17:31

Mille quatre cents personnes ont été arrêtées lors d'une opération contre les paris clandestins coordonnée par Interpol dans 28 pays durant l'Euro de football en juin et juillet

Mille quatre cents personnes ont été arrêtées lors d'une opération contre les paris clandestins coordonnée par Interpol dans 28 pays durant l'Euro de football en juin et juillet, annonce l'organisation policière internationale.

Les descentes effectuées par les enquêteurs en Asie et en Europe ont permis aussi de saisir 7,9 millions de dollars (environ 6,7 M EUR) en espèces, ainsi que des ordinateurs et des téléphones portables reliés à des paris totalisant 465 M USD (env. 390 M EUR) de mises.

"Les paris clandestins rapportent des sommes importantes aux réseaux du crime organisé et sont souvent liés à des faits de blanchiment d'argent et de corruption", souligne Interpol dans un communiqué.

La police hong-kongaise a notamment placé en garde à vue 800 suspects, dont le chef présumé d'un réseau de bookmakers contrôlé par la mafia chinoise, en mettant la main sur 2,7 millions de dollars en espèces et des archives portant sur des centaines de millions de paris.

En Italie, quelque 280 officines de paris ont été contrôlées durant la compétition et des amendes ont sanctionné les activités illégales. L'essentiel des fraudes a concerné cependant les paris en ligne au niveau mondial.

Cette huitième édition de l'opération SOGA (pour "soccer gambling", "jeux d'argent de foot" en anglais) a concerné l'Autriche, la Belgique, la Croatie, la République tchèque, la Finlande, la France, l'Allemagne, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Russie, l'Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni, ainsi que l'Azerbaïdjan, Bahreïn, Brunei, le Cambodge, la Chine, l'Inde, la Malaisie, les Maldives, les Philippines, Singapour et le Vietnam.

Depuis qu'elles sont menées, ces opérations ont permis d'arrêter 19.100 suspects, de saisir 63 millions de dollars en espèces et de fermer plus de 4.000 officines ou plateformes cumulant 7,3 milliards de dollars de paris clandestins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions