24/11 19:59

Coronavirus - Trois membres non-vaccinés d'une même famille sont décédés du Covid-19 dans les Vosges en une semaine

En quelques jours, trois membres d'une même famille habitant dans le village de Courcelles-sous-Châtenois (Vosges) sont décédés du coronavirus. Les trois personnes étaient non-vaccinées contre le Covid-19. "Nous sommes tous sidérés", a déclaré le maire de la commune à Ouest-France.

Le dimanche 14 novembre, le corps sans vie de Dominique Py, 48 ans, a été retrouvé dans son lit. Le lendemain, sa mère, 82 ans, meurt, elle aussi, du coronavirus à l'hôpital de Vittel. Cinq jours plus tard, son mari, 89 ans, est emporté par le Covid-19.

Le maire de la ville s'est confié à nos confrères. "C’est dramatique. Trois personnes d’une même famille emportées par le virus en si peu de temps. Comme tous les habitants de la commune, je suis toujours sous le choc", a-t-il déclaré en lançant un message aux Français : "il faut courir se faire vacciner".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 19h17
BeOil a écrit :

Je connais au contraire très bien le sujet et tu ne m’apprendra rien là dessus.

Ce qui cause la mort si rapidement c’est un arrêt cardiaque causé par un étouffement lié à l’œdème. Pour cela que la piquouze d’adrénaline n’est jamais un remède miracle et qu‘on conseille systématiquement aux allergiques sévères d’éviter de se trouver face à la protéine leur causant la réaction, adrénaline ou pas !

Tu essayes de noyer le poisson... Ton affirmation "un choc anaphylactique se présente toujours avec oedeme de quincke" est juste FAUSSE. 

Site de l'AFPRAL : "L’œdème de Quincke peut être un des symptômes du choc anaphylactique".

C'est assez clair non ? C'est une possibilité ce n'est pas systématique. Si toutes tes analyses sont traitées avec autant de justesse pas étonnant que tu délires sur la vaccination...

Portrait de COLIN33
24/novembre/2021 - 19h09 - depuis l'application mobile

Que les récalcitrants au vaccin s'inspirent de telles situations....

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 19h08
stbx00 a écrit :

Ma femme fait justement des œdème de quincke, donc j'en ai déjà vu mais ce n'est vraiment pas le problème. Tu balances un gros mensonge par ignorance et tu t'enfonces. Franchement appelle ton médecin traitant et il te confirmera. C'est du délire d'être dans un tel déni...

Je connais au contraire très bien le sujet et tu ne m’apprendra rien là dessus.

Ce qui cause la mort si rapidement c’est un arrêt cardiaque causé par un étouffement lié à l’œdème. Pour cela que la piquouze d’adrénaline n’est jamais un remède miracle et qu‘on conseille systématiquement aux allergiques sévères d’éviter de se trouver face à la protéine leur causant la réaction, adrénaline ou pas !

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 19h00
BeOil a écrit :

Arrête de parler de sujets que tu ne connais pas comme pour tant d’autres. La mort survient suite à l’œdème par étouffement. Tu n’en as jamais vu visiblement et c’est très impressionnant.

Là il n’y en a pas eu, donc pas de choc allergique, point.

 

Ma femme fait justement des œdème de quincke, donc j'en ai déjà vu mais ce n'est vraiment pas le problème. Tu balances un gros mensonge par ignorance et tu t'enfonces. Franchement appelle ton médecin traitant et il te confirmera. C'est du délire d'être dans un tel déni...

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 18h46
kioups a écrit :

600 de trop, non ?

30000 de trop non ?

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 18h46
kioups a écrit :

Les toubibs qui font l'autopsie disent que c'est compatible avec un choc anaphylactique, mais toi, tu sais mieux qu'eux... tu comptes te ridiculiser encore longtemps ?

Bon, et apparemment, il peut y avoir choc anaphylactique sans œdème de Quincke. Et inversement.

C’est l’œdème qui entraîne la mort, pas le choc en lui même.

