15/09 13:31

Procès du 13-Novembre: Salah Abdeslam justifie les attentats par l'intervention militaire de la France contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie

Salah Abdeslam justifie les attentats du 13 novembre 2015 par l'intervention militaire de la France contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie. "On a attaqué la France, visé la population, des civils, mais il n'y avait rien de personnel", a déclaré Salah Abdeslam, principal accusé du procès des attentats du 13 novembre 2015, à l'ouverture de l'audience mercredi à Paris. "Le but n'est pas de remuer le couteau dans la plaie mais d'être sincère", a-t-il ajouté d'un ton calme, assurant que les attentats étaient une réponse aux "bombardements français sur l'Etat islamique".

« Le minimum, c’est de dire la vérité, on dit souvent que je suis provocateur, mais ce n’est pas vrai, je veux être sincère », a aussi déclaré Salah Abdeslam, qui a 32 ans ce mercredi, assurant que « le but n’est pas de blesser ». Sur les bancs des parties civiles, certains se sont mis à pleurer, d’autres se soutenaient les uns les autres, d’autres encore sont restés prostrés, semblant accuser le coup.
Les rescapés des attentats et les proches des victimes auront la parole fin septembre et pendant cinq semaines pour mettre leurs mots sur cette nuit d'horreur, évoquer le souvenir de ceux qu'ils ont perdus et décrire les maux de leur vie d'après. Les accusés ne devraient pas être interrogés sur le fond du dossier avant le mois de janvier.
Onze d'entre eux, dont Salah Abdeslam, comparaissent détenus. Trois comparaissent libres sous contrôle judiciaire. Six autres sont jugés par défaut, dont le commanditaire présumé de l'opération Oussama Atar et les "voix" françaises de sa revendication, Fabien et Jean-Michel Clain, tous les trois présumés tués lors d'une frappe occidentale en Syrie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SICODU
16/septembre/2021 - 08h22

il y a quand même un moment que certains disent qu'a force d'aller bombarder a droite ou a gauche dans les pays musulmans la France va finir par s'attirer des problèmes, il ne faut quand même pas s'étonner que ceux qui ont vu leur famille ou leurs amis mourir sous les bombes Française finissent par essayer de se venger.

Portrait de seb2746
15/septembre/2021 - 18h22

La faute aux croisades aussi, bref, tout pour éviter les 10 ans de prison qu'il risque "réellement" (sur 3smiley.

 

Puis l'entendre dire que c'est "l'islam" alors que faire du mal à un être humain est la pire des choses possible dans le coran, il a lu une version du coran avec des bulles à la place des textes ?

Portrait de Steyr 7.64
15/septembre/2021 - 14h56
ΙΧΘΥΣ a écrit :

Abdeslam : « Je voudrais réagir à ce qu’a dit la juge belge hier. Elle a parlé de radicalisme et de terroristes. Il ne s’agit en fait que d’Islam authentique. Ces terroristes, ce sont des musulmans. »

C’est clair pour tout le monde maintenant, non ?

Tout à fait !

Mais à lire les commentaires des anti-Zemmour ici même, ça ne l'est pas pour tout le monde. 

Portrait de The dream
15/septembre/2021 - 14h43

Voilà typiquement pourquoi dans certains cas ( terroristes, tueurs en série et/ou d'enfants ) la peine de mort devrait être rétablie. Cette pourriture qui doit en outre être la star de sa prison ne mérite rien d'autre.

Portrait de ΙΧΘΥΣ
15/septembre/2021 - 14h19

Abdeslam : « Je voudrais réagir à ce qu’a dit la juge belge hier. Elle a parlé de radicalisme et de terroristes. Il ne s’agit en fait que d’Islam authentique. Ces terroristes, ce sont des musulmans. »

C’est clair pour tout le monde maintenant, non ?