06/01 06:30

Après trois jours de débats tumultueux, l'Assemblée nationale a adopté ce matin à 5h30 en première lecture le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal

Après trois jours de débats tumultueux , alimentés par des propos controversés d'Emmanuel Macron, prêt à "emmerder" les non-vaccinés, l'Assemblée nationale a adopté ce jeudi au petit matin en première lecture le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Annoncé mi-décembre par l'exécutif face à l'épidémie galopante de Covid-19, le texte a été approuvé à 5h25 par 214 voix pour, celles de la majorité et d'une partie des LR et du PS. Ils ont été 93 députés à se prononcer contre, dont la gauche de la gauche, le RN, et 3 dissidents LREM. Vingt-sept se sont abstenus.

Le projet de loi doit désormais être examiné par le Sénat dominé par la droite en début de semaine prochaine, pour une entrée en vigueur que le gouvernement voulait au 15 janvier mais qui devrait être repoussée de quelques jours. Il faudra alors aux plus de 12 ans pouvoir justifier d'un statut vaccinal pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires ou aux transports publics interrégionaux.

Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé. Parmi leurs amendements de retouche, les députés ont repoussé de 12 à 16 ans la nécessité d'un pass vaccinal pour les sorties scolaires et activités péri et extrascolaires. La dernière nuit de discussions a avancé cahin caha, avec quelques éclats de voix sur le pass sanitaire dans les meetings ou la situation outre-mer. Le cap de l'article 1er (sur 3) n'a été franchi qu'à 3h du matin.

"On est fatigués, des députés doivent rentrer en circonscription", lâchait un élu dans les couloirs, tandis que le ministre de la Santé Olivier Véran se disait prêt à "enchaîner" la séance avec des réunions matinales. Jusqu'au bout de la nuit, les parlementaires ont échangé sur le fond, les oppositions ciblant en particulier les contrôles d'identité que pourront opérer cafetiers ou restaurateurs en cas de "raisons sérieuses" de penser qu'il y a fraude au pass vaccinal.

Martine Wonner, égérie des covidosceptiques, a dit craindre "une société de délation".

Les députés LR, qui se sont finalement divisés sur le vote d'ensemble du projet de loi (28 pour, 24 contre, 22 abstentions), ont annoncé qu'ils saisiraient le Conseil constitutionnel sur ce point des contrôles.

Le Premier ministre Jean Castex était venu lui-même mercredi après-midi demander aux parlementaires d'accélérer, après le blocage, voire selon LFI la "crise", provoqués par les propos d'Emmanuel Macron.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Angelussauron
6/janvier/2022 - 12h12
Kraepelin a écrit :

Je suis en accord avec la majorité de votre commentaire.

Et surtout, justement, parce que je comprend la peur de certains de se faire "piquer", les pousser un peu avec un pass peut parfois leur sauver la vie. Ma fille est asthmatique, et seule l'obligation vaccinale lui fera changer d'avis...

 

 

Qu'ils aillent peur c'est leur droit tant qu'il n'y a pas d'obligation vaccinale. Après c'est un choix et tu l'as toujours malgré ce que disent certains antivax. C'est un choix en connaissance de cause peut être même un pari également comme pour les vaccinés.

Ce qui est inadmissible c'est de balancer des chiffres tout droit sortie de pseudos scientifiques qui sous prétexte de faire parler d'eux racontent des conneries. Les vraies chiffres parlent il y a plus de morts de non vacciné que de vaccinés et surtout il y a des morts jeunes en dessous de 50 ans ce qu 'il n'y a quasiment pas avec un schéma vaccinal complet.

Donc non vacciné oui c'est ton droit mais arrêtez de raconter des conneries ça ne regarde que toi. Et tu le fais en connaissant les restrictions que tu vas avoir tu vis avec, tu ronchonne si tu le souhaite mais ça s’arrête là.

Et en effet le vaccin n'est pas la solution miracle (comme tout vaccins d'ailleurs, je rappelle par exemple que le vaccin de la grippe n’empêche pas d'avoir la grippe mais d'éviter des formes graves) mais une solution temporaire "pour les moins de 65 ans" en attendant un traitement efficace.