J’en ai connu comme ça qui connaissent un tout petit peu le sujet mieux que toi. La seringue d’adrénaline n’est d’ailleurs pas une cure miracle. Si l’œdème arrive au point où la personne ne peut plus respirer, c’est là que la mort intervient.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 18h17
stbx00 a écrit :

Non non et non !!!! Consulte un professionnel avant de balancer une fake news. Un choc anaphylactique peut arriver avec ou SANS œdème.

Je comprends mieux tes réactions...

Arrête de parler de sujets que tu ne connais pas comme pour tant d’autres. La mort survient suite à l’œdème par étouffement. Tu n’en as jamais vu visiblement et c’est très impressionnant.

Là il n’y en a pas eu, donc pas de choc allergique, point.

 

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 18h14
kioups a écrit :

Pour Maxime Beltra, des analyses supplémentaires seront faites. La conclusion du rapport d'autopsie est : Mode de décès : mort naturelle. Cause du décès : compatible avec un choc anaphylactique secondaire à une allergie alimentaire. Une expertise anatomopathologique et une expertise biochimique sont recommandées afin de confirmer cette hypothèse qui est l’hypothèse principale concernant les causes de ce décès.

Voilà, voilà...

Pas d’oedeme de Quincke, pas de choc anaphylactique, tu ne sais visiblement pas ce que c’est. Le reste, c’est de la crédulité.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 18h13
stbx00 a écrit :

Ca ne fonctionne pas comme ça. Comme l'expliquait Croco le fait de saturer notre système de santé a des répercutions sur l'ensemble de la population. De plus ce n'est pas comme si il y avait une hécatombe de morts jeunes liés à la vaccination (et encore une fois même si c'était le cas, le nombre de morts liés au vaccin et ceux liés au Covid seraient sans commune mesure !). 

Les jeunes ne meurent pas de ce virus, c’est faux. Même si je prends très large avec les moins de 65 ans, c’est 600 décès en 2020 !

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 18h01
BeOil a écrit :

Ceci est faux, un choc anaphylactique se présente toujours avec oedeme de quincke et décès par étouffement avec crise cardiaque. Rien de tout ça dans son cas, c’est une fumisterie pour endormir les bulots.

Quand à l’aberration référence anti fake-news, ce sont les premiers à en propager. Je me rappelle de leurs articles en 2015 venant nous expliquer que l’infiltration terroriste parmi les migrants était un « fantasme ».

Non non et non !!!! Consulte un professionnel avant de balancer une fake news. Un choc anaphylactique peut arriver avec ou SANS œdème.

Je comprends mieux tes réactions...

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 17h57 - depuis l'application mobile
BeOil a écrit :

J’ai déjà expliqué ici que la saturation hospitalière est un problème politique. L’acte de vaccination dans les faits (surtout pour les jeunes) constitue simplement une assurance vie pour le dictateur nécron et son sous-fifre véran. C’est d’ailleurs l’objet du pass faussement sanitaire.

@BeOil Pour ma part je ne suis favorable ni au pass sanitaire, ni à la vaccination plus ou moins forcée des plus jeunes. Mais je serais plutôt favorable à la vaccination obligatoire pour les tranches d'âge dont le bénéfice est manifestement supérieur au risque. A partir de 45 ans environ et pour les moins de 45 ans qui ont une commorbidité. A mon avis d'ailleurs ça va finir comme ça.

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 17h56
BeOil a écrit :

Je pourrais réécrire mot pour mot le message que tu n’as pas lu.

Tout dépend qui meurt !

Si on sauve des vieux pour laisser périr des jeunes, c’est un scandale absolu !

Ca ne fonctionne pas comme ça. Comme l'expliquait Croco le fait de saturer notre système de santé a des répercutions sur l'ensemble de la population. De plus ce n'est pas comme si il y avait une hécatombe de morts jeunes liés à la vaccination (et encore une fois même si c'était le cas, le nombre de morts liés au vaccin et ceux liés au Covid seraient sans commune mesure !). 

