30/11 17:00

Eric Zemmour: "Je prends notre destin en main. Je suis candidat à la présidentielle (...) Les quolibets et les crachats ne m'arrêteront pas. Nous allons continuer la France" - VIDEO

16h58: Woodkid annonce "engager des poursuites" contre Génération Zemmour après l'utilisation "de manière illicite" de sa musique. "Génération Zemmour, groupe de soutien à la candidature de Monsieur Eric Zemmour aux prochaines élections présidentielles, a publié une vidéo de propagande utilisant ma musique", écrit-il dans un communiqué posté sur son compte Twitter.

 

15h26: Interrogé sur la vidéo de candidature à la présidentielle d'Eric Zemmour, Christophe Castaner a estimé qu'"il est à la politique ce que la série Z est à l'oeuvre cinématographique".

"Sa déclaration reflète ce que le cinéma peut faire de plus mauvais et de ce que la politique, manifestement, peut faire de plus mauvais", a-t-il indiqué.

14h42: Chez LR, le député Julien Aubert critique la date de l'annonce - le jour du dernier débat télévisé des candidats LR à l'investiture - et juge que "le choix de Youtube pour parler à la France éternelle est pour le moins surprenant". "Il y a dans la candidature d'Éric Zemmour une volonté permanente de fracturer, de diviser, de parler de déclinisme, de grand remplacement, de ne donner aucun espoir à la nouvelle génération", dénonce en outre le patron des députés LR à l'Assemblée Damien Abad.

14h41: Au Rassemblement national, parti de la candidate Marine Le Pen un temps dépassée dans les sondages par Éric Zemmour, le porte-parole Sébastien Chenu critique "une mise en scène lugubre", un discours "sur le fond, +tout est foutu+, pas porteur d'espoir", et un candidat qui "témoigne d'une épopée française revisitée".

14h20: La société Gaumont, dont plusieurs images de films ont été utilisées par Eric Zemmour dans sa vidéo de candidature, indique à BFM TV n'avoir donné aucune autorisation pour ces utilisations et se réserve le droit d'entamer des poursuites.

12h43: Le point sur ce qu'il faut retenir de la déclaration d'Eric Zemmour

Le polémiste d’extrême droite Eric Zemmour a annoncé mardi sa candidature à l’élection présidentielle«  d’avril 2022, pour  »sauver«  la France, dans une vidéo aux accents dramatiques et nostalgiques diffusée sur les réseaux sociaux. 

»Il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. C’est pourquoi j’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle« , a déclaré l’ancien éditorialiste du Figaro et de CNews dans une vidéo d’une dizaine de minutes préparée il y a deux semaines par son équipe. Installé devant une bibliothèque, assis derrière un micro d’époque, mimant le parallèle avec l’appel du général de Gaulle du 18 juin 1940 Eric Zemmour a lu sa déclaration en faisant référence à la France des années 50, images d’archives à l’appui entrecoupées par des images de violences et d’émeutes urbaines.

Sur le 2e mouvement de la 7e symphonie de Beethoven, le polémiste, en précampagne depuis plusieurs mois, a expliqué se présenter  »pour que nos enfants et nos petits-enfants ne connaissent pas la barbarie, pour que nos filles ne soit pas voilées, et que nos fils ne soit pas soumis, pour que nous puissions leur transmettre la France telle que nous l’avons connue et reçue de nos ancêtres, pour que nous puissions encore préserver nos modes de vie, nos traditions, notre langue, nos conversations, nos controverses sur l’histoire, ou la mode, notre goût pour la littérature« .

Il a exalté un  »sentiment de dépossession« :  »Vous vous sentez étrangers dans votre propre pays, vous êtes exilés de l’intérieur« , a-t-il dit, désireux de  »cesser de livrer nos enfants aux expériences égalitaristes des pédagogistes et des Docteurs Folamour des théories du genre et de l’islamo-gauchisme« .  »Nous devons rendre le pouvoir au peuple, le reprendre aux minorités qui ne cessent de tyranniser la majorité, et aux juges qui substituent leur férule juridique au gouvernement du peuple« , a-t-il asséné.

