05/12 10:16

La journée où Valérie Pécresse a été élue candidate des Républicains, de son discours de victoire au journal de 20h de TF1, résumée en 180 secondes - Vidéo

Porteuse d'une ligne d'"ordre" sur la sécurité et libérale sur l'économie, Valérie Pécresse, ancienne ministre du Budget, s'est plusieurs fois targuée d'être "au barycentre" de la droite et donc capable de la rassembler.

"Je porterai un projet de franche rupture, j'ai le courage de dire et la volonté de faire, je n'aurai pas la main qui tremble face aux adversaires de la République", a-t-elle lancé samedi, en promettant de "redresser les finances de la France".

Mais "nous ne gagnerons qu'en tournant le dos à la prudence, source d'immobilisme", a averti Éric Ciotti.

Car "si notre famille n'assume pas ses valeurs de droite, elle n'arrivera pas à ramener vers elle ceux qui sont partis soit vers Éric Zemmour et Marine Le Pen, soit vers Emmanuel Macron", avait-il averti avant l'annonce des résultats.

"Valérie va donner l'image d'une candidate vraiment de droite mais aussi une femme, moderne, ça va être un atout", a vanté le patron des sénateurs LR Bruno Retaillleau, tandis que le numéro 2 du parti Aurélien Pradié estimait que "maintenant le défi est de parler aux Français".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de blagounette
5/décembre/2021 - 10h26

La LR a encore une fois déraillée car maintenant les pro Ciotti vont aller vers Zemmour.

Portrait de YVESM
5/décembre/2021 - 10h22

Pipo Pécresse : « voter pour moi ou Emmanuel, c’est pareil. »