30/11 19:00

Omicron -Jamais un variant n'avait provoqué autant d'inquiétude depuis l'émergence de Delta - L'OMS juge "élevée" la "probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial"

14h25: Il faudra limiter comme l'an passé les rassemblements familiaux lors des fêtes de fin d'année pour freiner la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19, a averti mardi l'épidémiologiste Arnaud Fontanet. Omicron "est évidemment un variant inquiétant et il nous faudra encore quelques semaines pour prendre la mesure de cet adversaire", a souligné sur France Inter M. Fontanet, membre du Conseil scientifique, qui conseille le gouvernement, et épidémiologiste à l'Institut Pasteur.

Mais "il ne faut pas se tromper d'ennemi, notre ennemi c'est le variant Delta qui est responsable d'une cinquième vague qui est forte en France", a-t-il ajouté.

Or, concernant cette cinquième vague, "on est sur des projections qui nous disent que le pic sera mi-janvier, donc la période pendant laquelle on va devoir freiner la circulation du virus inclut les fêtes de fin d'année".

Pendant cette période de regroupements familiaux, "il va falloir tous faire un effort", en respectant "les gestes barrières qu'on connaît tous", notamment "en pensant bien à l'aération", mais également en veillant à "diminuer nos contacts".

"On retombe un peu dans le schéma de l'année dernière (pour les fêtes de fin d'année), on n'est pas en train de dire on va tout arrêter, on est en train de dire il va falloir faire attention". Interrogé sur le nombre maximal de personnes pouvant se réunir, le Pr Fontanet n'a pas voulu s'avancer sur une jauge précise, mais a évoqué une fourchette "plutôt (à) six que douze".

"Tout dépend des personnes que vous invitez, si vous avez des personnes qui sont fragiles (...) vous les mettez un peu sur le côté, vous ouvrez les fenêtres", a-t-il insisté.

"Je ne veux pas m'arrêter à des chiffres, je voudrais qu'il y ait une prise de conscience de la nécessité de tous faire un effort pour ne pas se retrouver avec une saturation des services hospitaliers qui obligerait à des mesures beaucoup plus contraignantes (...). Pensez aux personnels hospitaliers qui n'en peuvent plus".

10h49: La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé mardi la vaccination anti-Covid 19 aux 5-11 ans présentant un risque de faire une forme grave de la maladie, et attend de nouveaux éléments pour un élargissement éventuel à tous les enfants.
La HAS recommande le vaccin Pfizer/BioNTech aux 5-11 ans "qui présentent un risque de faire une forme grave de la maladie et de décéder" ainsi qu'à "ceux vivant dans l'entourage de personnes immunodéprimées ou vulnérables non protégées par la vaccination". Le régulateur européen avait approuvé le vaccin pour tous les 5-11 ans quelques jours plus tôt.
09h32:
La Chine a reconnu mardi que le nouveau variant Omicron serait synonyme de difficultés supplémentaires pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver de Pékin (4-20 février) mais a réaffirmé sa confiance dans la réussite de l’événement. « Cela apportera certainement quelques défis en matière de lutte contre l’épidémie », a concédé lors d’une conférence de presse Zhao Lijian, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

« Mais la Chine a de l’expérience en la matière et je suis pleinement convaincu que les JO d’hiver se dérouleront sans souci et comme prévu », a-t-il souligné. La Chine a largement maîtrisé l’épidémie sur son sol grâce à des mesures draconiennes: très forte limitation des vols internationaux, quarantaine obligatoire à l’arrivée, dépistages massifs ou encore isolement des cas contacts, identifiés grâce aux applications de suivi des déplacements.

La vie a largement repris son cours normal dès le printemps de l’année dernière. Mais le pays reste confronté à l’apparition de petits foyers sporadiques. Alors que les frontières chinoises sont pratiquement fermées depuis mars 2020, les Jeux de Pékin se dérouleront dans une bulle sanitaire dont ne pourront sortir les quelque 2.900 sportifs attendus.

Ils devront être soit vaccinés soit se soumettre à une quarantaine de 21 jours à leur arrivée. Tous seront soumis à des tests de dépistage quotidiens. Seuls des spectateurs résidant en Chine pourront assister aux épreuves. La Chine fait état chaque jour de quelques dizaines de cas de Covid-19 seulement. Le variant Omicron n’a pas encore été détecté dans le pays, hormis dans le territoire autonome de Hong Kong.

08h10: Le patron de Moderna, Stéphane Bancel estime qu’il y aura une « baisse significative » de l’efficacité des vaccins actuels sur le variant Omicron. Il prévient que la production à grande échelle d’un nouveau vaccin prendra plusieurs mois. En attendant, il préconise un rappel vaccinal avec des doses plus élevées pour les personnes âgées et les personnes avec comorbidités.