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h52
croco666 a écrit :

@BeOil Concernant Maxime Beltra, le journal Libération, pour sa rubrique Checknews qui démonte toutes les fakenews qui circulent, a interrogé le procureur de Montpellier concernant sa cause de décès. Et celui-ci a communiqué au journal le résultat de l'autopsie :"Cause du décès : compatible avec un choc anaphylactique, secondaire à une allergie alimentaire ". La preuve en image.
https://www-liberation-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.liberation.fr/checknews/maxime-beltra-est-il-finalement-decede-dune-pericardite-liee-au-vaccin-contre-le-covid-19-20211023_3FBGUSTTIZEEFP2PQ653JT6YL4/?amp_js_v=a6&amp_gsa=1&outputType=amp&usqp=mq331AQKKAFQArABIIACAw%3D%3D#aoh=16377677886089&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.liberation.fr%2Fchecknews%2Fmaxime-beltra-est-il-finalement-decede-dune-pericardite-liee-au-vaccin-contre-le-covid-19-20211023_3FBGUSTTIZEEFP2PQ653JT6YL4%2F

Ceci est faux, un choc anaphylactique se présente toujours avec oedeme de quincke et décès par étouffement avec crise cardiaque. Rien de tout ça dans son cas, c’est une fumisterie pour endormir les bulots.

Quand à l’aberration référence anti fake-news, ce sont les premiers à en propager. Je me rappelle de leurs articles en 2015 venant nous expliquer que l’infiltration terroriste parmi les migrants était un « fantasme ».

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h50
croco666 a écrit :

@BeOil Le problème à mon avis. c'est surtout la saturation des hôpitaux. Même si je te l'accorde d'avance que depuis des années les moyens suffisants non pas été donnés. Car une fois que les hôpitaux sont saturés, même des personnes jeunes peuvent mourir faute de soin. Et si il n'y avait pas de vaccin, ils seraient déjà saturés depuis quelques jours, et on serait confinés comme l'année dernière.

J’ai déjà expliqué ici que la saturation hospitalière est un problème politique. L’acte de vaccination dans les faits (surtout pour les jeunes) constitue simplement une assurance vie pour le dictateur nécron et son sous-fifre véran. C’est d’ailleurs l’objet du pass faussement sanitaire.

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 17h37 - depuis l'application mobile
BeOil a écrit :

Comme d’hab tu mélanges tout. Les 30000 morts sont juste en Europe, je parle des chiffres de EUDRA. Donc tes 5 millions de morts à l’échelle monde n’ont aucun rapport.

Ensuite, il faut regarder qui meurt. Si ce sont des jeunes, c’est un scandale absolu car nous avons eu seulement 600 décès de moins de 65 ans en France en 2020. Et je rappelle enfin que ces chiffres fournis par EUDRA sont évidemment sous estimés et non confirmés puisqu’on refuse s’autopsier pour constater les dégâts causés par ces injections.

@BeOil Le problème à mon avis. c'est surtout la saturation des hôpitaux. Même si je te l'accorde d'avance que depuis des années les moyens suffisants non pas été donnés. Car une fois que les hôpitaux sont saturés, même des personnes jeunes peuvent mourir faute de soin. Et si il n'y avait pas de vaccin, ils seraient déjà saturés depuis quelques jours, et on serait confinés comme l'année dernière.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h33
stbx00 a écrit :

Comment ça "comme d'hab je mélange tout". Tu balances des chiffres, je les mets juste en perspective. Ok si c'était un chiffre Européen (je n'ai pas été vérifié ce que tu écrivais, je suis parti du principe que c'était bon) donc ce cas on part sur 30.000 face à 1.700.000. La proportion reste largement en faveur de la vaccination. Si effectivement il y avait 30.000 victimes ce serait 30.000 de trop mais le différentiel avec la mortalité liée au virus est juste abyssale. 

Je pourrais réécrire mot pour mot le message que tu n’as pas lu.

Tout dépend qui meurt !

Si on sauve des vieux pour laisser périr des jeunes, c’est un scandale absolu !

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 17h29
BeOil a écrit :

Comme d’hab tu mélanges tout. Les 30000 morts sont juste en Europe, je parle des chiffres de EUDRA. Donc tes 5 millions de morts à l’échelle monde n’ont aucun rapport.

Ensuite, il faut regarder qui meurt. Si ce sont des jeunes, c’est un scandale absolu car nous avons eu seulement 600 décès de moins de 65 ans en France en 2020. Et je rappelle enfin que ces chiffres fournis par EUDRA sont évidemment sous estimés et non confirmés puisqu’on refuse s’autopsier pour constater les dégâts causés par ces injections.

