19/01 12:31

L'essayiste d'extrême droite Alain Soral définitivement condamné pour "injure publique" après la diffusion en 2019 sur Internet d'un cliché le montrant effectuant une "quenelle"

L'essayiste d'extrême droite Alain Soral a été définitivement condamné pour "injure publique" après la diffusion en 2019 sur Internet d'un cliché le montrant effectuant une "quenelle", après le rejet aujourd'hui de son pourvoi en cassation, selon l'arrêt consulté par l'AFP. "La déclaration de culpabilité de M. Bonnet [le vrai nom d'Alain Soral] du chef d'injure publique raciale" est "définitive", écrit la Cour de cassation.

Le 6 janvier 2021, la Cour d'appel de Colmar l'avait condamné pour "injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion" après la diffusion sur Twitter et son site internet d'une photo prise le 5 mai 2019 le montrant en train de faire une "quenelle" devant le tribunal de Colmar. Relaxé en première instance, il avait été cette fois condamné à verser "150 jours-amende d'un montant unitaire de 150 euros", ce qui signifie qu'en cas de défaut total ou partiel de paiement, il sera incarcéré pour une durée correspondant au nombre de jours-amende impayés.

La "quenelle" (bras tendu vers le bas et main opposée posée sur l'épaule) a été popularisée par le polémiste Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour des déclarations antisémites, geste qu'il qualifiait d'"anti système". Il est pourtant "notoire" que ce geste est "parfois un faux nez de l'antisémitisme", relevait la Cour d'appel, rappelant qu'Alain Soral avait été condamné pour l'avoir fait au milieu du Mémorial de la Shoah de Berlin. Elle notait que, "dans l'esprit" de M. Soral, elle revêt donc une "signification antisémite". Dès lors, en diffusant une photo de lui faisant une "quenelle", M. Soral entendait "persister et signer dans une provocation antisémite".

Dans son arrêt, la Cour de cassation a par ailleurs déclaré "irrecevable" la constitution de partie civile du consistoire israélite du Haut-Rhin, qui avait pourtant obtenu des dommages et intérêts en appel. Selon la plus haute juridiction française, Alain Soral devra en outre payer 2 500 euros à chacune des deux autres parties civiles, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) et SOS Racisme.

M. Soral a déjà été condamné à une vingtaine de reprises, en grande partie pour des infractions de provocation à la haine, diffamation et injure antisémite. En novembre, la cour d'appel de Paris avait confirmé sa condamnation à des jours-amendes pour des propos imputant aux juifs les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de P1S
22/janvier/2022 - 08h46
fvilet a écrit :

Faux, la quenelle est un geste antisémite inventé par un antisémite notoire ( Dieudonné ), soit vous êtes stupide, soit vous êtes de mauvaise foi.

Ça n'est pas parce que quelqu'un est antisémite que tout ce qu'il invente est antisémite.

 

La quenelle symbolise juste un bras dans le cul, et sa première utilisation s'est faite dans un sketch qui comportait des dauphins, pas des juifs.

Portrait de Tommmy-Rose
20/janvier/2022 - 05h41
Breizh56006 a écrit :

entre le Che et Hitler, j'ai choisi, et toi aussi

Tu m'étonnes. Contrairement aux tarés aveugles, si on doit choisir - ce qui n'a jamais été le cas pour personne à part pour les gauchistes -, je pencherai toujours pour ce qui a le moins de de conséquences nocives sur mes semblables.

Portrait de Breizh56006
19/janvier/2022 - 19h43
Tommmy-Rose a écrit :

Pour rappel, c'est plus de 300 millions de morts, le communisme. Mao fait bien plus de 100 millions à lui tout seul. Et les ordures ordinaires continuent de porter des t-shirts Che Guevara, trop cool.

entre le Che et Hitler, j'ai choisi, et toi aussi

Portrait de Tommmy-Rose
19/janvier/2022 - 18h33
Kuka a écrit :

Des Ultra droite que certains vénère ici sont enfin condamné. Il était temps que cette justice bien trop laxiste avec ces individus fasse son travail, dommage qu'on ne peut pas les expulser comme les clandestins.

