10/01 14:30

Coronavirus: La banque américaine Citigroup informe ses employés qu'ils seraient licenciés s'ils n'étaient pas vaccinés d'ici au 14 janvier prochain

La banque américaine Citigroup a informé ses employés qu'ils seraient licenciés s'ils n'étaient pas vaccinés d'ici au 14 janvier prochain.

C'est par e-mail que les employés ont été avertis. Un ultimatum très clair, informant que les récalcitrants seraient renvoyés sur-le-champ, sans la moindre indemnité.  En tout, 10% des effectifs sont concernés par cette décision du groupe américain, soit près de 16.000 collaborateurs. 

La banque examinera néanmoins chaque cas, avec des exemptions prévues pour des motifs médicaux ou religieux. Pour rappel, la vaccination obligatoire au travail est autorisée aux Etats-Unis. En septembre dernier, Joe Biden avait tenté de faire passer une loi pour rendre la vaccination obligatoire à toutes les entreprises de plus de 100 salariés. 

Ce texte avait été bloqué par plusieurs recours en justice.

Ailleurs sur le web

Vos réactions