Comment ça "comme d'hab je mélange tout". Tu balances des chiffres, je les mets juste en perspective. Ok si c'était un chiffre Européen (je n'ai pas été vérifié ce que tu écrivais, je suis parti du principe que c'était bon) donc ce cas on part sur 30.000 face à 1.700.000. La proportion reste largement en faveur de la vaccination. Si effectivement il y avait 30.000 victimes ce serait 30.000 de trop mais le différentiel avec la mortalité liée au virus est juste abyssale. 

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 17h25
BeOil a écrit :

Donc tu avalises le fait que les victimes de ces injections n’ont pas droit de citer en fait. Attention au retour de boomerang quand ce cirque va s’écrouler.

Heu bah non tu inverses les rôles là. C'est toi que ne veut pas que les autres généralisent des cas personnels alors que c'est justement ce que tu fais... Moi je n'avalise rien du tout...

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h23
croco666 a écrit :

@BeOil Que les anglais ne trichent pas, moi même j'ai un doute, car annoncer 70% d'efficacité de l'astrazenecca sur les contaminations, ça me paraît beaucoup. Une étude américaine annonce plutôt une moyenne d'efficacité de 50% avec 2 doses contre les contaminations. Et pour Maxime Beltra, il avait mangé des cacahuètes contre lesquels il était gravement allergique, 15 min avant, alors que la vaccination a été faite 9h avant. Ceci dit je ne suis pas favorable à la vaccination des plus jeunes. J'aurais plutôt préféré une vaccination obligatoire des plus vieux.

Faux pour Maxime Beltra, tu ne sais visiblement pas ce qu’est un choc anaphylactique. Si cela avait été le cas, le diagnostic aurait été sans ambiguïté avec œdème de Quicke associé. Rien de ça dans son autopsie. Donc mourir quelques heures après une injection, le suspect principal reste l’injection, ne t’en déplaise.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h21
stbx00 a écrit :

C'est assez magnifique comme argument ("ton cas ne représente pas une généralité") avec sur le message suivant : "J’en ai connu à titre personnel".

Si je comprends bien les exemples personnels des autres n'ont pas d'intérêt mais le tien par contre est important...

Donc tu avalises le fait que les victimes de ces injections n’ont pas droit de citer en fait. Attention au retour de boomerang quand ce cirque va s’écrouler.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 17h19
stbx00 a écrit :

Effectivement si on doit compter que tous les gens qui meurent en étant vaccinés meurent à cause du vaccin ça va faire de plus en plus de monde... Ca n'a juste aucun sens !

Si le chiffre de 30.000 morts liés au vaccin devait être vrai, ce serait à comparer au plus de 5 millions de morts liés au COVID: 0.6%. Même dans ce cas de figure il n'y aurait aucun doute sur l'utilité vaccinale...

Comme d’hab tu mélanges tout. Les 30000 morts sont juste en Europe, je parle des chiffres de EUDRA. Donc tes 5 millions de morts à l’échelle monde n’ont aucun rapport.

Ensuite, il faut regarder qui meurt. Si ce sont des jeunes, c’est un scandale absolu car nous avons eu seulement 600 décès de moins de 65 ans en France en 2020. Et je rappelle enfin que ces chiffres fournis par EUDRA sont évidemment sous estimés et non confirmés puisqu’on refuse s’autopsier pour constater les dégâts causés par ces injections.

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 17h18 - depuis l'application mobile

stbx00, petite précision. 5 millions de morts c'est uniquement le nombre de morts dans les hôpitaux et les Ehpads. En réalité 5 millions c'est le nombre de morts total estimé, rien qu'en Inde, le pays de l'ivermectine et de l'hydroxychloroquine !

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 17h16 - depuis l'application mobile

RED2510, le plus drôle c'est que demain il va revenir avec les mêmes fakenews concernant les Ehpads et l'hôpital d'Angers, etc, alors qu'on y a répondu preuve à l'appui ! Mais on lui fait confiance, en cherchant dans les hôpitaux du monde entier, il va bien en trouver 1 dans lequel il y a plus de vaccinés que de non vaccinés, mais bien sûr en oubliant de tenir compte de la proportion des personnes vaccinées.

