28/11 18:08

Variant Omicron - Le Ministre de la Santé, Olivier Véran admet ce matin "qu'il est probable que le nouveau variant circule déjà en France" mais "cela ne change pas la donne"

18h01: Les autorités marocaines ont décidé dimanche de suspendre tous les vols directs de passagers à destination du Maroc pour une durée de deux semaines à compter de lundi à 23h59.

"Cette décision intervient en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en Afrique, et afin de préserver les acquis réalisés par le Maroc dans la lutte contre la pandémie et protéger la santé des citoyens", a précisé, dans un communiqué, le Comité interministériel de suivi de la pandémie.

Une évaluation de la situation "sera entreprise régulièrement afin d'ajuster, au besoin, les mesures nécessaires", a ajouté le communiqué. Les modalités des vols de retour vers l'étranger des personnes actuellement présentes au Maroc n'ont pas été précisées.

17h11 : Le point sur la situation - Le nouveau variant du coronavirus, Omicron, continuait dimanche à se propager dans le monde entier, notamment aux Pays-Bas où 13 cas ont été détectés, semant l'inquiétude et poussant Israël à fermer ses frontières aux ressortissants étrangers. Alors que la pandémie a déjà fauché plus de cinq millions de vies dans le monde depuis fin 2019, l'arrivée durant la semaine écoulée du variant Omicron a été jugé "préoccupante" vendredi par l'Organisation mondiale de la santé.

Identifié en Afrique du Sud, il a poussé de nombreux pays à fermer leurs frontières à l'Afrique australe alors qu'ils venaient parfois à peine de se rouvrir au monde. Aux Pays-Bas, les autorités sanitaires ont annoncé dimanche que treize passagers partis d'Afrique du Sud et diagnostiqués positifs au Covid-19 vendredi à leur arrivée à Amsterdam étaient porteurs du variant.

Au total 61 personnes avaient été testées positives au virus. Israël, où un cas a été confirmé chez un voyageur revenant du Malawi, va interdire à partir de dimanche soir l'entrée des étrangers sur son territoire et imposer à ses ressortissants vaccinés un test PCR et trois jours de quarantaine (sept pour les non-vaccinés). Le pays venait à peine de rouvrir ses frontières le 1er novembre et s'apprête à célébrer huit jours durant la fête juive de Hanouka.

Au Danemark, deux cas de contaminations par le nouveau variant ont été détectés chez des passagers arrivant d'Afrique du sud, selon les autorités sanitaires dimanche.

En Australie, les autorités ont détecté le variant Omicron chez deux passagers vaccinés venus d'Afrique australe et arrivés la veille à Sydney via Doha, le jour même ou l'Australie fermait ses frontières à neuf pays d'Afrique australe.

Douze autres passagers du même vol sont en quarantaine.

L'Australie a récemment levé l'interdiction pour ses ressortissants vaccinés de voyager à l'étranger sans autorisation et doit ouvrir d'ici la fin de l'année aux travailleurs qualifiés et étudiants internationaux ses frontières fermées depuis plus de 18 mois.

Outre Israël et l'Australie, le variant Omnicron est présent en Afrique du Sud, au Botswana, à Hong Kong et dans plusieurs pays d'Europe (Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie et République tchèque).

Un cycliste à Bordeaux dans le Sud-Ouest de la France le 27 novembre 2021 au lendemain de la réintroduction de l'obligation de porter le masque dans les rues de la ville pour lutter contre le Covid-19

En France, la détection du variant Omicron est "très probablement une question d'heures", a affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran. Le nouveau variant B.1.1.529 représente un risque "élevé à très élevé" pour l'Europe, selon l'agence de santé de l'Union européenne.

Avant même son apparition, l'Europe affrontait une flambée épidémique liée au variant Delta, avec le rétablissement de restrictions sanitaires pas toujours bien acceptées comme aux Pays-Bas, dans les Antilles françaises ou en Suisse qui a néanmoins largement validé dimanche un pass Covid.

En Autriche, des dizaines de milliers de personnes ont défilé ce week-end contre l'obligation vaccinale. Selon le groupe d'experts de l'OMS, les données préliminaires suggèrent que le variant Omicron présente "un risque accru de réinfection" par rapport aux autres variants dont le Delta, dominant et déjà très contagieux. Jamais un variant n'avait provoqué autant d'inquiétude dans le monde depuis l'émergence de Delta.

Un tableau affiche les vols annulés à l'aéroport international de Johannesbourg, le 27 novembre 2021

Sur tous les continents, notamment en Europe, nombreux sont les Etats qui se ferment à des pays d'Afrique australe dont l'Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, l'Eswatini, le Mozambique, mais aussi la Zambie, le Malawi ou l'Angola selon les cas. Ils durcissent aussi les règles d'entrée pour tous les voyageurs.

13h36: Les Pays-Bas annoncent que 1 passagers sont porteurs du nouveau variant en provenance d'Afrique du Sud.

Le variant Omicron vient d’être détecté chez 13 voyageurs en provenance de deux vols d’Afrique du Sud qui ont atterri à Amsterdam vendredi, annoncent ce dimanche les Pays-Bas. Au total, 61 passagers avaient été testés positifs au Covid-19 vendredi, selon l’autorité sanitaire néerlandaise, qui depuis analysait les résultats à la recherche du nouveau variant apparu tout récemment en Afrique du Sud.

