21/10 15:31

Selon un sondage , un peu plus d'un Français sur deux considère que le nombre de fonctionnaires est trop élevé dans l'Hexagone - VIDEO

Ils sont source de divisions dans la population. D'après un sondage réalisé par l'Institut CSA pour CNEWS, un peu plus d'un Français sur deux considère que le nombre de fonctionnaires est trop élevé dans l'Hexagone.

A la question, «Y a-t-il trop de fonctionnaires en France ?», 53% des personnes interrogées ont ainsi répondu par l'affirmative. Plus exactement, 19% ont dit «oui tout à fait», et 34% «oui, plutôt». A l'inverse, 47% des sondés ne considèrent pas qu'il y ait un surplus de fonctionnaires en France. 

En ce qui concerne le profil des sondés, 66% des personnes âgées de 65 ans et plus sont majoritairement d'accord avec le fait que le nombre de fonctionnaires en France est trop élevé. Ils sont suivis par les 25-34 ans (57%) et les 18-24 ans (52%). 

Au sujet de la proximité politique des répondants, un réel clivage entre la gauche et la droite est visible. En effet, les électeurs de gauche estiment dans leur grande majorité qu'il n'y a pas trop de fonctionnaires en France (70% de «non», 30% de «oui»). Du reste, aucun écart concret n'est constaté entre les différents partis et mouvements de gauche. 

A l'autre bord de l'échiquier politique, la droite, dans son intégralité, est, elle, plus catégorique face au nombre d'employés de la fonction publique qu'elle trouve trop élevé : 72% répondent ainsi «oui» à la question de savoir s'il «y a trop de fonctionnaires en France ?», lorsque 28% répondent «non». 

Les disparités restent toutefois significatives entre les électeurs du Rassemblement national (63%), et des Républicains, parmi lesquels 81% des sondés pensent qu'il y a trop de fonctionnaires en France.  

A quelques mois de la prochaine échéance présidentielle, la droite, en cas de victoire, mise quoi qu'il en soit beaucoup sur une baisse du nombre de fonctionnaires pour faire des économies. C'est le cas notamment de Valérie Pécresse, candidate à l'investiture des Républicains, qui propose de supprimer 150.000 postes durant le prochain quinquennat, a-t-elle indiqué lors d'un entretien à l'Opinion. De par cette proposition, la présidente de la région Île-de-France espère réduire les dépenses de l'Etat pour «stopper l'explosion de la dette et la stabiliser en 2027 au niveau actuel». Quelque «45 milliards d'euros» pourraient ainsi être économisés pour prioriser la justice, l'éducation et les soins, selon elle. 

Emmanuel Macron, déjà en 2017 lors de sa campagne, promettait de supprimer 120.000 postes de fonctionnaires s'il était élu. Une fois président, ce dernier a pourtant été contraint de renoncer à cet objectif en 2019, dans le sillage de la crise des gilets jaunes, assumant lors d'une conférence de presse que cette mesure était «intenable». 

Reste qu'avec 90 agents publics pour 1.000 habitants en 2019, selon les chiffres de l'OCDE, si la France est dans la fourchette haute de l'Europe pour le nombre de fonctionnaires qu'elle emploie, cette donnée reste néanmoins à modérer. En effet, le périmètre de la fonction publique n'est pas le même d'un pays à l'autre. A titre de comparaison, seul 1 million et demi d'agents ont le statut de fonctionnaires. Un chiffre bas en raison de l'externalisation du secteur public.

En effet, depuis les années 1990 une grande partie des agents des services hospitaliers travaillent sous contrat privé même si parfois ces derniers sont payés avec de l'argent public. Ce qui expliquerait que les dépenses allemandes pour la santé soient équivalentes à la France, mais que le pays voisin compte beaucoup moins de fonctionnaires. Des écarts qui tiennent ainsi plus à des choix de gestion qu'à des écarts de performance. 