 

Et les madames ou messieurs Bonne aventure qui prédisent l'avenir en disant que dans 10-15ans on aura un cancer, sclérose en plaque, ou autres maladies dû aux vaccins, je vous réponds vous mourrez peut être avant moi du covid, ou alors je mourrais avant d'un accident de voiture percuté par un chauffard qui avait bu, avec des si on refait le monde et pas forcément de la bonne façon. Arrêtez de prévoir l'avenir et du coup d'en avoir peur et vivez dans le présent.

 

Bien évidemment Kraepelin je parle de façon générale tu l'auras bien compris (enfin j'espère^^). Ta fille a plus peur du vaccin que du covid car asthmatique c'est son choix mais je pense qu'il est dû en grande partie à la désinformation de certains.

Portrait de Alexshe
6/janvier/2022 - 11h47
Quand on nous dit que 90% des gens en réa sont des non vaccinés je tique un peu. Il y'a actuellement quasiment autant de gens en réa que quand il n'y avait pas de vaccin. Comment 6M de personnes non vaccinées peuvent remplir la réa de la même façon que 60M de personnes non vaccinées l'année dernière sachant que le dernier variant est moins léthal? Je suis pas complotiste mais ça colle pas. De toute façon faut être naïf pour croire tout ce que nous disent les politiciens et leurs amis dans les médias... Et ça.. ça date pas du covid
Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 11h07
breizh56003 a écrit :

on peut interpreter les chiffres pour arriver à ce que l'on souhaite  .

mais la réalité est là : si en réanimation, pour prendre des chiffres ronds, il y a en gros 50% de vaccinés et 50 % de non vaccinés, et qu'en France, il y a 10 fois plus de vaccinés que les non vax, le calcul est simple, meme sans connaissances mathématiques, il y a 10 fois plus de risque pour les non vax d'etre en réa .

yep totalement d'accord, plus de risque pour les personnes agées, vaccinons les smiley

Faisons comme en italie, on leur impose et on passe à autre chose!

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h39
Kraepelin a écrit :

Je suis en accord avec la majorité de votre commentaire.

Et surtout, justement, parce que je comprend la peur de certains de se faire "piquer", les pousser un peu avec un pass peut parfois leur sauver la vie. Ma fille est asthmatique, et seule l'obligation vaccinale lui fera changer d'avis...

 

j'avoue qu'avec de l'asthme, ça me parait plus sérieux même si on a pas constaté une mortalité majeure avec cette co morbidité, ça augmente légèrement le risque mais pas de manière critique dans les données plus ou moins récentes.

Les plus grosses problématiques restent: l'obésité, le diabéte /les immuodéprimés , l'hyper tension et la BPCO .

Après je trouve ça horrible de ruiner la vie des gens parce qu'ils ont peur d'un vaccin. Ils ont le droit de se poser des questions et d'avoir peur de ses conséquences à long terme (que ça soit vrai ou non) et c'est pas pour autant qu'on doit les mépriser et réduire leur vie à néant. Je peux comprendre votre point de vue quand c'est un antivax militant qui vire dans des délires bizarres mais il y a plein de personnes terrorisées qui preferent même sacrifier leur boulot que de prendre le risque, et bonjour ce qu'ils subissent.

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h34
Kraepelin a écrit :

Pas tout à fait juste, ils sont MOINS à risque... Quelques jeunes sont déjà mort, sans avoir su qu'ils avaient des comorbidités. Et si je reprends le cas de la ceinture de sécurité, sachant que la majorité des tués sont des jeunes, les vieux peuvent ne plus la mettre ? 

 

Oui et ces quelques jeunes avaient des co morbidités pour la plupart (souvent obésité).

Mais même en les comptabilisant eux, les chiffres sont clairs, avant 40 ans on a entre 0,01 et 0,1% de chance de mourir du covid.

