18/10 11:02

Une arnaque aux faux mails de notaires fait des ravages depuis plusieurs semaines - Mais de quoi s'agit-il exactement et quels sont les risques?

Repéré par l'UFC-Que Choisir après avoir collecté de nombreux témoignages venus de toute la France, l’arnaque aux faux mails de notaires fait des ravages depuis plusieurs semaines, avec de lourds préjudices financiers soutirés aux victimes.

Alors que les arnaques en tout genre se multiplient ces dernières semaines, à l’image de celle à la fausse convocation de justice ou à la technique dite à l’irlandaise, une nouvelle escroquerie liée aux frais de notariat se répand en France.

Les escrocs, qui détiennent les courriels de nombreux notaires après avoir piraté leur boite mail, demandent aux clients un acompte pour l’achat de leur bien immobilier. Les malfaiteurs échangent ensuite le relevé d’identité bancaire du notaire par leurs propres coordonnées bancaires, souvent à l’étranger.

Le temps pour la personne abusée de se rendre compte du précédé illégal, la transaction a déjà été autorisée par la banque, rendant alors impossible une annulation de dernière minute du paiement. 50.000 euros ont été dérobés grâce à ce procédé dans le Nord-Pas-de-Calais, ainsi que 30.000 euros à Pau (Ariège) selon les données fournies par l’association de consommateurs.

Il est donc vivement conseillé de téléphoner à votre notaire ou de se rendre directement en agence pour obtenir une confirmation des coordonnées bancaires avant de faire ce type de virement.Il est essentiel de ne plus se fier uniquement aux mails envoyés par les notaires car ils sont plus facilement susceptibles d’être piratés. Le Conseil supérieur du notariat a d’ailleurs confirmé les multiples piratages de boites mails des professionnels du secteur cet été.

Ailleurs sur le web

Vos réactions