18/12 15:02

Le média d'investigation locale Médiacités, créé en 2016 et implanté à Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, a réussi à réunir 2.000 nouveaux abonnés indispensables à la poursuite de son activité en 2022

Le média d'investigation locale Médiacités, créé en 2016 et implanté à Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, a réussi à réunir 2.000 nouveaux abonnés indispensables à la poursuite de son activité en 2022, ont annoncé ses responsables. "C'est une belle preuve de confiance", s'est réjoui Jacques Trentesaux, directeur de la publication et cofondateur de Mediacités dans un communiqué. "A nous d'en être à la hauteur et de prouver qu'une autre forme de journalisme, loin des régies publicitaires et de la +bollorisation ambiante+, est possible", poursuit-il.

Le site internet a réussi à franchir le cap des 6.000 abonnés, seuil nécessaire à sa "survie", grâce à une campagne d'abonnements qui avait été lancée le 21 septembre. Médiacités expliquait alors ne pas être en mesure de poursuivre ses activités en 2022 sans l'aide de ses lecteurs, en raison des difficultés rencontrées par le site pour lever des fonds. Ses responsables, qui recherchaient 450.000 euros, n'avaient réussi à réunir que 270.000 euros expliquait alors à l'AFP Jacques Trentesaux.

Avec ces nouveaux abonnements, le média est assuré de pouvoir proposer des enquêtes indépendantes locales pour l'année à venir ainsi qu'une couverture des élections présidentielle et législatives. Le site, qui emploie 12 salariés et s'appuie sur une cinquantaine de pigistes, espère par ailleurs atteindre l'équilibre financier début 2023. Médiacités revendique plus de 2.000 enquêtes à son actif et propose plusieurs newsletters et formats innovants à ses lecteurs, comme l'enquête collaborative "#DansMaVille" menée à l'automne sur les habitudes alimentaires des citoyens de plusieurs métropoles françaises.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions