22/11 07:27

Le ministère taliban de la Prévention du vice a appelé cette nuit les télévisions afghanes à ne plus diffuser de séries montrant des femmes

Le ministère taliban de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice a appelé les télévisions afghanes à ne plus diffuser de séries montrant des femmes, dans le cadre de nouvelles "directives religieuses" diffusées dimanche.

"Les télévisions doivent éviter de montrer des feuilletons et séries à l'eau de rose dans lesquels des femmes ont joué", indique un document du ministère à l'attention des médias. Il leur demande également de faire en sorte que femmes journalistes portent "le voile islamique" à l'écran, sans préciser qu'il s'agit d'un simple foulard, déjà habituellement porté sur les télévisions afghanes, ou d'un voile plus couvrant. "Il ne s'agit pas de règles, mais de directives religieuses", a précisé à l'AFP le porte-parole du ministère, Hakif Mohajir.

Les télévisions afghanes sont aussi appelées à éviter les programmes "opposés aux valeurs islamiques et afghanes" ainsi que ceux qui insultent la religion ou "montrent le prophète et ses compagnons". C'est la première fois que ce ministère tente de réguler la télévision afghane depuis la prise du pouvoir par les talibans à la mi-août. Durant leur premier règne, de 1996 à 2001, le ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice, chargé de veiller au respect quotidien des "valeurs islamiques" de la population, était craint pour son fondamentalisme et les châtiments qu'il entraînait.

Les talibans avaient interdit la télévision, le cinéma et toutes les formes de divertissement jugées immoraux.

Les gens surpris en train de regarder la télévision étaient punis et leur équipement détruit, être en possession d'un magnétoscope était passible de flagellation publique. Pendant un temps, il était même possible de voir des téléviseurs pendus à des lampadaires. Renversés en 2001, les talibans sont revenus au pouvoir en août dernier dans un pays au paysage médiatique transformé après 20 ans de gouvernement soutenu par les Occidentaux.

Pendant ces deux décennies, le secteur des médias a explosé, des dizaines de stations de radios et chaînes de télévisions privées sont apparues.

Elles ont offert des opportunités nouvelles aux femmes, qui n'avaient pas le droit de travailler ni d'étudier sous les talibans des années 90. Aujourd'hui, bien qu'affichant un visage plus modéré, les talibans n'ont toujours pas autorisé de nombreuses femmes à reprendre le travail dans les services publics. L

es cours pour filles dans les collèges et lycées, ainsi que dans les universités publiques n'ont pas encore rouvert dans la majorité du pays. Dans les universités privées, les talibans ont demandé à ce que les étudiantes soient voilées.

Leurs combattants ont par ailleurs à plusieurs reprises frappé des journalistes accusés de couvrir des manifestations de femmes "non autorisées".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Phantôme_
23/novembre/2021 - 19h43

Le ministère de la prévention du vice....  en voilà un chouette ministère que Roselyne Bachelot pourrait occuper. Avec elle, je vous l'assure, il n'y aurait plus de vices .... du tout. smiley

Portrait de Nico75
22/novembre/2021 - 23h28

Y'a pleins de films où y'a aucune femme: queer as folk, citebeur, citeblack, etc etc

Portrait de bergil
22/novembre/2021 - 15h21
slap on demand a écrit :

en meme temps les afghans ne font absolument rien contre les talibans et sont tres content qu'ils soient au pouvoir....l'islam et rien que l'islam,c'est le mieux pour eux....

Et les " gentils " talibans commencent à montrer leur vrai visage !

Portrait de ailbibracte
22/novembre/2021 - 10h05
kylun2004 a écrit :

excellent

 

le film avec matt damon ou il se fait chier sur mars aussi mdrrr

 

Il y a "Jeffrey", un film avec aucune femme et un excellent Patrick Steward.

 

Portrait de th93100
22/novembre/2021 - 09h54

Mais que font encore en France nos Musulmans vindicatifs ? Voilà pour eux un merveilleux pays dans le respect le plus profond de la "tradition" qu'ils veulent respecter...

Portrait de GIGI
22/novembre/2021 - 09h46
ΙΧΘΥΣ a écrit :

« Le Ministère taliban de la prévention du vice »

Le Diable est dans vos têtes, bande de tarés. Pas dans le corps des femmes.

 

Complètement d'accord avec vous! leur betise est sidérante.

Portrait de COLIN33
22/novembre/2021 - 09h03 - depuis l'application mobile

Il faut exterminer ces sauvages......

Portrait de MS54840
22/novembre/2021 - 08h57

Et dire qu'en France, il y en a qui les soutient surtout du côté de la gauche, via le PC, LFI et le PS sans compter les EELV. (une petite partie prête à se soumettre car ça arrivera en France dans 1 ou 2 générations !).

Portrait de DUSCO
22/novembre/2021 - 08h43

je trouve que l'on avance , on a pas fini de découvrir d'autres "subtilités" de cette religion lorsqu'elle est appliquée par des fanatiques.

Portrait de kylun2004
22/novembre/2021 - 08h20
Julien92 a écrit :

Trouver un film sans aucune femme? Bon courage. Il y aurait bien "seul au monde" avec Tom Hanks, a condition de couper le début et la fin. L'acteur parle avec un ballon de foot.(sous réserve  que ça ne soit pas interdit aussi).

excellent

 

le film avec matt damon ou il se fait chier sur mars aussi mdrrr

 

Portrait de vraimentcompliqué2
22/novembre/2021 - 08h17

Les talibans confirment donc là ce que l'on devinait : Leur attirance sociétale et sexuelle exclusivement pour les hommes ! Ils auraient même réservé leur propre char pour la prochaine Gay-Pride de LA et NYC ! L'Afghanistan est en train de devenir une total back-room only for men authorized !

PS : Il s'agit-là bien entendu d'une provocation, qui ne reflète nullement une quelconque homophobie, mais qui souligne l'intolérance et l'ignorance de ces barbus qui ne veulent plus voir et parler qu'à des barbus alors qu'ils violentent femmes et hommes soupçonnés d'homosexualité !

Portrait de Julien92
22/novembre/2021 - 08h10

Trouver un film sans aucune femme? Bon courage. Il y aurait bien "seul au monde" avec Tom Hanks, a condition de couper le début et la fin. L'acteur parle avec un ballon de foot.(sous réserve  que ça ne soit pas interdit aussi).