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 16h49
BeOil a écrit :

Ton cas ne représente pas une généralité. J’en connais dont certains décès dans les 15 jours suivants l’injection. Sans d’autopsie puisqu’elles sont refusées, j’en tiens donc pour responsable direct ces thérapies.

C'est assez magnifique comme argument ("ton cas ne représente pas une généralité") avec sur le message suivant : "J’en ai connu à titre personnel".

Si je comprends bien les exemples personnels des autres n'ont pas d'intérêt mais le tien par contre est important...

Portrait de stbx00
24/novembre/2021 - 16h47
BeOil a écrit :

Ton cas ne représente pas une généralité. J’en connais dont certains décès dans les 15 jours suivants l’injection. Sans d’autopsie puisqu’elles sont refusées, j’en tiens donc pour responsable direct ces thérapies.

Effectivement si on doit compter que tous les gens qui meurent en étant vaccinés meurent à cause du vaccin ça va faire de plus en plus de monde... Ca n'a juste aucun sens !

Si le chiffre de 30.000 morts liés au vaccin devait être vrai, ce serait à comparer au plus de 5 millions de morts liés au COVID: 0.6%. Même dans ce cas de figure il n'y aurait aucun doute sur l'utilité vaccinale...

Portrait de RED2510
24/novembre/2021 - 16h34
avalonze22 a écrit :

croco , le Mr fake news , veux tu que je te récapitules les ehpad  avec  systématiquement  20% de morts 

je vais pas encore te redonner les sources , ca devient saoulant que tu nies la réalité .

l'autre jour je dis que le CHU d'Angers avait 50% des cas en non vaccinés en rea  , ce qui ne fait pas du tout un taux d'efficacité de 95%  quand tu fais le ratio des gens vacciné/non vacciné    , on me traite de menteur  , et je donne encore la source ! le chef de service lui meme

Mon cher Avalonze22. juste pour ton information cet extrait de l'article de France Info de ce jour prouve que tu ânones d'émorme bêtises en permanence : Ce que constate Élise Chevrel, infirmière dans le service de réanimation de l’hôpital Cochin. "Les derniers patients Covid qu'on a eu étaient des personnes non-vaccinées et assez jeunes", détaille-t-elle. "Des patients de 52, parfois 53 ans, ou dans la trentaine. Il y avait une autre patiente qui avait 33 ans et qui était enceinte. La seule personne vaccinée que j'ai eue était immunodéprimée, elle avait un cancer."

 

Les très rares malades graves pourtant vaccinés ont en effet généralement un déficit immunitaire, comme le constate le chef du service, le professeur Alain Cariou. "Leur organisme ne sait pas, malgré la vaccination bien faite, fabriquer correctement des anticorps protecteurs", explique-t-il. "La vaccination ne les protège donc finalement pas assez. Ces personnes immunodéprimées sont très peu nombreuses et on sait maintenant les repérer."

Bien sur tu vas dire que ces personnes mentent, mais eux travaillent réellement à l'hôpital (tu peux vérifier) alors que ta femme j'en doute

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 16h29 - depuis l'application mobile
BeOil a écrit :

Bon tu es dans le déni, ça au moins c’est une constante chez toi.

J’en ai connu à titre personnel dont les médecins refusent de faire des déclarations alors qu’ils y sont en principe obligés, sans compter les innombrables témoignages qui vont dans le même sens. Exemple, Maxime Beltra dont on avait dit (et toi aussi) qu’il était décédé d’un choc anaphylactique. Démenti total lors de l’autopsie. Alors ça cherche des circonvolutions pour exonérer l’injection mais tout le monde aura compris.

Pire, on a maintenant une avocate en Guadeloupe qui affirme que des patients admis pour covid et double dosés ne voient pas leur statut vaccinal mentionné dans leur dossier de prise en charge. Si c’est avéré, c’est un scandale absolu et explique comment les chiffres remontent pipés et que tu t ’amuses à venir nous balancer ici.

Les anglais sont moins des tricheurs que dans nos contrées.

