16/11 07:49

Cuba empêche la tenue d'une manifestation hostile au pouvoir en place en procédant à l'arrestation de meneurs de la dissidence cubaine

La présence policière et l'arrestation de meneurs de la dissidence cubaine ont empêché ceux-ci de mener à bien lundi leur manifestation, interdite par les autorités, qui ont raillé une "opération ratée" des Etats-Unis, lesquels ont dénoncé une manoeuvre pour "faire taire" les protestataires. Sur les réseaux sociaux, quelques Cubains ont posté des photos d'eux, vêtus de blanc comme le disait la consigne, mais la grande manifestation prévue n'a pas eu lieu, avec de nombreux agents de police en uniforme et en civil dans les rues de la Havane.

Le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, a moqué une "opération ratée" des Etats-Unis pour déstabiliser Cuba via cette manifestation pour la libération des prisonniers politiques. "Apparemment certains de mes collègues à Washington se sont habillés pour rien, pour leur fête qui n'a pas eu lieu", a-t-il raillé dans une vidéo diffusée via Facebook.

La Maison Blanche a réagi en dénonçant les manoeuvres du gouvernement cubain pour "faire taire" les manifestants pacifiques, notamment à coups d'arrestations d'opposants qui devaient se réunir à La Havane et dans six provinces.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djelloul
16/novembre/2021 - 10h31

IL vaut mieux avoir les memes idées que le regime en place ....Et il en pense quoi le sieur Melenchon?