12/11 13:10

Une information judiciaire ouverte après une accusation de viol à l'Elysée sur une jeune militaire, le 1er juillet dernier après un pot, au sein même de la présidence de la République

«Libération» révèle qu’une enquête judiciaire a été ouverte afin de faire la lumière sur des violences sexuelles qui auraient visé une jeune militaire, le 1er juillet dernier après un pot, au sein même de la présidence de la République.

Cette information judiciaire pour "viol" a été ouverte le 12 juillet dernier après qu'une militaire a porté plainte au commissariat du 8e arrondissement de Paris, le 1er juillet. Au moment de sa plainte, selon une source proche du dossier, elle a expliqué avoir été victime de violences sexuelles à l'Elysée.

Selon Libération, une jeune militaire, qui assistait auparavant au pot de son supérieur, dit avoir subi des violences sexuelles de la part d’un militaire. Les deux militaires sont affectés à l’état-major particulier, travaillent ensemble au quotidien et se connaissent. Dans les heures qui ont suivi, la victime s’est rendue au commissariat du VIIIe arrondissement, pour y relater le drame et déposer une main courante – entraînant de fait la saisine du procureur de la République de Paris.

Le parquet a décidé d’ouvrir le 12 juillet une information judiciaire pour viol, comme le confirme une source judiciaire, confiée à un juge d’instruction.

Des auditions ont été menées par le service de police chargé du dossier ; la garde à vue et l’interrogatoire du suspect ont déjà eu lieu.

L'homme accusé du viol, lui même militaire, a été placé sous le statut de témoin assisté par le juge d'instruction chargé de l'enquête, selon une source judiciaire contactée par franceinfo. La ministre des Armées Florence Parly a déclenché une enquête administrative à l'encontre du suspect, "dont le détachement à l'Elysée a été interrompu". "Parallèlement à une éventuelle sanction pénale, il risque d’être traduit devant le conseil de discipline".  

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de canopee3
13/novembre/2021 - 16h06
avalonze22 a écrit :

ce n'est pas macron , puisque lui est gay (secret de polichinelle) 

Quelles-sont vos sources?

Portrait de RED2510
13/novembre/2021 - 12h31
avalonze22 a écrit :

de dire que quelqu'un est gay et qui ne l'assume pas  , n'est pas un crime , le fanboy !! 

Tu ne comprends décidément rien à rien. 

Le problème est que

1. Tu es hors sujet par rapport à l'article 

2. Tu balances une affirmation sans savoir si elle est vraie (comme toujours) juste pour déverser ta haine 

3. Ton affirmation a un relent nauséabond d'homophobie

Et tu ne vois toujours pas ce qui ne vas pas chez toi ?

Portrait de avalonze22
13/novembre/2021 - 11h53
RED2510 a écrit :

Décidément t'es incapable de faire un post intelligent !

Tu as tellement de haine en toi, tu dois vraiment être malheureux dans ta vie, je te plains. Tu sais que ce nest pas honteux d'aller voir un psy, il pourrait t'aider à retrouver l'amour des autres, la vie est tellement courte qu'il faut la voir du bon côté pour en profiter pleinement 

de dire que quelqu'un est gay et qui ne l'assume pas  , n'est pas un crime , le fanboy !! 

Portrait de RED2510
13/novembre/2021 - 09h07
avalonze22 a écrit :

ce n'est pas macron , puisque lui est gay (secret de polichinelle) 

Décidément t'es incapable de faire un post intelligent !

Tu as tellement de haine en toi, tu dois vraiment être malheureux dans ta vie, je te plains. Tu sais que ce nest pas honteux d'aller voir un psy, il pourrait t'aider à retrouver l'amour des autres, la vie est tellement courte qu'il faut la voir du bon côté pour en profiter pleinement 

Portrait de avalonze22
13/novembre/2021 - 00h22

ce n'est pas macron , puisque lui est gay (secret de polichinelle) 

Portrait de Youpiland
12/novembre/2021 - 16h19
Penni a écrit :

Si même une militaire n'est pas capable de se défendre, ça pose la question de la place des femmes dans l'armée.

Si tous les commentaires des gens de ce site n'avaient aucun sens comme le vôtre, doit-on blâmer pour autant tous les autres??? Affligeant -_-

Portrait de canopee3
12/novembre/2021 - 15h39
Penni a écrit :

Si même une militaire n'est pas capable de se défendre, ça pose la question de la place des femmes dans l'armée.

Vous croyez que se défendre c'est forcément faire à armes égales avec son adversaire? Quel cliché.

Portrait de COLIN33
12/novembre/2021 - 13h59 - depuis l'application mobile

ouf !!! j'ai eu peur j'ai cru que c'était Brigitte la victime.....

Portrait de Cortex
12/novembre/2021 - 13h38
Penni a écrit :

Si même une militaire n'est pas capable de se défendre, ça pose la question de la place des femmes dans l'armée.

smiley

Portrait de Penni
12/novembre/2021 - 13h36

Si même une militaire n'est pas capable de se défendre, ça pose la question de la place des femmes dans l'armée.

Portrait de th93100
12/novembre/2021 - 13h23

C'est bien... la justice semble faire son travail, espérons qu'il sera puni comme il se doit