On sait que des jeunes sans co morbidités meurent de la grippe par exemple, ça arrive de temps en temps même si c'est rare. Et on a jamais imposé le vaccin contre la grippe pour eux et même pas pour les personnes âgées d'ailleurs.

Après qu'on soit clair, je ne veux pas empêcher un jeune de le faire, je veux lui laisser le choix.

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 10h33
kennynos a écrit :

Tout simplement parce que la quasi totalité des personnes en réa a plus de 40 ans et l'immense majorité a plus de 55 ans

Et pour les quelques jeunes de moins de 40 ans qui ont le malheur de faire une forme grave, c'est quasiment tout le temps des jeunes en état d’obésité, des diabétiques ou des asthmatiques.

On connait parfaitement les publics à risque maintenant donc je me demande pourquoi on ne les cible pas au lieu d'aller ruiner la vie/l'avenir d'un gamin de 20 ans en pleine santé qui a peur du vaccin (par exemple).

Ma position ne me semble pas si ahurissante que ça, martin blachier est sur ma ligne, eric caume n'était pas loin d'avoir le même avis et l'italie vient d'imposer le vaccin au plus de 55 ans.

Je crois franchement que ça serait la stratégie parfaite surtout avec omicron qui va devenir majoritaire partout en europe d'ici février avec un taux de mortalité proche des 0 %.

Il ne me semble pas que mon avis soit celui d'un antivax qui t'explique que le nouvel ordre mondial veut éradiquer 90% de la population avec des nanopuces

Non je pense être modéré mais même quand on dit ça on a l'impression d'être un terroriste maintenant avec l'idéologie actuelle. On peut quand même avoir une position plus mesurée et cibler la vaccination sur ceux qui meurent de ce virus.

Je suis en accord avec la majorité de votre commentaire.

Et surtout, justement, parce que je comprend la peur de certains de se faire "piquer", les pousser un peu avec un pass peut parfois leur sauver la vie. Ma fille est asthmatique, et seule l'obligation vaccinale lui fera changer d'avis...

 

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h30
Kraepelin a écrit :

Comprenons nous bien que je ne parle pas politique ni pass mais uniquement science et médecine. Vous dites qu'il ne faudrait vacciner que la population à risque, vous n'avez pas tout à faut tort, mais comment expliquez vous dans ce cas qu'il y ait presque 1 personne sur 2 en réa qui n'est pas vaccinée ? C'est énorme pour des gens qui pensent pour la plupart ne pas être à risque. Il est difficile d'affirmer ne pas avoir de comorbidité. Hier j'ai utilisé l'exemple de la ceinture de sécurité qui n'est utile qu'en cas d'accident, donc inutile dans la grande majorité des cas. Qui sait à l'avance ce qui va se passer dans quelques km ? Pour moi, la vaccination, c'est ça, en attendant des traitements curatifs qui permettront de nous passer de vaccin si on peut soigner efficacement les cas graves.

 

Tout simplement parce que la quasi totalité des personnes en réa a plus de 40 ans et l'immense majorité a plus de 55 ans

Et pour les quelques jeunes de moins de 40 ans qui ont le malheur de faire une forme grave, c'est quasiment tout le temps des jeunes en état d’obésité, des diabétiques ou des asthmatiques.

On connait parfaitement les publics à risque maintenant donc je me demande pourquoi on ne les cible pas au lieu d'aller ruiner la vie/l'avenir d'un gamin de 20 ans en pleine santé qui a peur du vaccin (par exemple).

Ma position ne me semble pas si ahurissante que ça, martin blachier est sur ma ligne, eric caume n'était pas loin d'avoir le même avis et l'italie vient d'imposer le vaccin au plus de 55 ans.

Je crois franchement que ça serait la stratégie parfaite surtout avec omicron qui va devenir majoritaire partout en europe d'ici février avec un taux de mortalité proche des 0 %.

Il ne me semble pas que mon avis soit celui d'un antivax qui t'explique que le nouvel ordre mondial veut éradiquer 90% de la population avec des nanopuces

Non je pense être modéré mais même quand on dit ça on a l'impression d'être un terroriste maintenant avec l'idéologie actuelle. On peut quand même avoir une position plus mesurée et cibler la vaccination sur ceux qui meurent de ce virus.