Droite et gauche  »vous ont menti, vous ont dissimulé la gravité de notre déclassement. Ils vous ont caché la réalité de notre remplacement« , a ajouté ce fervent partisan de la théorie complotiste du  »grand remplacement«  de la population européenne par une population immigrée non européenne.

 »Comme vous je n’ai plus confiance, comme vous j’ai décidé de prendre notre destin en mains«  pour  »que les Français se sentent de nouveau chez eux« , a-t-il affirmé. Accusé de ne développer que le thème de l’immigration, il a estimé que  »l’immigration n’est pas la cause de tous nos problèmes, même si elle les aggrave".

12h00: Dans une vidéo dévoilée sur les réseaux sociaux, Eric Zemmour s'exprime. Sa vidéo démarre avec des images de violences.

"Vous n’avez pas déménagé et avez la sensation de ne plus être chez vous. (...) Vous êtes des exilés de l’Intérieur". "Longtemps vous avez cru être le seul à voir et à entendre à penser à crins, vous avez eu peur de le dire vous avez honte de vos impressions, longtemps, vous n’avez pas osé dire ce que vous voyiez et vous n’avez pas osé voir ce que vous voyiez"

Dans sa longue vidéo dévoilée sur les réseaux sociaux, Eric Zemmour déclare : "Comme vous j'ai décidé de prendre notre destin en main (...) Je suis candidat à l'élection présidentielle". "Les quolibets et les crachats ne m'arrêteront pas. Nous allons continuer la France". "Depuis des décennies, nos gouvernements de droite comme de gauche nous ont conduits sur ce chemin funeste du déclin et de la décadence."
11h12:
En se déclarant mardi, le polémiste, qui ambitionne de rassembler les électeurs de droite et d'extrême droite, parasite le processus d'investiture en cours chez les LR qui départagent de mercredi à samedi leurs cinq prétendants. Ceux-ci doivent débattre une dernière fois à la télévision mardi soir, juste après le JT de 20h. Il embarrasse également sa rivale d'extrême droite Marine Le Pen (RN), qui a déploré mardi sur Sud Radio qu'il "disperse des voix utiles au redressement du pays". "Il n'apporte rien", a-t-elle dit, en critiquant notamment la "brutalité" de ses mesures sur l'immigration ou sa vision des femmes. Elle considère qu'il n'a pas fait "sa mue" en candidat et espère qu'il la "recentre".

10h56: Eric Zemmour "nous a vendu qu'il était le Trump français. C'est un Trump commandé sur Wish, cette plateforme de contrefaçons qui vend des trucs qui ne fonctionnent pas, qui sont faux", a cinglé mardi sur Europe 1 Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a dit se "poser des questions sur sa capacité à représenter notre pays" après la visite chahutée du polémiste à Marseille samedi qui s'est terminée par un échange de doigts d'honneur avec une passante. Un geste "fort inélégant", avait convenu Eric Zemmour le lendemain.

10h43: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Le sulfureux polémiste d'extrême droite Eric Zemmour est en passe d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle mardi midi dans une vidéo, à l'issue d'une précampagne agitée et de premiers ressacs dans les sondages. "Un message aux Français" d'une dizaine de minutes sera "diffusé sur nos réseaux sociaux", suivi du 20h de TF1, a-t-on appris lundi soir auprès de son entourage. "Éric Zemmour se déclarera candidat ce mardi vers 12h00 et sera aussi au 20h de TF1", a tweeté son responsable de la communication numérique Samuel Lafont.