11h52: "Je suis pour que l'on anticipe et que l'on revienne au télétravail au maximum», a estimé Xavier Bertrand ce dimanche , invité du Grand Rendez-Vous sur CNEWS. Pour justifier cet avis, le candidat à la Primaire LR estime que le retour au télétravail «au maximum», éviterait «d'importants risques de contagion» et ainsi anticiper «face à une épidémie qui n'est pas derrière nous».

En parallèle, Xavier Bertrand a invité les personnes non-vaccinées à franchir le cap devant la dangerosité potentielle du nouveau variant Omicron. «Je le dis à celles et ceux qui ne sont pas vaccinés que par rapport à ce nouveau variant, ce sont eux les plus vulnérables».

11h05: Olivier Véran affirme ce dimanche matin: "Dès lors qu’il circule chez nos voisins, il est probable qu’il circule déjà chez nous". Selon lui toutefois, cette circulation ne "change pas la donne" de la politique sanitaire mise en place à ce stade.

Olivier Véran se déplace ce dimanche dans un centre de vaccination du 18e arrondissement de Paris. Il a livré quelques mots à notre micro. Il a commenté l'angoisse autour de la diffusion du variant Omicron. "Nous pouvons craindre que ce nouveau variant soit au moins aussi contagieux que Delta", a-t-il dit.

Toutefois, le ministre de la Santé a reconnu que les zones d'ombre dominaient encore: "Tous les chercheurs sont à pied d’œuvre pour regarder si ce variant présente des éléments devant nous inquiéter. Dans le doute on agit comme si ce variant était dangereux".

 

.

10h47: Les Suisses votent ce dimanche sur la loi Covid-19 ayant permis de créer le pass sanitaire, au terme d'une campagne électorale des plus houleuses, faisant craindre à la police de nouvelles manifestations dans la journée. Ce référendum intervient alors que le nouveau variant Omicron, détecté en Afrique du Sud et qualifié de "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé, a replongé la planète dans un état d'alerte.

10h03: L'Australie annonce avoir identifié à l'aéroport de Sydney deux passagers contaminés par le variant Omicron en provenance d'Afrique du Sud. Ils ont été placés à l'isolement. Les quelque 260 passagers et membres d'équipage de ce vol ont également été invités à s'isoler, a déclaré l'autorité sanitaire.

07h38 : Le gouvernement israélien a décidé de fermer ses frontières aux étrangers dès dimanche soir par crainte du nouveau variant Omicron. Les mesures pour les voyageurs de retour au pays sont également renforcées. Tous les Israéliens qui arrivent de l'étranger doivent ainsi se soumettre à une quarantaine. S'ils sont complètement vaccinés contre le Covid-19 et peuvent fournir un test PCR négatif, la quarantaine pourra être stoppée après trois jours.

Les Israéliens qui ne sont pas vaccinés ne pourront quitter l'isolement qu'après un test négatif réalisé au bout de 7 jours. Quant aux étrangers qui reçoivent néanmoins l'autorisation d'entrer dans le pays, ils se voient imposer une quarantaine dans un "hôtel coronavirus" mis sur place par l'État. Une infection confirmée au variant Omicron a déjà été signalée en Israël. Sept cas suspects sont aussi examinés.

06h11: Les premiers cas positifs au nouveau variant du coronavirus Omicron se sont multipliés samedi en Europe, où l'inquiétude pousse à des restrictions de voyages tandis que le monde continue d'isoler l'Afrique australe. Après la Belgique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie, la République tchèque a annoncé un premier cas sur une patiente Covid-19 hospitalisée avec de légers symptômes à Liberec (nord). Elle était vaccinée et s'était rendue en Namibie, avant de regagner la République tchèque via l'Afrique du Sud et Dubaï, selon le chef du gouvernement. A Amsterdam, une soixantaine de passagers, débarqués vendredi de Johannesburg et du Cap, étaient toujours en quarantaine près de l'aéroport.

"Le variant Omicron a probablement été trouvé parmi les personnes testées", a indiqué l'Institut national de santé publique (RIVM), en attendant des résultats définitifs prévus dimanche.

Premier à suspendre les vols depuis l'Afrique du Sud, le gouvernement britannique a annoncé un durcissement des règles d'entrée pour les arrivants de toutes provenances: test PCR et isolement obligatoires jusqu'au résultat, parallèlement au retour du masque obligatoire dans tous les commerces.

La Suisse a également annoncé que les personnes en provenance des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de République tchèque, d'Egypte et du Malawi devaient présenter, à l'embarquement et à l'entrée en Suisse, un test Covid négatif et se placer 10 jours en quarantaine. C'était déjà le cas depuis vendredi soir pour les personnes en provenance de plusieurs pays d'Afrique australe, de Belgique, d'Israël et de Hong Kong.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de The dream
28/novembre/2021 - 07h58

Ne serait-il pas dorénavant urgent pour le gouvernement de réimposer aux employeurs plusieurs jours de télétravail par semaine pour leurs salariés ? Comme d'habitude ce gouvernement est toujours dans la réaction bancale et jamais dans l'anticipation. Et pourtant Veran a parlé il y a 5 jours... Affligeant et consternant.