05/12 15:51

Jean-Luc Mélenchon en meeting cet après-midi: "Nous venons dire une fois de plus : non, la France, ce n'est pas l'extrême droite ! La France, c'est la sécurité sociale, la santé publique, l'école, le partage... " - Vidéo

Jean-Luc Mélenchon tient un meeting avant celui de Eric Zemmour à La Défense. La France insoumise a annoncé, juste avant sa prise de parole, "plus de 5 000" personnes présentes au meeting. En opposition à Eric Zemmour, il a terminé son discours en affirmant :  "Vive la République, vive la France et surtout vive la République car sans République, il n'y a pas de France ! " 

Quelques politiques sont également présents, comme Thomas Portes, ancien porte-parole de Sandrine Rousseau lors de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts, ou encore le maire communiste de Stains (Seine-Saint-Denis), Azzédine Taïbi. La preuve qu’il « n’y a pas besoin d’avoir un badge LFI » pour faire la campagne de Jean-Luc Mélenchon, a souligné Manon Aubry, ancienne tête de liste aux européennes, lors du meeting.

.

Principales déclarations de Jean-Luc Mélenchon :

.

"On nous dit que le pouvoir d'achat a progressé alors qu'il y a 8 millions de personnes à l'aide alimentaire, qu'il y a 300.000 SDF. Pourquoi ils font ça ? Pour qu'à la fin on se dise que ceux qui sont pauvres, c'est de leur faute. "

 "Macron fait le gars qui n'est pas candidat pour profiter de la fonction. Il doit accepter le débat, il n'est pas au dessus de la démocratie"

"Il faut absolument qu'avant les fêtes de fin d'années les vaccins redeviennent gratuits pour tous !"

"Il faut rompre avec ce monde. Il faut rompre avec le monde dans lequel au sommet de la hiérarchie des normes, il y a la concurrence libre et non faussée qui saccage la nature et épuise les êtres humains. "

"Madame Pécresse a dit d’elle-même qu’elle était 1/3 Thatcher, 2/3 Merkel. Ce qui ne laisse pas grand-chose de bon. Traduit en Français, ça vous donne 2/3 Macron, 1/3 Zemmour."

Nous venons dire une fois de plus : non, la France, ce n'est pas l'extrême droite ! La France, c'est la sécurité sociale, la santé publique, l'école, le partage... Nous sommes la France qui défend sa devise : Liberté, Égalité, Fraternité à tout être humain !"Le tableau des candidatures est presque complet. Les trois familles sont là. Les partisans du grand affolement à cause du grand remplacement : M. Zemmour, Mme Le Pen, M. Ciotti et quelques autres.

Les amis du grand démantèlement à cause du grand rendement qu’il faut opérer dans la société : Macron, Pécresse, vous faites la liste que vous voulez. Vous avez les partisans du grand changement à cause du grand épuisement des êtres humains et de la nature, sous la pression du capitalisme financier qui est en train de détruire l’humanité, la biodiversité et la planète.

"Alors que le pays est plongé dans l'obscurité de débats absurdes, nous venons dire et proclamer une fois de plus : non, la France, ce n'est pas l'extrême droite. La France c'est la sécurité sociale, la santé publique, l'émancipation, l'école, la recherche, le partage."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
5/décembre/2021 - 15h44 - depuis l'application mobile

Il parle bien mais....... difficile de le suivre