@BeOil Que les anglais ne trichent pas, moi même j'ai un doute, car annoncer 70% d'efficacité de l'astrazenecca sur les contaminations, ça me paraît beaucoup. Une étude américaine annonce plutôt une moyenne d'efficacité de 50% avec 2 doses contre les contaminations. Et pour Maxime Beltra, il avait mangé des cacahuètes contre lesquels il était gravement allergique, 15 min avant, alors que la vaccination a été faite 9h avant. Ceci dit je ne suis pas favorable à la vaccination des plus jeunes. J'aurais plutôt préféré une vaccination obligatoire des plus vieux.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 15h55
croco666 a écrit :

@BeOil Ça m'étonnerait que seuls 5% des effets secondaires graves remontent. Ceux qui ne remontent pas ce sont les effets secondaires bénins. Et ce que tu appels les effets secondaires, ce sont les événements médicaux qui sont recensés pour s'assurer que la fréquence de ces événements n'est pas supérieure à ceux intervenus chez les non vaccinés. L'ANSM l'explique bien dans sa méthodologie, en rouge, en gras, en gros, en lettres capitales, de façon à ce que même les complotistes puissent le voir. C'est la différence de fréquence des événements médicaux qui peut être imputé aux vaccins, entre les vaccinés et les non vaccinés, et non la totalité de ces événements médicaux. Si bien que L'ANSM conclut que seul l'astrazenecca a causé des effets indésirables graves sur une trentaine de personnes en France.

Bon tu es dans le déni, ça au moins c’est une constante chez toi.

J’en ai connu à titre personnel dont les médecins refusent de faire des déclarations alors qu’ils y sont en principe obligés, sans compter les innombrables témoignages qui vont dans le même sens. Exemple, Maxime Beltra dont on avait dit (et toi aussi) qu’il était décédé d’un choc anaphylactique. Démenti total lors de l’autopsie. Alors ça cherche des circonvolutions pour exonérer l’injection mais tout le monde aura compris.

Pire, on a maintenant une avocate en Guadeloupe qui affirme que des patients admis pour covid et double dosés ne voient pas leur statut vaccinal mentionné dans leur dossier de prise en charge. Si c’est avéré, c’est un scandale absolu et explique comment les chiffres remontent pipés et que tu t ’amuses à venir nous balancer ici.

Les anglais sont moins des tricheurs que dans nos contrées.

Portrait de BeOil
24/novembre/2021 - 15h48
kioups a écrit :

Mouais... bon, j'ai plusieurs personnes de mon entourage qui ont chopé la COVID et qui auraient probablement pu avoir des formes moins graves en étant vaccinées. Moins de 50 ans, pas de pathologie...

On devrait connaître des personnes victimes des effets secondaires, non ? Je dois être hyper privilégié dans mon coin...

 

Ton cas ne représente pas une généralité. J’en connais dont certains décès dans les 15 jours suivants l’injection. Sans d’autopsie puisqu’elles sont refusées, j’en tiens donc pour responsable direct ces thérapies.

Portrait de croco666
24/novembre/2021 - 15h33 - depuis l'application mobile
BeOil a écrit :

En dessous de 50 ans, aucun bénéfice. Avec 2 millions d’effets secondaires recensés dont 25% de cas grave et 30000 morts (non autopsiés évidemment, on ne veut pas mettre en cause les thérapies), alors qu’on estime que dans le même temps, seul 5% au mieux des cas sont remontés sur EUDRA en Europe, c’est une hécatombe oui.

@BeOil Ça m'étonnerait que seuls 5% des effets secondaires graves remontent. Ceux qui ne remontent pas ce sont les effets secondaires bénins. Et ce que tu appels les effets secondaires, ce sont les événements médicaux qui sont recensés pour s'assurer que la fréquence de ces événements n'est pas supérieure à ceux intervenus chez les non vaccinés. L'ANSM l'explique bien dans sa méthodologie, en rouge, en gras, en gros, en lettres capitales, de façon à ce que même les complotistes puissent le voir. C'est la différence de fréquence des événements médicaux qui peut être imputé aux vaccins, entre les vaccinés et les non vaccinés, et non la totalité de ces événements médicaux. Si bien que L'ANSM conclut que seul l'astrazenecca a causé des effets indésirables graves sur une trentaine de personnes en France.