03/01/2022 10:46

Les publicités automobiles devront faire la promotion de la mobilité active, du covoiturage ou des transports en commun à partir du 1er mars prochain, selon le Journal officiel

Les publicités automobiles devront faire la promotion de la mobilité active, du covoiturage ou des transports en commun à partir du 1er mars 2022, selon le Journal officiel, sur le même modèle que les messages du type "évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé" imposés depuis 2007 dans l'alimentation. À partir de mars, la réclame pour les véhicules à moteur devra comporter l'un des messages suivants : "Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo", "Pensez à covoiturer" ou "Au quotidien, prenez les transports en commun", selon un arrêté du ministère de la Transition écologique.

Cette obligation vaudra pour la publicité diffusée à la radio, à la télévision, au cinéma, sur Internet, sur les écrans publicitaires ainsi que sur les supports imprimés. Le message sera accompagné de la mention "#SeDéplacerMoinsPolluer" sur tous les supports cités, sauf à la radio. En cas de manquement, l'annonceur s'expose à une mise en demeure et, sans mise en conformité, à une sanction pécuniaire pouvant s'élever jusqu'à 50.000 euros par diffusion, précise un autre décret paru mercredi au Journal officiel.

Cette mesure autour des annonces automobiles avait été introduite par la loi d'orientations des mobilités de décembre 2019. À partir du 1er mars 2022, les constructeurs automobiles auront également l'obligation de faire figurer la classe d'émissions de dioxyde de carbone des véhicules promus, une nouveauté introduite en avril par les députés au sein de la loi climat.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Galileo.
3/janvier/2022 - 12h13

Avec le port du masque obligatoire dans les transports en commun, et l'interdiction de manger dans le train, je n'arrive plus à manger mes 5 fruits et légumes par jour !!!! smiley

Portrait de Julien92
3/janvier/2022 - 12h07

Donc on demande aux constructeurs de faire la publicité de leurs voitures dans le style:

"Regardez comme elle est belle ma voiture. Mais surtout ne l'achetez pas". Prenez le bus ou votre vélo, entassez vous dans des caisses pourries en covoiturages. Ou bien faites du stop. Il y aura toujours un employé du gouvernement qui passera par la,  seul dans sa Renault Talisman et qui se fera un plaisir de  vous prendre.

Portrait de Galileo.
3/janvier/2022 - 11h07

"Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo": Non, merci, j'ai horreur du velo, ca me casse les pattes et pas agréable du tout quand il fait froid ou qu'il flotte !

"Pensez à covoiturer" : Non merci, j'ai ma propre voiture,j'aime etre seul pour la conduire et écouter de la musique, et je ne tiens pas a avoir un passager inconnu qui va me refiler le covid et me faire perdre du temps tout ça pour récupérer 3 euros !

 "Au quotidien, prenez les transports en commun": Non merci, je ne prends jamais les transports en commun, j'aime pas, j'ai encore ce droit ??

 

En revanche, merci de nous laisser vivre et  arrêtez de nous emmerder ! smiley