Après cette annonce, l'ancien éditorialiste du Figaro et de CNews âgé de 63 ans tiendra son premier meeting de campagne dimanche après-midi au Zénith de Paris. La CGT, Solidaires et des militants antifascistes ont déjà promis une manifestation pour faire "taire Zemmour", à 13h dans la capitale. Eric Zemmour "nous a vendu qu'il était le Trump français. C'est un Trump commandé sur Wish, cette plateforme de contrefaçons qui vend des trucs qui ne fonctionnent pas, qui sont faux", a cinglé mardi sur Europe 1 Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a dit se "poser des questions sur sa capacité à représenter notre pays" après la visite chahutée du polémiste à Marseille samedi qui s'est terminée par un échange de doigts d'honneur avec une passante. Un geste "fort inélégant", avait convenu Eric Zemmour le lendemain.

Stanislas Rigault, qui anime "Génération Z", le mouvement de jeunesse du candidat, a reconnu un moment "compliqué" à Marseille. "Ce n'est pas la meilleure période", mais "je ne pense pas que la dynamique va s'essouffler, on a un Zénith qui sera rempli", a-t-il assuré sur BFMTV. Condamné à deux reprises pour provocation à la haine raciale, Eric Zemmour se déclare au moment où les sondages se tassent autour de 14 à 15% d'intentions de vote au premier tour, derrière le président sortant Emmanuel Macron (25%) et la candidate du RN Marine Le Pen (entre 19 et 20%). Et dans une période agitée pour son camp, où certains critiquent un déficit d'organisation ou l'omniprésence de sa conseillère Sarah Knafo.

En se déclarant mardi, le polémiste, qui ambitionne de rassembler les électeurs de droite et d'extrême droite, parasite le processus d'investiture en cours chez les LR qui départagent de mercredi à samedi leurs cinq prétendants. Ceux-ci doivent débattre une dernière fois à la télévision mardi soir, juste après le JT de 20h. Il embarrasse également sa rivale d'extrême droite Marine Le Pen (RN), qui a déploré mardi sur Sud Radio qu'il "disperse des voix utiles au redressement du pays". "Il n'apporte rien", a-t-elle dit, en critiquant notamment la "brutalité" de ses mesures sur l'immigration ou sa vision des femmes. Elle considère qu'il n'a pas fait "sa mue" en candidat et espère qu'il la "recentre".

07h15: Eric Zemmour va annoncer sa candidature à l'élection présidentielle aujourd'hui à midi dans une vidéo qui sera postée sur les réseaux sociaux avant d'être l'invité du JT de 20 heures de TF1. "Un message aux Français" sera "diffusé sur nos réseaux sociaux", suivi du 20h de TF1, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de plusieurs médias. Plusieurs membres de son entourage ont twitté #Zemmourcandidat. 

06h02:  La candidate à l'investiture LR à la présidentielle Valérie Pécresse a estimé lundi que la "pré-candidature" d'Eric Zemmour était "en train de tourner au fiasco" après son doigt d'honneur à Marseille, un "geste indigne" selon elle.

"Etre président ou présidente de la République, ça ne s'improvise pas, c'est un long chemin, il faut pouvoir endosser des responsabilités, il faut pouvoir en être digne et aujourd'hui je pense que la pré-candidature un peu précipitée d'Éric Zemmour est en train de tourner au fiasco" après ce "geste totalement indigne", a jugé sur LCI la présidente de la région Ile-de-France.

"Etre président ou présidente, c'est une crédibilité. On confie au président de la République à la fois les codes du nucléaire, donc on ne peut pas les confier à quelqu'un d'impulsif. On lui confie ses économies, donc il faut qu'il soit aussi bon gestionnaire. On lui confie l'avenir de ses enfants, il faut qu'il soit visionnaire et avoir une vision c'est pas juste être monomaniaque sur un seul thème, l'immigration", a-t-elle ajouté.

"On ne s'improvise pas président de la République, il faut être digne, il faut être respectueux, il faut être à la hauteur", a critiqué sur Cnews Michel Barnier, un autre candidat à l'investiture LR.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de axl59
30/novembre/2021 - 12h17

J'ADORE. Rien qu'à voir les réactions des fachos de gauche, son coup est réussi. 