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 10h25
kennynos a écrit :

les jeunes non vaccinés ne sont pas à risque.

Pas tout à fait juste, ils sont MOINS à risque... Quelques jeunes sont déjà mort, sans avoir su qu'ils avaient des comorbidités. Et si je reprends le cas de la ceinture de sécurité, sachant que la majorité des tués sont des jeunes, les vieux peuvent ne plus la mettre ? 

 

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 10h23
kennynos a écrit :

Je n'ai jamais contesté ça hein, je le dis depuis le début que je suis pour l'obligation vaccinale des personnes agées et des obèses (même si ça serait dur pour eux de faire une loi qui stigmatise l'imc). Puisque le mois dernier, il n'y a quasiment aucun mort chez le jeunes de moins de 40 ans donc ce problème de vaccination ne concerne qu'une tranche d'âge précise.

J'ai aucun problème à reconnaitre que le vaccin diminue la mortalité des personnes agées, là je te donne le point volontier.

Ce que je pointe, c'est le mensonge depuis des jours de la part des journalistes et des médecins qui consiste à dire que 90% des personnes en réa sont non vaccinées. Quand on leur demande de préciser si ils comptent les doubles dosés, TOUS les macronistes à la télé disent que non: c'est seulement les non dosés.

C'est encore une tentative de manipulation qui me perturbe parce qu'elle est là uniquement pour faire passer le pass vaccinal.

Comprenons nous bien que je ne parle pas politique ni pass mais uniquement science et médecine. Vous dites qu'il ne faudrait vacciner que la population à risque, vous n'avez pas tout à faut tort, mais comment expliquez vous dans ce cas qu'il y ait presque 1 personne sur 2 en réa qui n'est pas vaccinée ? C'est énorme pour des gens qui pensent pour la plupart ne pas être à risque. Il est difficile d'affirmer ne pas avoir de comorbidité. Hier j'ai utilisé l'exemple de la ceinture de sécurité qui n'est utile qu'en cas d'accident, donc inutile dans la grande majorité des cas. Qui sait à l'avance ce qui va se passer dans quelques km ? Pour moi, la vaccination, c'est ça, en attendant des traitements curatifs qui permettront de nous passer de vaccin si on peut soigner efficacement les cas graves.

 

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h18
Kraepelin a écrit :

Il y aurait environ un peu plus de 5 millions de non-vaccinés, mais pour le pourcentage, il faut choisir entre la population globale ou uniquement celle concernée par la vaccination (donc enlever une partie des enfants). Bref, ce n'est qu'un détail qui ne change pas la proportion de non-vaccinés en réa face à celle des vaccinés, soit presque 1 sur 2, ce qui est énorme pour soit-disant une population qui n'est pas à risque non ?

 

les jeunes non vaccinés ne sont pas à risque.

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 10h17
Karim el_Karim a écrit :

erreur sur le dernier chiffre, ils ne peuvent pas representer 20% ou alors ils sont bcp plus que 6 000 000

Il y aurait environ un peu plus de 5 millions de non-vaccinés, mais pour le pourcentage, il faut choisir entre la population globale ou uniquement celle concernée par la vaccination (donc enlever une partie des enfants). Bref, ce n'est qu'un détail qui ne change pas la proportion de non-vaccinés en réa face à celle des vaccinés, soit presque 1 sur 2, ce qui est énorme pour soit-disant une population qui n'est pas à risque non ?

 

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h06
breizh56003 a écrit :

tu peux toujours dire les memes conneries, si tu ne crois pas les chiffres officiels de la DREES, pourquoi discuter ?

Ah mais si je les crois mais ils vont totalement contre la propagande médiatique et ces fameux 90% répétés PARTOUT

tu serais d'une mauvaise foi totale si tu n'admettais pas avoir entendu ce chiffre en boucle depuis des jours...