06h29: Un premier cas positif au variant Omicron a été identifié en France cette nuit et plus précisément sur l'île de La Réunion, a annoncé cette nuit un chercheur de l'Unité mixte de recherche processus infectieux en milieu insulaire tropical (PIMIT). Il s'agirait du premier cas positif identifié en France. Le patient testé positif est "un homme de 53 ans" qui a voyagé au Mozambique et "a fait escale en Afrique du Sud" avant de venir à La Réunion, a précisé le microbiologiste Patrick Mavingui sur les ondes de Réunion la 1ere (Groupe France Télévision). Placé à l'isolement ainsi que son entourage, "l'homme souffre de douleurs musculaires et de fatigue", a déclaré le scientifique.

06h01: Un premier cas du variant Omicron, qui se répand à travers le monde et suscite un vent de panique, a été détecté en Espagne, a annoncé lundi un hôpital madrilène. 

"Le service de microbiologie de l'Hôpital Gregorio Marañon de Madrid annonce la première confirmation de variant Omicron en Espagne", a indiqué cet établissement public sur Twitter, en précisant qu'il s'agissait d'"un voyageur provenant d'Afrique du sud".

05h12: Le nouveau variant Omicron du coronavirus présente "un risque très élevé" au niveau mondial, a prévenu, ce lundi, l'Organisation mondiale de la santé, et le G7 réunit en urgence ses ministres de la Santé à Londres sur la question. La liste des pays où Omicron est détecté ne cesse de s'allonger, notamment en Europe, après des premiers cas repérés en Afrique australe courant novembre, poussant de nombreux Etats à suspendre les voyages vers cette région et instaurer des restrictions préventives.

"À ce jour, aucun décès associé au variant Omicron n'a été rapporté", souligne l'OMS dans un document technique. Mais "étant donné les mutations qui pourraient conférer un potentiel d'échappement à la réponse immunitaire tout comme possiblement donner un avantage en termes de transmissibilité, la probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial est élevée". L'organisation, qui craint "de futurs pics de Covid-19", avait dès vendredi classé le variant "préoccupant", les données préliminaires suggérant qu'il présente "un risque accru de réinfection", ce qui prendra "plusieurs semaines" à vérifier

04h55: "Il y a des raisons d’être préoccupés face à ce nouveau variant, mais pas de raison de paniquer", a déclaré le président américain dans un discours à la Maison Blanche. À l’approche des fêtes de fin d’année, il a appelé les Américains à se faire vacciner et à faire vacciner leurs enfants, ou le cas échéant à recevoir leurs doses de rappel, ainsi qu’à porter un masque à l’intérieur. Joe Biden a estimé que "tôt ou tard" ce nouveau variant apparaîtrait également aux États-Unis, mais il n’a pas annoncé de mesures contraignantes supplémentaires dans l’immédiat, que ce soit aux frontières ou à l’intérieur des États-Unis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
1/décembre/2021 - 09h16
Greg1928 a écrit :

 A tous ceux qui fustigent les non vaccinés, sachez que la science en a besoin. Donc si y a plus de non vacciné y a plus d'étude.

Annonce parue dans les journaux en novembre 21 :

Covid-19. Le CHU de Saint-Etienne recherche des volontaires non vaccinés pour une étude

Pour étudier pendant un an la réponse immunitaire, le CHU de Saint-Etienne (Loire) recherche des volontaires non vaccinés. Ils seront indemnisés.

C'est dingue ça ! avant pour servir de cobaye à des médicaments expérimentaux il fallait être volontaire, on était payé avec un suivi médical poussé. Maintenant on oblige les gens à se faire injecter un vaccin expérimental, sans compensation, sans suivi médical poussé, mais on va indemniser et suivre ceux qui refusent la vaccination expérimentale ! C'est vraiment le monde à l'envers. Dommage que je ne sois pas à St Etienne, je serais allé les voir ...

Portrait de PhilRAI
1/décembre/2021 - 09h11
COLIN33 a écrit :

Tous vaccinés ! il faut rendre le vaccin obligatoire même si son effet n'empêche pas la contamination, tout comme celui de la grippe......

Comment peut-on être aussi stupide ! Les faits prouvent l'inefficacité et la dangerosité du vaccin, mais rien à faire les moutons continuent d'aller à l'abattoir sans se poser la moindre question.

Portrait de muzo 28
1/décembre/2021 - 09h05
Greg1928 a écrit :

Pour cela qu'ils n'ont pas eut grand succès au final avec leur annonce .

