08/01 20:17

Coronavirus - Mobilisation en hausse aujourd'hui avec 105.200 personnes qui ont manifesté contre le pass vaccinal partout en France et après les propos d'Emmanuel Macron

20h14 : Dans toute la France, 105 200 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire et le projet de le transformer en pass vaccinal, selon le décompte du ministère de l'Intérieur. On comptait 18 000 participants à Paris, divisés en trois rassemblements. Une participation en hausse, comme attendu, après les propos critiqués d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés et l'examen à l'Assemblée nationale du texte instaurant un pass vaccinal. Avant les vacances, samedi 18 décembre, les manifestations avaient réuni 25 500 personnes. Le mouvement, donc c'est le 26e samedi de mobilisation consécutif, rassemble cependant moins qu'à ses débuts (237 000 personnes le 7 août, 121 000 le 11 septembre).

19h37: Pour la 3e fois depuis le début de l'épidémie, la barre des 300.000 contaminés en 24h est dépassée. Selon Santé publique France, 303.669 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés ces dernières 24 heures en France. C'est la troisième fois que la barre des 300.000 cas est franchie depuis le début de l'épidémie.

17h42 : Plusieurs manifestations contre le projet de passe vaccinal se sont déroulées samedi à travers la France, dans le calme et avec une mobilisation en demi-teinte, quelques jours après les déclarations controversées d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés qu'il souhaite «emmerder». À Paris, quelques milliers de personnes se sont rassemblées à l'appel des Patriotes du candidat pro-Frexit à la présidentielle Florian Philippot, selon une journaliste de l'AFP. Ils sont partis sous la pluie depuis la place du Palais royal vers 15h00, en direction de la place Vauban. L'ancien bras droit de Marine Le Pen a dénoncé «le pays de la tyrannie, de la ségrégation, où on met à part des millions de gens».

Le projet de loi sur le passe vaccinal, adopté par les députés jeudi, doit passer devant le Sénat la semaine prochaine. À Lyon, une petite foule de manifestants de tous âges et peu masqués s'est rassemblée dans une ambiance bon enfant sur la place Bellecour, en centre-ville. Parmi eux quelques «gilets jaunes», des drapeaux tricolores et un rouge de la CGT.

Slogans dénonçant «l'apartheid social» et huées contre le président Emmanuel Macron et son premier ministre ont ponctué la manifestation.

Un autre rassemblement de moins de 200 personnes se tenait non loin, avec une banderole «Contre la ''covictature''. Ni cobaye, ni anti-vax». À deux pas, quatre retraités déployaient des affichettes contre la «dictature et le dogmatisme».

À Bordeaux, entre 500 et 1000 personnes, selon la police, ont manifesté malgré la pluie sous les cris de «Macron on t'emmerde», dans un parcours empruntant les quais de la Garonne et la vaste place des Quinconces. «À quand un vaccin du respect?» , #ontemmerde«, »Confiance rompue«, pouvait-on lire sur les pancartes.

.

12h44: Christian Curel, président du syndicat des fabricants français de masques, assure qu'en cas de recours plus général aux masques FFP2, ce qu'il recommande face au variant Omicron, les fabricants seront capables de répondre à la demande. "Il y a pas mal de stock déjà chez nos fabricants aujourd'hui. Il y a aussi des capacités de production importantes, on peut monter assez facilement à 40, 50 millions de masques FFP2 par semaine en fabrication", explique-t-il sur franceinfo

10h16: Plusieurs grands rassemblements anti pass vaccinal sont prévus aujourd'hui dont celui organisé par Florian Philippot (Les Patriotes). Départ à 13 heures, place du Palais-Royal. Une manifestation est prévue par le mouvement des Gilets jaunes et une autre pour lutter contre le racisme. L’une partira de la place de Catalogne, l’autre sera un rassemblement statique à Montparnasse

. Il y aura de nombreux rassemblements en province, dont un à Nancy, organisé par le Bloc Lorrain. Départ place Maginot à 14 heures. Voici la liste complète :

08h42 : Face à la montée des infections au variant Omicron, l'Allemagne va encore restreindre l’accès aux restaurants et cafés mais alléger les délais de quarantaine pour éviter une éventuelle paralysie du pays, a annoncé le chancelier Olaf Scholz.

07h32: Le Covid-19 "tel que nous le connaissons aujourd'hui ne sera pas là pour toujours", du moins dans sa forme actuelle, a promis vendredi Joe Biden, au moment où les États-Unis affrontent une nouvelle vague de la pandémie. Le Covid "ne sera pas là pour toujours" dans sa forme actuelle, promet Biden "Mais avoir le Covid dans notre environnement et sur la planète, cela va probablement persister", a-t-il reconnu devant des journalistes à la Maison-Blanche.

"Nous avons tellement plus d'outils (..) qui peuvent contenir le Covid et d'autres souches", a assuré le président américain, qui avait fait campagne en partie sur sa promesse de mettre fin à la pandémie.

06h11 : Les Pays-Bas ont enregistré vendredi un nouveau record de contaminations par le coronavirus, avec 34.954 tests revenus positifs des laboratoires, a indiqué l'Institut national de santé publique (RIVM). Un nombre bien au-delà des précédents records de mercredi et jeudi, quand près de 25.000 cas avaient été détectés.Cette hausse rapide des infections était attendue, alors que le variant Omicron - plus contagieux - a supplanté la mutation Delta. S'il semble moins dangereux, Omicron provoque tout de même, proportionnellement, de nouvelles hospitalisations.

Le nombre de décès, lui, reste stable. Les Pays-Bas se sont reconfinés le mois dernier pour tenter de contenir la propagation de ce nouveau variant, découvert en novembre en Afrique du Sud et au Botswana. Le gouvernement néerlandais doit annoncer la semaine prochaine, lors d'une conférence de presse, si les dernières restrictions sont maintenues ou levées

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cfoutoutca
8/janvier/2022 - 10h30
COLIN33 a écrit :

vu le pourcentage des non vaccinés, ça ne représentera pas de si grands rassemblements.,..
VACCIN OBLIGATOIRE POUR TOUS, ainsi les polémiques seront réglées et ils n' emmerderont pas une grande partie des français.....

Tu crois qu'il n'y a que des non vaccinés dans la rue, Macron a ete trop loin... 

Je suis vaccine et la 3eme je ne la prendrais pas. 

Portrait de COLIN33
8/janvier/2022 - 10h27 - depuis l'application mobile

vu le pourcentage des non vaccinés, ça ne représentera pas de si grands rassemblements.,..
VACCIN OBLIGATOIRE POUR TOUS, ainsi les polémiques seront réglées et ils n' emmerderont pas une grande partie des français.....

Portrait de Cfoutoutca
8/janvier/2022 - 10h27

Je suis vacciné et je serai de la manif !

Tout le monde dans la rue.