Portrait de seb2746
30/novembre/2021 - 12h17

Il lui manque que les chemises brunes et ce sera parfait.

 

On attend le programme de la femme esclave au foyer comme il l'a déjà dit (procès en cours là dessus) et les soins pour traiter les homo (procès en cours aussi pour sa prise de position homophobe), ça s'ajoutera au 2 condamnations pour haine raciale et appel à la haine.

 

Comment on peut laisser quelqu'un comme ça se présenter dans un pays ? on a oublier 1939 ? la shoah ? et puis quel timing avec la résistante.

Portrait de Gregeagle
30/novembre/2021 - 12h16
Députéhonnête_mdr5 a écrit :

Et si la CGT s’occupait des travailleurs qui sont réduits à l’esclavage moderne !!

La cgt mon frère fait parti de la cgt juste pour ce placer et maintenant il glande.

Ils servent  à rien.

 

Portrait de COLIN33
30/novembre/2021 - 12h14 - depuis l'application mobile

même si son constat est alléchant et souvent réel, il reste fallacieux, je ne confierai pas les clés de ma maison a ce type et j'espère que les français seront lucides pour ne pas voter Zemmour !!!

Portrait de Députéhonnête_mdr5
30/novembre/2021 - 12h10

Et si la CGT s’occupait des travailleurs qui sont réduits à l’esclavage moderne !!

Portrait de Ninie76700
30/novembre/2021 - 12h08
morondini a écrit :

On salue la finesse d'un raciste et pétainiste qui fait sa déclaration de candidature le jour de la panthéonisation de Joséphine Baker noire persécutée et gaulliste. C'est  le duel entre de Gaulle  et Pétain à 20h.

En outre jour triste pour la petite communauté des juifs d'Alger qui eux ont  bien connu la différence entre leur persécuteur et leur sauveur.

Joséphine Baker, cette merveilleuse femme qui a écarté et virer un de ses enfants adoptif chez son père car il était homosexuel et qu'elle avait peur qu'il contamine ses autres enfants par ses déviances !!!  Une homophobe qui elle meme était une bisexuel inavouée !  Elle s'est mariée à 13 ans une première fois à 17 la 2ème etc...  superbe femme qui a claqué tout son fric au lieu d'assurer l'avenir de ses enfants ! Chacun sa façon de voir les choses.

Quand à zemmour, dont je ne partage pas les idées, peu importe qu'on soit pour ou contre, l'important est qu'en France tout le monde doit pouvoir s'exprimer, c'est ce qui permet justement de combattre les idées qui ne nous correspondent pas.  Faire taire une personne par la force s'appelle de la dictature.

Portrait de li li
30/novembre/2021 - 12h07
morondini a écrit :

On salue la finesse d'un raciste et pétainiste qui fait sa déclaration de candidature le jour de la panthéonisation de Joséphine Baker noire persécutée et gaulliste. C'est  le duel entre de Gaulle  et Pétain à 20h.

En outre jour triste pour la petite communauté des juifs d'Alger qui eux ont  bien connu la différence entre leur persécuteur et leur sauveur.

Je  savais qu'il était minable et que son ame était mortifère, mais par cet acte il montre une fois de plus qu'il est répugnant, comme lorsqu'il dit respecter les djihadistes alors qui souille les victimes de terrorisme jusqu'a leur tombeau devant le bataclan. La laideur d'un homme.

Portrait de LegendBrave9
30/novembre/2021 - 12h01
ViveLaFrance a écrit :

Ce sont las antifas qui m’emmerdent et qui foutent le bordel dans la ville ! Zemmour est comme tout le monde, il a le droit d’aller où il veut, de fréquenter les restos qu’il veut... ! Les casseurs et les emmerdeurs se sont les antifas ! Raisonne qui peut !!

Hein ? J'ai pas compris le liens avec ce que j'ai dit ?