Pour le prochain vaccin contre Omicron y en faudra encore des non vaccinés dans 1 an. Sans parler que pour certaines recherches de traitements anti-covid il faut aussi des non vacciné sans injection ensuite.

Alors ne pas jeter la pierre au non vacciné qui font aussi progresser la science. Sans eux pas de recherche élargit contre le Covid.

 

 

C'était un complément d'information, je n'ai pas de pierre à jeter, des bûches éventuellement......smiley

Au delà de ça, je rappelle que l'hôpital manque de moyens humains, une situation qui dégrade la sécurité de soins. Est il normal que des hôpitaux soient en manque de médecins ou d'infirmiers? Je ne force personne à se faire vacciner, chacun sa vie. J'ai hâte de quitter tout ça, l'envers du décor n'est pas beau à voir.

Portrait de COLIN33
1/décembre/2021 - 08h38 - depuis l'application mobile

Tous vaccinés ! il faut rendre le vaccin obligatoire même si son effet n'empêche pas la contamination, tout comme celui de la grippe......

Portrait de miya.wallace
30/novembre/2021 - 21h29
L'Organisation mondiale de la Santé recommande aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne plus voyager 

sauf en France, au dessus de tout sauf de l'europe smiley

Portrait de muzo 28
30/novembre/2021 - 21h01
Greg1928 a écrit :

 A tous ceux qui fustigent les non vaccinés, sachez que la science en a besoin. Donc si y a plus de non vacciné y a plus d'étude.

Annonce parue dans les journaux en novembre 21 :

Covid-19. Le CHU de Saint-Etienne recherche des volontaires non vaccinés pour une étude

Pour étudier pendant un an la réponse immunitaire, le CHU de Saint-Etienne (Loire) recherche des volontaires non vaccinés. Ils seront indemnisés.

Ils cherchent des non-vaccinés pour les vacciner et étudier la réponse immunitaire en fonction de l'âge et de la présence ou non d'un antécédent. Une fois compris que le vaccin est obligé pour participer à l'étude, c'est moins fun smiley

Portrait de Députéhonnête_mdr5
30/novembre/2021 - 19h11

Il faut laisser la place au Bloc Bourgeois peut-être ?

Portrait de le charretier de la mort³
30/novembre/2021 - 17h23

Après la charrettesmiley, le landausmiley

Portrait de le charretier de la mort³
30/novembre/2021 - 17h23

Après la charrettesmiley, le landausmiley

Portrait de lolo57
30/novembre/2021 - 14h59

Les parents qui sont pour lèvent le bras! Ou peut-être attendre la nouvelle version du vaccin comme pour les trottinettes électriques (plus puissantes et moins chères).

Portrait de Dvf275
30/novembre/2021 - 12h57

Pourquoi tant de haines envers ce nouveau virus? En France ça fait 4 ans qu'on vi avec le virus Macron smileysmiley

Portrait de president
30/novembre/2021 - 11h16

Au vu de la courbe de mortalité catastrophique de la tranche 5 11 ans ça me paraît complètement justifié de piquer les gosses.

Pour les moins fragile d'entre eux qui n'en n'ont pas vraiment besoin ça sera quand même bénéfique car un vaccin protège environ 10 20 ans

Portrait de PhilRAI
30/novembre/2021 - 10h29

L'expérimentation continue, les vaccins sont inefficaces en plus d'être dangereux, c'était prévu, ça ne marche pas avec des virus qui mutent sans cesse, quand le vaccin adapté arrive le variant a déjà disparu remplacé par un autre,  mais pendant ce temps les labos se font des fortunes sur notre dos et sur notre santé. A vie !

Portrait de muzo 28
30/novembre/2021 - 09h56
kennynos a écrit :

Mais plus ou moins connu vu que plein de traitements sont utilisés depuis un certain temps

 

De toute façon, ce n'est pas le sujet, c'est son corps c'est son droit et l'un des principe même de notre démocratie, c'est de soigner tout le monde de manière totalement égalitaire. Enfin ça l'était jusqu'à 2021...

J'espére que les tests deviendront gratuit au moins pour des parcours de soin.. on va croiser les doigts.

pour les tests gratuits je suis bien sûr tout à fait d'accord.

Portrait de kennynos
30/novembre/2021 - 09h46
muzo 28 a écrit :

J'ai lu votre histoire sur un précédent article. En effet ça semble difficile de se rendre à un RV à l'hôpital avec le test valable 24h payant. Le vaccin n'est pas obligatoire sauf pour certains professionnels, ceux qui ont refusé ne bossent plus, donc plus de salaire.  Il faut aussi savoir assumer la totalité des contraintes, changer d'avis ou arriver en urgences à l'hosto. Si votre maman à une maladie, il lui faudra probablement des traitements avec aussi des effets secondaires, il y a des effets seconds dans toute thérapie médicamenteuse même la plus basique. 