La justice ne condamne jamais les extrémistes de gauche. Elle EST de gauche. C'est ça, le noyautage et la dictature gauchiste.

Portrait de Tommmy-Rose
19/janvier/2022 - 18h31
Babeth11 a écrit :

La quenelle qui n'a aucune signification historique ça vaut une condamnation, par contre le point levé qui est le signe de ralliement à des idéologies de gauche qui ont massacré 100 millions de personnes, là ça passe.

Mais oui la justice française n'est pas du tout politisée.

Pour rappel, c'est plus de 300 millions de morts, le communisme. Mao fait bien plus de 100 millions à lui tout seul. Et les ordures ordinaires continuent de porter des t-shirts Che Guevara, trop cool.

Portrait de Breizh56006
19/janvier/2022 - 16h20
Kuka a écrit :

Un Ultra droite de la branche radicale de l'extrême droite condamné, enfin ! La justice condamne pour une fois ces personnes.

Quenelle, salut nazi, la routine chez ces gens là

Portrait de Tommmy-Rose
19/janvier/2022 - 13h59

Un homme libre. On est gavés de clébards et de moutons ultra-gauchistes depuis 68 et lui les traîne un peu dans leur bouse, c'est très bien.

Portrait de Pln
19/janvier/2022 - 13h15
Babeth15 a écrit :

Éric Zemmour, « antisémite certainement, raciste évidemment », a affirmé dernièrement le grand rabbin de France Haïm Korsia, s’interrogeant également sur le fait de savoir si sa cible était Juive.

Quelques jours plus tard, Zemmour estimait les propos du responsable religieux de « grotesques », dignes d’un « comportement de Juif de cour ».

Sauf que le grand rabbin de France a conscience et connaissance de la judéité de Zemmour – qui en parle peu, se considérant Juif (berbère) en privé, toujours Français partout ailleurs.

Par son jugement, Haïm Korsia réagissait plutôt là aux deux condamnations pour incitation à la haine contre l’éditorialiste et à plusieurs récentes polémiques, qui ont pu froisser ou même révulser les Juifs de France et les éloigner d’un éventuel vote Zemmour (le CRIF et son président Francis Kalifat ont appelé à ce qu’il n’y ait « pas une voix juive » pour lui).

Par ses mots, le rabbin a également pu considérer que l’essayiste défendait au quotidien des valeurs allant à l’encontre de celles de la religion.

Et moi j'ai mangé une pomme. 

Portrait de Pln
19/janvier/2022 - 12h59
Babeth15 a écrit :

Un proche des amis de Zemmour... Etonnant.

Ca fait des années qu'il lui fait la guerre, qu'il édite des bouquins pour faire croire que Zemmour appartient à une grande conspiration sioniste, mais oui à part ça il sont très proches. Soral adore les juifs, tout le monde le sait.

Portrait de Pln
19/janvier/2022 - 12h53
Cubalibre21 a écrit :

"une extrême droite qui n'existe pas."

Donc jean marie le pen qui se revendiquait de ce mouvement, nous  a menti tout ce temps? 

Arrêtez de nous prendre pour des cons! L'extrême droite comme l'extreme gauche existe bel et bien! Ne vous en déplaise!

Non elle n'existe pas. La preuve en est, quand on veut nous en donner un exemple on va chercher un vieux communiste chauve et on le fait passer pour un skinhead.

Portrait de Pln
19/janvier/2022 - 12h39

C'est pas parce qu'il est antisémite qu'il est d'extrême droite.

Soral est pur produit de gauche, marxiste, qui a passé sa vie à cracher sur les identitaires, recycler les thèses du communiste Clouscard et à lécher le cul des musulmans.

Arrêtons un peu d'inventer une extrême droite qui n'existe pas.

Portrait de vraimentcompliqué2
19/janvier/2022 - 12h34

SORAL... Exactement le même nombre de lettres que dans MERDE...