Moi je t'ai dit, les chiffres récents nous disent que oui le vaccin empéche les formes graves des personnes âgées puisqu'il n'y a quasiment aucun jeune en réa.

Même les fameux 64 cas d'enfants en réa pédiatrique pointés hier par veran sont encore de la propagande. Martin blachier a dit qu'on comptabilise comme covid chaque gosse qui a une infection respiratoire grave sans même le tester . Donc en fait tous ces gamins ont peut etre une bronchiolite (vu que c'est 20 fois plus mortel chez eux que le covid)

Je demande juste de la franchise pure et de ne pas jouer avec les données, c'est simple.

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 10h02
Kraepelin a écrit :

Et pour mon commentaire qui reprend vos chiffres ?

Je le re-poste pour avoir votre avis : 

Ils appliquent cette fameuse règle de 3 qui permet de faire la différence par le nombre et non par le pourcentage. 40% de non vaccinés, c'est énorme sur 100% en réanimation, c'est presque 1 sur 2 sachant qu'ils ne représentent qu'environ 20% de la population totale.

 

Je n'ai jamais contesté ça hein, je le dis depuis le début que je suis pour l'obligation vaccinale des personnes agées et des obèses (même si ça serait dur pour eux de faire une loi qui stigmatise l'imc). Puisque le mois dernier, il n'y a quasiment aucun mort chez le jeunes de moins de 40 ans donc ce problème de vaccination ne concerne qu'une tranche d'âge précise.

J'ai aucun problème à reconnaitre que le vaccin diminue la mortalité des personnes agées, là je te donne le point volontier.

Ce que je pointe, c'est le mensonge depuis des jours de la part des journalistes et des médecins qui consiste à dire que 90% des personnes en réa sont non vaccinées. Quand on leur demande de préciser si ils comptent les doubles dosés, TOUS les macronistes à la télé disent que non: c'est seulement les non dosés.

C'est encore une tentative de manipulation qui me perturbe parce qu'elle est là uniquement pour faire passer le pass vaccinal.

Portrait de Karim el_Karim
6/janvier/2022 - 09h59
Kraepelin a écrit :

Et pour mon commentaire qui reprend vos chiffres ?

Je le re-poste pour avoir votre avis : 

Ils appliquent cette fameuse règle de 3 qui permet de faire la différence par le nombre et non par le pourcentage. 40% de non vaccinés, c'est énorme sur 100% en réanimation, c'est presque 1 sur 2 sachant qu'ils ne représentent qu'environ 20% de la population totale.

 

erreur sur le dernier chiffre, ils ne peuvent pas representer 20% ou alors ils sont bcp plus que 6 000 000

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 09h52
kennynos a écrit :

Gros manipulateur, depuis des jours dans les médias, ils précisent bien que ce sont les non vaccinés et que les double dosés sont ultra minoritaires en réa

et tu peux consulter les 2/3 mois précédents, les doubles dosés sont toujours largement bien plus présents en réa que les non vaccinés.

Il n'y a JAMAIS eu 80 à 90% de non vaccinés en réa, foutaises depuis des semaines smiley

Et pour mon commentaire qui reprend vos chiffres ?

Je le re-poste pour avoir votre avis : 

Ils appliquent cette fameuse règle de 3 qui permet de faire la différence par le nombre et non par le pourcentage. 40% de non vaccinés, c'est énorme sur 100% en réanimation, c'est presque 1 sur 2 sachant qu'ils ne représentent qu'environ 20% de la population totale.

 

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 09h43
Angelussauron a écrit :

 

En même temps les primo et double dosés si ils ont passé le délai pour la 3eme dose normal qu'ils soient comptés dans les non vaccinés vu que le vaccin ne fait plus effet et qu'ils refusent la 3eme dose.

Gros manipulateur, depuis des jours dans les médias, ils précisent bien que ce sont les non vaccinés et que les double dosés sont ultra minoritaires en réa

et tu peux consulter les 2/3 mois précédents, les doubles dosés sont toujours largement bien plus présents en réa que les non vaccinés.