Âgées de 18 ans et plus, 1.000 personnes ont répondu à ce sondage CSA sous forme questionnaire auto-administré en ligne, du 19 au 20 octobre. Ces dernières ont eu à choisir entre les deux propositions (Oui, non) à la question suivante : Y a-t-il trop de fonctionnaires en France ?

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DUSCO
22/octobre/2021 - 08h52
artisandu06 a écrit :

Une évidence, ce que je connais ils ont droit à tout.. en plus de leur 5 semaines de vacance, ils ont 20 ou 21 jours de RTT.. on se demande pourquoi . Ils ont des charges salariales plus basses que les miennes mais en plus je paye leur charge patronale comme tout les Français pour qu'il aient un max d'avantages. Moi en tant qu'artisan je pas 20 % de  leurs avantages... ne parlons pas des avantages matériels, des horaires tranquillos, des syndicats, grèves payés et autres... oui une gros plaie pour la France les fonctionnaires...

Si cette profession est a vos yeux si intéressante, pourquoi n'essayez vous pas d'y rentrer... problème de compétences ? j'espère que vous ne faites pas partie de ces Français qui trouvent qu'il n'y a pas assez d'hopitaux et de personnel, de police, d'enseignants etc....

Portrait de gillesdelors7571
21/octobre/2021 - 18h17

pecresse est une menteuse et ne connait pas les dossiers il est  impossible de supprimer des postes dans la  fonction publique  d'etat   je precise  securite penitentiare justice il va y avoir des embauches  on est en train de construire  15 000 de prisons qui manquent     au niveau des  impots deja enormement de postes  supprimes  reste que 2 possibilites l'enorme contingent du  ministere de l'education nationale ça veut donc dire que precresse supprime des enseignants   ou l'armee   pecresse  reduit le format de nos armees  je doute ça soit le programme de  la droite c'est donc une menteuse  comme cioti  qui lui es en plein delire  il veut  supprimer 250000 fonctionnaires  mais construire 100000 place de prisons  sans gardiens je supose??  puisque qu'il supprime des  fonctionnaires 

 

Portrait de gillesdelors7571
21/octobre/2021 - 18h02

encore une fois  de la demagogie et de l'imprecission    y'a 3   fonctions publiques  en france  ou y'en a t'il trop si on ne precise pas  ça ne veut rien dire c'est du jounalisme  bacle  c'est dans les collectivites territoriales qu'ils y en a en trop et c'est  majoritairement la droite qui gere ces collectivites 

Portrait de gillesdelors7571
21/octobre/2021 - 17h58

sur 20ans le nombre de fonctionnaires d'etat  a legerement baisser de 3%   dans la fonction publique hospitalire augmentation de 30%  du au vieillissement de la population  mais le vrai probleme est fonction publique territoriale  +50 %   le probleme il est la donc n'en deplaise  a pecresse et cioti qui veulent reduire le nombre de fonctionnaires    sans  preciser la façon dont ils vont s'y prendre  mais l'etat  n'a pas  la main ce n'est pas le president ni le gouvernment qui gere les collectivites territoriales 

Portrait de gillesdelors7571
21/octobre/2021 - 17h47

oui  mais les fonctionnaires plethorique  sont dans les collectivites  territoriales departement region  commune    qui sont  dans l'ensemble  mal geres   de nombreux maires  qui font du clienteliste  c'est le probleme des elus de proximite avaient meme accorder les 32 heures  et des reductions de temps de travail   donc   des 3 fonctions publiques c'est dans la territoriales qu'on  peut supprimer des postes n'en deplaise  a pecresse et cioti qui racontent n'importent quoi sur le sujet au niveau etat  il n'y a aucune marge de manoeuvre  sauf a supprimer des  enseignants le gros contingents de l'etat  et dans la fonction publique hospitaliere je ne vois pas bien  comment on pourrait supprime des postess

Portrait de TanisLaurana
21/octobre/2021 - 17h10

Il faudrait comparer avec les autres pays en Europe. Combien pourt tant d'habitants.