 

Mais plus ou moins connu vu que plein de traitements sont utilisés depuis un certain temps

 

De toute façon, ce n'est pas le sujet, c'est son corps c'est son droit et l'un des principe même de notre démocratie, c'est de soigner tout le monde de manière totalement égalitaire. Enfin ça l'était jusqu'à 2021...

J'espére que les tests deviendront gratuit au moins pour des parcours de soin.. on va croiser les doigts.

Portrait de muzo 28
30/novembre/2021 - 09h22
kennynos a écrit :

les pauvres personnes âgées, je les plains vraiment...

on test au jour le jour comme si on était des rats de laboratoire et ça va à tout le monde smiley

J'ai lu votre histoire sur un précédent article. En effet ça semble difficile de se rendre à un RV à l'hôpital avec le test valable 24h payant. Le vaccin n'est pas obligatoire sauf pour certains professionnels, ceux qui ont refusé ne bossent plus, donc plus de salaire.  Il faut aussi savoir assumer la totalité des contraintes, changer d'avis ou arriver en urgences à l'hosto. Si votre maman à une maladie, il lui faudra probablement des traitements avec aussi des effets secondaires, il y a des effets seconds dans toute thérapie médicamenteuse même la plus basique. 

 

Portrait de kennynos
30/novembre/2021 - 09h05

De laisser les choses se faire, il y a plein de contaminations mais peu de déces donc aucune raison de paniquer

Et le variant semble contagieux mais peu dangereux d'après les premiers retours et tout le monde panique comme si la variole arrivait en france.

 

même l'un de vos gourous, martin blachier a avoué que ça devenait de la folie les mesures de tous les gouvernements du monde et qu'il n'y a plus de raison de paniquer comme on est massivement immunisés

source: Sur LCI le 29 Novembre 2021 chez pujadas

 

résumé si vous avez la flemme:

"vers quel destin allons-nous si on réagit comme ça, en fermant les frontières" "on recommence cette histoire sans fin avec un pass" "ça reste une pathologie relativement bénigne" "des décisions prisent en quelques heures sans réfléchir, on a perdu le nord" "on a perdu la raison" "la population décroche, ils d'adhèrent plus" "la réaction des dirigeants de ce monde n'est pas sérieuse" "c'est un micro-signal" "il est hyper contagieux et alors ? On est majoritairement immunisé" "Y'en a qui disent qu'il faut vacciner la terre entière ? On y arrivera pas, c'est pas possible" "les gens vont finir par s'en apercevoir"

Portrait de jarod.26
30/novembre/2021 - 08h56

bah la 3ème dose n'est pas suffisant ! vivement la 50ème dose 

Portrait de kennynos
30/novembre/2021 - 08h50

les pauvres personnes âgées, je les plains vraiment...

on test au jour le jour comme si on était des rats de laboratoire et ça va à tout le monde smiley

Portrait de Pancho Villa
30/novembre/2021 - 08h37
Spock a écrit :

Le variant va inévitablement débarqué en France métropolitaine. L'important est que tout le monde soit vacciné pour éviter les formes graves. 

Rappel : Respect strict des gestes barrières y compris dans les regroupements familiaux ou entre amis, gestes barrières, port du masque (pas sous le nez et encore moins sous le menton). Gel hydroalcoolique à volonté. C'est très important pour limiter la propagation

Mdr 

Portrait de Pancho Villa
30/novembre/2021 - 08h36

Jackpot !!!

Portrait de LegendBrave9
30/novembre/2021 - 08h15
Seb 1977 a écrit :

bah comme par hasard il c'est pas passé grand chose dans la saison 4 mais alors dans la saison 5 ça commence bien il a pas mal de choses. 3 dose encore des nouveaux varient de mieux en mieux vivement la saison 6..........

Et pour le vaccin contre la grippe on est à quelle saison ? S'il n'y avait pas cette sur médiatisation de la peur on dirait juste que c'est un rappel de vaccin.

Nous somme chanceux d'avoir un vaccin ne l'oublions pas. Donc on se vacciné ça prend quelques minutes et on respecte quelques règles simple. Et on arrête de penser individualiste (merci le monde des réseaux sociaux qui a rendu tous le monde individualiste)

Portrait de Seb 1977
30/novembre/2021 - 07h43 - depuis l'application mobile

bah comme par hasard il c'est pas passé grand chose dans la saison 4 mais alors dans la saison 5 ça commence bien il a pas mal de choses. 3 dose encore des nouveaux varient de mieux en mieux vivement la saison 6..........