Il n'y a JAMAIS eu 80 à 90% de non vaccinés en réa, foutaises depuis des semaines smiley

Portrait de Angelussauron
6/janvier/2022 - 09h38
kennynos a écrit :

Conclusion: le gouvernement, les médecins et toi mon gros mytho de red vous nous mentez depuis des jours quand vous nous dites que 90% des personnes présentes en réanimation sont des non vaccinés

dans ce chiffre, vous comptez primo et double dosés, c'est donc une grosse escroquerie.

Et non je ne me fais pas vacciner puisque seul 28 jeunes sont morts du covid le mois dernier, je n'ai donc quasiment aucune chance d'en mourir si je ne prends pas 40 kg dans les mois à venir!

en revanche vous avez raison pour les plus de 60 ans, vaccinez vous!

 

 

En même temps les primo et double dosés si ils ont passé le délai pour la 3eme dose normal qu'ils soient comptés dans les non vaccinés vu que le vaccin ne fait plus effet et qu'ils refusent la 3eme dose.

Portrait de kennynos
6/janvier/2022 - 09h35
RED2510 a écrit :

J'ai lu le rapport et regardé notamment le tableau_reg.pdf.

Très intéressant : sur 1 millions de non-vaccinés, il y a 680 personnes en réanimation, sur 1 millions de vaccinés complets il y a 61 personnes en réanimation. En clair la vaccination complète protège 10 fois plus que la non vaccination. 

Conclusion :  faites vous vacciner !

Conclusion: le gouvernement, les médecins et toi mon gros mytho de red vous nous mentez depuis des jours quand vous nous dites que 90% des personnes présentes en réanimation sont des non vaccinés

dans ce chiffre, vous comptez primo et double dosés, c'est donc une grosse escroquerie.

Et non je ne me fais pas vacciner puisque seul 28 jeunes sont morts du covid le mois dernier, je n'ai donc quasiment aucune chance d'en mourir si je ne prends pas 40 kg dans les mois à venir!

en revanche vous avez raison pour les plus de 60 ans, vaccinez vous!

 

Portrait de jarod.26
6/janvier/2022 - 08h51

super la france est sauvé ... ou pas !

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 08h37
MS54840 a écrit :

Je crains un grave problème sanitaire dans les années qui viennent à cause du vaccin (effet grave avec des maladies comme Charcot, SEP...) ? qui connais la composition du vaccin ?

Pour la sclérose en plaque, il n'y a aucune étude qui l'impute à des effets secondaire d'un vaccin, 24 millions de Français sont vaccinés contre l'hépatite B, ça se verrait.

Et on connait la composition non pas du vaccin mais DES vaccins.

 

Portrait de Kraepelin
6/janvier/2022 - 08h34
kennynos a écrit :

en réanimation:

39,8% de non vaccinés

48,8% de double dosés

8,46% de triples dosés

et le reste avec une dose

source: Data.drees.solidarites-sante.gouv.fr

En gros quand ils parlent de 90% de non vaccinés en réa, ces arnaqueur comptent les doubles dosés et les primos dosés. Et quand les défenses immunitaires des triples dosés vont baisser, ils se retrouveront aussi à nouveau en réa.

Non, ils appliquent cette fameuse règle de 3 qui permet de faire la différence par le nombre et non par le pourcentage. 40% de non vaccinés, c'est énorme sur 100% en réanimation, c'est presque 1 sur 2 sachant qu'il représente environ 20% de la population totale.

 

Portrait de IHS
6/janvier/2022 - 08h33
Spock a écrit :

Eh bien voilà, suffisait d'attendre à peine plus. C'est une bonne chose que le pass vaccinal soit adopté. Le Sénat ne devrait pas poser problème. 

Vous me faites rire avec votre obsession du tout vaccinal et du passe obligatoire même pour les enfants… pffffffff.

Vous êtes à côté de la plaque.

On rentre dans une ère pandémique, ce n’est que le début.

Elevages industriels, destruction de la biodiversité, mondialisation. Tout est en place pour une catastrophe.

