avec sursis et 70.000 euros d’amende. A l’époque directrice de cabinet, Emmanuelle Mignon a été sanctionnée de 6 mois avec sursis. En revanche, l’ancien chargé de l’opinion Julien Vaulpré a été relaxé.

Écroué depuis plus d’un mois à la prison de la Santé l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant, 77 ans, n’était pas présent dans le box pour la lecture du jugement de la 32e chambre correctionnelle, se faisant représenter par son avocat. Il avait été condamné dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur à une peine de 2 ans dont un an avec sursis probatoire.

Le tribunal l’a reconnu coupable de favoritisme. Compte tenu de la « gravité » des faits et « de la personnalité » de Claude Guéant, le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas lieu d’aménager la partie ferme de la peine. Dans cette affaire, le tribunal a jugé que les millions d’euros en conseil politique et sondages facturés à l’Élysée entre 2007 et 2012 par les sociétés de Patrick Buisson et Pierre Giacometti, ainsi que par l’Institut Ipsos, avaient bien fait l’objet de favoritisme.

Deux contrats signés par Patrick Buisson, 72 ans, constituent en outre bien un détournement de fonds publics à hauteur de 1,4 million d’euros, a expliqué le président Benjamin Blanchet. Selon ces conventions, l’historien venu de l’extrême droite était rémunéré 10.000 euros par mois pour du conseil et pouvait aussi livrer des sondages à sa libre appréciation: entre 2007 et 2009, il a acheté puis revendu 235 enquêtes d’opinion, avec des marges de 65 à 71%, pour un bénéfice d’1,4 million d’euros.

Patrick Buisson a en outre été condamné pour abus de biens sociaux au préjudice de ses sociétés. Le tribunal a enfin estimé que celle qui était directrice de cabinet, Emmanuelle Mignon, devait être condamnée pour favoritisme et détournement de fonds publics par négligence, pour avoir signé certains de ces contrats litigieux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien92
22/janvier/2022 - 11h47
Mickojay a écrit :

Mais oui, la justice est instrumentalisée par la gauche qui n'est plus au pouvoir depuis cinq ans.

Posez-vous la question, pourquoi vos représentants sont-ils mis en en examen ?

Les pouvoirs successifs ne peuvent pas se permettre de virer la moitié des postes importants dans les grandes administrations. Et la justice est toujours plus sévère avec les gens de droite. Comme si tu ne le savais pas. Rappelles toi du mur des cons.

Portrait de Julien92
22/janvier/2022 - 11h44
Mickojay a écrit :

Mais oui, la justice est instrumentalisée par la gauche qui n'est plus au pouvoir depuis cinq ans.

Posez-vous la question, pourquoi vos représentants sont-ils mis en en examen ?

Quel que soit le pouvoir en place, la gauche est présente dans tous les postes stratégiques. En particulier la justice. Personne n'a fait le grand ménage depuis Mitterrand. Et surement pas Sarkozy. Et ça ne risque pas de changer avec Macron qui sera réélu.

D’où ces mises en examen de personnalités de droite. Quand ce sont des gens de gauche, cela se fait en toute discrétion, ou repoussé aux calendes grecques.

Portrait de Julien92
22/janvier/2022 - 00h13
Cortex a écrit :

En attendant, la droite collectionne en ce moment.

Serait-ce à dire qu'elle n'est pas mieux que la gauche ? Serait-ce à dire que peu importe d'où ils viennent, ils sont tous pourris ? smiley

Ça veut simplement dire que nous sommes en période électorale, que la gauche est dans le trou, et que la justice vient donner un petit coup de main comme d'habitude pour empêcher la droite de sortir la tête de l'eau. Rien de bien nouveau.

Portrait de Aroun89
21/janvier/2022 - 21h36 - depuis l'application mobile

Il est dans une prison en mode vip donc qu'il arête de plaindre et assume

Portrait de Cortex
21/janvier/2022 - 18h16
geneva a écrit :

La gauche est parfaite, c'est bien connu... Les voyages en avion des maîtresses de Mitterrand n'ont jamais gêné personne !!!!

Si la justice n'est pas politique, il faudrait qu'on m'explique !

En attendant, la droite collectionne en ce moment.

Serait-ce à dire qu'elle n'est pas mieux que la gauche ? Serait-ce à dire que peu importe d'où ils viennent, ils sont tous pourris ? smiley

Portrait de Nowo
21/janvier/2022 - 17h30

Fillon, Guéant, Hortefeux, Woerth, Copé et j'en oublies !

Les autres partis c'est pas mieux, mais la ça fait une belle collection (la) républicaine !

Portrait de LISCO
21/janvier/2022 - 16h19

de l'ancien gouvernement Sarkozy va t'il rester des ministres qui n'ont pas été condamnés pour des malversations financières ?

Portrait de vraimentcompliqué2
21/janvier/2022 - 16h18

Et Sarkozy toujours tranquille...

Portrait de COLIN33
21/janvier/2022 - 16h14 - depuis l'application mobile

Et Sarkozy, monsieur propre, dans tout ça il se frotte les mains ! il mérite la taule sinon la justice n'existe pas !

Portrait de KERCLAUDE
21/janvier/2022 - 15h32

Pas de confusion de peine en prison.

Portrait de Maximo123
21/janvier/2022 - 15h28

En taule le magouilleur.