22/09 14:18

Les soignants qui ont partagé sur les réseaux sociaux le QR code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron "identifiés" - Une saisine de leurs ordres professionnels "est en cours"

Les soignants qui ont partagé sur les réseaux sociaux le QR code du pass sanitaire d'Emmanuel Macron "ont été identifiés" et une saisine de leurs ordres professionnels "est en cours", a indiqué mercredi l'Assurance maladie, après la fuite. "Les professionnels de santé ayant eu accès irrégulièrement (au QR code du chef de l'Etat), en infraction par rapport au code de déontologie qui s'impose à eux, ont été identifiés par la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) dans la base Vaccin Covid", a indiqué à l'AFP l'organisme. "Une procédure de saisine des Ordres professionnels est en cours".

Le QR code du pass sanitaire de M. Macron avait été partagé ces derniers jours sur plusieurs réseaux sociaux. On pouvait y lire le nom du président et sa date de naissance.

L'Elysée a confirmé à l'AFP l'authenticité du document, en déplorant que des professionnels de santé aient consulté le dossier vaccinal du président de la République - dont le fameux QR code - et aient fait circuler les données "soit par négligence, soit par malversation".

L'ensemble des professionnels de santé ont accès au système informatique centralisé mis en place dans le cadre de la campagne vaccinale, qui permet notamment "d'avoir une visibilité sur les lieux et dates de vaccinations de primo-dosés au moment de leur deuxième dose", indique l'Elysée.

La semaine dernière, c'est le QR code du Premier ministre, Jean Castex, qui avait été diffusé sur les réseaux sociaux, selon un mode opératoire différent: des internautes étaient parvenus à scanner le code à partir d'une photo de presse sur laquelle le chef du gouvernement présentait son pass sanitaire à l'entrée d'un lieu public.

Les QR code des deux têtes de l'exécutif diffusés ont depuis été remplacés.

"Une personne constatant l'utilisation frauduleuse de son pass peut générer un nouveau QR sur le site ameli.fr et des dispositions vont être mise en place pour rendre inactifs ces QR code", indique par ailleurs l'Elysée.

Le QR code des pass sanitaires contient l'identité de son détenteur et des informations sur son état de vaccination ou son immunité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de artisandu06
22/septembre/2021 - 20h44

J'espère qu'ils vont bien mangé ces pseudos professionnels surement gauchiste.... Expulsé de la fonction publique j'espère. Qu'ils ailles trimé dans le privée, ca leur fera les pied... fini les 5 semaine de vacance et 4 semaines de RTT !

Portrait de FierCommeUnVaquer
22/septembre/2021 - 19h09
BeOil a écrit :

Ben pareil et sans poison sauf qu’il va falloir que tu vives maintenant avec tes micro capillaires bouchés, je te souhaite bon courage smiley

Ah mais on frôle l'infox là, non ?! hé hé

Portrait de bergil
22/septembre/2021 - 15h45
Gwoné a écrit :

Merci pour le couscous d'hier, Manu.

Quoique tu fasses, on finira toujours par te ridiculiser.

Et on compte bien continuer.

Tiens un nouvel inscrit très virulent ... où nouveau pseudo !

Portrait de BeOil
22/septembre/2021 - 15h27
Gwoné a écrit :

C'est peut-être lié au fait que tu ne parles jamais avec personne...

Oui c’est l’explication la plus rationnelle smiley

Portrait de BeOil
22/septembre/2021 - 15h26
croco a écrit :

@BeOil Étant donné que je n'ai jamais été contaminé par le Covid, il faut croire que mes mesures d'hygiène soient efficaces, à moins que ça soit grâce au vaccin.

Ben pareil et sans poison sauf qu’il va falloir que tu vives maintenant avec tes micro capillaires bouchés, je te souhaite bon courage smiley

Portrait de BeOil
22/septembre/2021 - 14h54
Gwoné a écrit :

Attends, t'es en train de te réjouir de la déchéance sociale d'autrui, là ?

Tu ne serais pas un immonde boomer par hasard ?

Bah immonde ça il l’est, incapable de respecter 3 règles d‘hygiènes basiques qu’il préfère s’injecter un poison notoirement inefficace et dangereux. Chacun voit midi à sa porte hein.