Portrait de ViveLaFrance
30/novembre/2021 - 11h57 - depuis l'application mobile
LegendBrave9 a écrit :

Pourquoi mettre tous le site en noir (comme si il y avait quelquechose de grave) alors qu'il va juste faire un tweet ?

C'est comme ce matin les journalistes tous a fond pour un tweet d'un sablier ?! 

Pourquoi on a pas le même traitement pour chaque candidature alors ?

Ce sont las antifas qui m’emmerdent et qui foutent le bordel dans la ville ! Zemmour est comme tout le monde, il a le droit d’aller où il veut, de fréquenter les restos qu’il veut... ! Les casseurs et les emmerdeurs se sont les antifas ! Raisonne qui peut !!

Portrait de LegendBrave9
30/novembre/2021 - 11h50

Pourquoi mettre tous le site en noir (comme si il y avait quelquechose de grave) alors qu'il va juste faire un tweet ?

C'est comme ce matin les journalistes tous a fond pour un tweet d'un sablier ?! 

Pourquoi on a pas le même traitement pour chaque candidature alors ?

Portrait de Guethenoc
30/novembre/2021 - 11h42 - depuis l'application mobile
morondini a écrit :

On salue la finesse d'un raciste et pétainiste qui fait sa déclaration de candidature le jour de la panthéonisation de Joséphine Baker noire persécutée et gaulliste. C'est  le duel entre de Gaulle  et Pétain à 20h.

En outre jour triste pour la petite communauté des juifs d'Alger qui eux ont  bien connu la différence entre leur persécuteur et leur sauveur.

@morondini persécutée par qui? Pas par les Français, ils l'adoraient. Je ne vois que les huissiers.

Portrait de Guethenoc
30/novembre/2021 - 11h39 - depuis l'application mobile
L ' Écume des Choses . a écrit :

Le Nabot Berbère dont la candidature était encore hypothétiques, est pourtant déjà enlisé dans une campagne qui se heurte à quelques plafonds de verre. 

Le premier: le manque criant de soutiens politiques et d'appareil qui ne parvient pas à se structurer : avec une équipe de campagne, constituée d'amateurs en politique,  obtiendra -t-elle les 500 parrainages ? L'incertitude demeure.

le deuxième est l'usure de sa dynamique dans l'opinion, qui lui avait valu une percée dans les sondages : il est maintenant stable à la baisse, plusieurs points derrière la Blondinette. 

le troisième est la dégradation de son image publique: son déplacement à Marseille les 26 et 27 novembre derniers, a viré au fiasco et qui s'est conclu avec un doigt d'honneur, peut finir de détourner une partie de l'électorat de l'extrême droite attachée à la dimension hiératique d'un présidentiable. 

Sa présence  au second tour de la présidentielle apparaît désormais très complexe, d'autant que plusieurs enquêtes d'opinion font état d'une personnalité très clivante auprès des Français et peu appréciée par une nette majorité de citoyens. 

@L ' Écume des Choses . raciste

Portrait de president
30/novembre/2021 - 11h26
geneva a écrit :

Cela ne s'appliquerait-il pas aussi à la CGT et aux antifas ? Parce que pour eux, la démocratie est un mot qu'ils ne comprennent pas et ils veulent faire taire ceux qui ne pensent pas comme eux...

Pourquoi, comme en toute bonne démocratie, parler avec et lui apporter la contradiction ? Mais non, on manifeste... manifeste... crie... casse... c'est ça leur idée de la démocratie !

Exact

Plus globalement on peut aussi entendre l'idée à l'ensemble de la gauche :

Ça prône la tolérance mais uniquement avec les gens qui ont les mêmes idées qu'eux

Portrait de dodo34
30/novembre/2021 - 10h53

houla a midi tout les français en attente ...Mdr

Portrait de president
30/novembre/2021 - 10h52

Lassé d'entendre des gens à cours d'arguments traiter les autres de fascistes, j'ai donc été cherch à définition dans le dictionnaire:

Attitude autoritaire, arbitraire, violente et dictatoriale imposée par quelqu'un à un groupe quelconque, à son entourage.