Jetez un œil à la blueprint list de l’OMS qui prédit l’arrivée à plus au moins long terme de l’agent disease X.

Ca va être autre chose que le Covid. 

Portrait de nina83
6/janvier/2022 - 08h31

ils ne savent que polémiquer devant les caméras, ils sont grassement payés pour ça

Portrait de Karim el_Karim
6/janvier/2022 - 08h01
MS54840 a écrit :

Je crains un grave problème sanitaire dans les années qui viennent à cause du vaccin (effet grave avec des maladies comme Charcot, SEP...) ? qui connais la composition du vaccin ?

sais tu seulement ce qu'il y a dans ton coca ?? es tu virologue ou meme juste scientifique ?je ne pense pas alors laissez travailler les experts mondiaux sur le sujet et soyez sans crainte, la piqure ne fait pas mal

Portrait de Angelussauron
6/janvier/2022 - 08h00
•Gaston de Phœbus• a écrit :

Bien sûr que le Sénat va poser problèmes. Il va déjà demander une limitation dans le temps ce qui n'est pas le cas dans cette mouture. 

Concernant le passvaccin, je ne vois pas ce que ça va apporter de plus puisque non demandé dans les transports en commun ni dans les super et hyper marchés pourtant des lieux à forte densité humaine donc avec risques de contamination. 

 

Le groupe LR a dit qu'il ne s'opposerait pas au texte initial donc cela risque d'être qu'une formalité.

En tout cas c'est peu probable que le pass vaccinal arrive pour le 15 janvier comme initialement prévu.

 

Le seul truc qu'il va apporter de plus c'est que les non vacciné n'auront plus de loisirs vu qu'ils ne pourront pas se faire tester pour accéder aux cinémas, théâtres, activités sportives, etc...

Mais c'est vrai que c'est une aberration pour les transports en commun, il faudrait imposer au moins le masque FFP2 (car bon les vaccinés sont contagieux aussi même si c'est moins que les non vaccinés.).

Portrait de Karim el_Karim
6/janvier/2022 - 07h52

Euh pourquoi manquait-il 250 députés ??? ont ils fourni un certificat médical ? seront ils payés ?

inadmissible autant d'absences, il serait bien de connaitre officiellement le taux d'absentéisme de nos députés et leur implication dans le vote des lois, parce que si les 5000€+primes qu'on leur donne ne sert que pour entretenir leur maison ou leur maitresse et amant, va falloir revoir ca très vite !

Portrait de Seb 1977
6/janvier/2022 - 07h45 - depuis l'application mobile

pour info moi je travaille avec des gens qui sont vacciné et il sont malade et viennent quand même travaillé....

Portrait de MS54840
6/janvier/2022 - 07h44

Je crains un grave problème sanitaire dans les années qui viennent à cause du vaccin (effet grave avec des maladies comme Charcot, SEP...) ? qui connais la composition du vaccin ?

Portrait de MS54840
6/janvier/2022 - 07h43

Pauvre France qui fait de la discrimination pour un vaccin qui n'est pas obligatoire ! les non*-vaccinés ne pourront plus vivre comme des citoyens normaux et les gens sont content ? c'est grave cette division ! les vaccinés pourront continuer à contaminer tandis que les sous-français non ! et après les macronien vont faire quoi, condamné à mort ? où vas t'on ?

Portrait de gaminv
6/janvier/2022 - 07h41
Seb 1977 a écrit :

une chose est sûr c'est les vacciné pourront se contaminé entre eux vu que les non vacciné peuvent allez nulle part.... car un vacciné malade lui peut allez au restaurant ou cinéma normalement car le pass vaccinal ne bloque pas la transmission....

et comme cela les non vacciné ne contamineront pas les autres et la réa sera moins charger ça va dans les 2 sens. tout le monde sais que même les vaccinés peuvent l'attraper mais en forme moins grave donc stop avec ça. cette guerre contre les vaccinés. on y est point vous y êtes pas c'est votre problème chacun joue avec sa propre santé.