Ça s'appliquerait plutôt à Macron et à l'ensemble du groupe LREM mais je vois pas en quoi ça colle à Zemour

Portrait de Angelussauron
30/novembre/2021 - 10h26
BR579 a écrit :

il ne peut pas y avoir de débat avec Z , il n'a pas de programme . Ses seules paroles et prises de positions se résument à du racisme, machisme, etc . Du fascisme ordinaire, comme on en a dejà connu .

 

C'est un début de programme ça smiley Il y en a qui vont le voter rien que pour cela donc oui c'est un programme.

Portrait de Angelussauron
30/novembre/2021 - 10h24
Ÿ a écrit :

Le meilleur combat n'est pas les urnes sauf dans le cas du vote obligatoire ce qu'i n'est pas le cas en France. 

Pour le moment le meilleur combat reste le débat contradictoire afin que chacun puisse se faire un avis. 

 

Oui enfin ça c'est entre les candidats pour nous faire une opinion mais pour nous citoyens ce sont les urnes, on ne va pas débattre.

 

Le vote est un devoir cela ne sert à rien de casser ou d’empêcher tel ou tel candidat si juridiquement ce n'est pas possible.

Portrait de Angelussauron
30/novembre/2021 - 10h11

Le meilleur combat c'est les urnes, c'est ce que je reproche à l’extrême gauche c'est que ses militants ne vont pas voter... Ils n'ont même pas de carte électorale.

Je ne partage pas du tout les idées de Zemmour et je le combattrais dans les urnes pas ailleurs, il a le droit de se présenter du moins légalement.

Après moralement c'est différent mais il ne resterait pas beaucoup de candidats si on faisait jouer la morale (on n'y verrait plus clair smiley )

Portrait de HERVEpol
30/novembre/2021 - 10h01

Je suis stupefait de la violence des fascistes et de l’extrême gauche ..

Voyons la teneur de ses propos ce soir et chacun pourra se faire une opinion, et juger son programme … on a la chance d avoir un homme qui anime la campagne et met le doigt sur de vrais problèmes , avec de réelles convictions et qui accepte le débat …

on subit trop la dictature des extrêmes de gauche je trouve … 

Portrait de serguei
30/novembre/2021 - 09h39
GDG a écrit :

Le fascisme se distingue des systèmes dictatoriaux par son totalitarisme qui interdit  et réprime durement toute parole et acte d'opposition. En l'occurrence, les fascistes sont bien les antifas qui cassent, agressent et menacent ceux qui sont leurs opposants..

Ne perdez pas de temps à essayer de faire comprendre à un tout petit petit QI ce que veut dire le mot fascisme ... Il faut un strict minimum de neurones pour assimiler, ce qui n'est pas le cas  smiley

Portrait de laurent120
30/novembre/2021 - 09h26

Je note tous ces propos haineux à l'encontre de cet homme à qui je ne vois qu'un seul tort, c'est celui de ne pas avoir fait "langue de bois" comme l'ensemble de ce ramassis de politiciens qui sont prêt à raconter n'importe quoi pour accéder au pouvoir.

Je préfère nettement un Zemmour qui me ferait une bonne douzaine de doigts d'honneur plutôt qu'un macron qui me pique 5 euros par mois sur mes APL (j'ai 870 euros de retraite)

Portrait de seb2746
30/novembre/2021 - 08h36

"polémiste", pkoi ne pas employer les bons mots ? fasciste. Dingue de vouloir changer les mots juste pour faire "mieux". FN => RN, encore un bon exemple, ça fait + "gentil"...

Portrait de COLIN33
30/novembre/2021 - 08h08 - depuis l'application mobile

Souhaitons qu'une peau de banane stoppe ce triste individu......