07/09/2021 11:16

A Corbeil-Essonnes, la vidéo d’une interpellation dans la cité des Tarterêts a provoqué des violences urbaines depuis plusieurs jours - Regardez

Depuis plusieurs jours, des scènes de violences urbaines ont lieu à Corbeil-Essonnes, Evry-Courcouronnes ou encore à Grigny. Selon Le Parisien, tout a débuté après la diffusion d'une vidéo montrant une interpellation jeudi après-midi. Des policiers, appelés après un rodéo urbain, sont intervenus dans la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes et ont interpellé un suspect.

Des images postées sur les réseaux sociaux montrent les agents à quatre sur le jeune homme avant que sa mère descende au pied de l'immeuble. On l'entend crier et se diriger vers son fils, plaqué au sol. L'un des policiers lui lance un jet de gaz lacrymogène au visage. "La vidéo, devenue virale, s’est vite échangée sur les comptes Snapchat et Twitter des quartiers de l’Essonne. Elle a mis le feu aux poudres aux Tarterêts pendant quatre nuits. Les policiers, attirés dans des guet-apens, ont notamment reçu des boules de pétanque", expliquent nos confrères.

Face à la situation, la mairie a organisé, hier, une rencontre avec les mères de la cité des Tarterêts, les jeunes et les policiers. Le maire de la ville Bruno Piriou indique au Parisien que "l'urgence était de renouer le dialogue". La mère de famille que l'on voit sur les images était présente parmi les 80 personnes réunies sur place. "Ils étaient quatre à tabasser mon fils, je leur ai crié de le laisser. Et là, un policier m’a gazé. Ce policier-là, il a des enfants ? Il a du cœur ?", s'est-elle interrogée. La commissaire divisionnaire Jennifer Lattay qui est intervenue lors de la réunion a défendu son agent en précisant qu'il "avait la tête dans le guidon à ce moment-là, il m’a dit qu’il n’avait pas vu que c’était une maman".

Selon BFMTV, cette réunion n'a pas réussi à apaiser les tensions. Hier, Corbeil-Essonnes a été à nouveau le théâtre d'une nuit de violences. Au total, quatre policiers ont été blessés. Quatre personnes ont également été interpellées et placées en garde à vue. Le suspect arrêté jeudi dernier sera jugé en janvier prochain.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
7/septembre/2021 - 22h46

On apprends ainsi que le jeune a une mère, qui apparemment ne daigne pas descendre pour dire à son fils d'arrêter de s'adonner à une activité potentiellement dangereuse pour autrui et au minimum enquiquinante pour le voisinage, mais qui rapplique fissa quand les policiers qui font le travail d'éducation à sa place l'arrêtent.

Je trouve que la Police est restée mesurée, les policiers ne molestent pas le jeune, ils essayent de le contenir. Certes la mère a été gazée mais dans une situation confuse et à plus de 2 mètres si j'ai bien vu et au niveau du bassin.

Qu'elle imagine aller expliquer aux proches de la piétonne toulousaine de 75 ans décédée récemment des suites d'un rodéo par un individu du style de son fils, les remontrances qu'elle a à faire aux policiers qui l'ont arrêté. 

Portrait de B612
7/septembre/2021 - 22h45

oups doublon désolé

Portrait de vincente2020
7/septembre/2021 - 21h21

elle se prend pour qui cette dame ? parce qu'elle est fragile , voilée , vieille ou que sais-je, ça devrait l'immuniser d'un coup de lacrymo dans la gueule si elle se jette sur les forces de l'ordre en plein exercice de leurs fonctions? et encore, c'est vite dit, le gaz qu'elle se prend est extremement furtif, seulement à but disuasif. elle devrait s'estimer heureuse de ne pas etre arrêtée comme son voyou de fils (ah non pardon il y a la présomption d'innocence). bref pas de quoi s'insurger....

Portrait de FrenchDreamer
7/septembre/2021 - 18h46

Le fameux point de non retour qu'on évoquait il y a quelques années est atteint dû au fait qu'une partie des cassos continuent de voter la même chose et pour la grande majorité ne savent pas ce que ca signifie... 

Le nettoyage aura dû être fait il y a longtemps... 

 

Portrait de shermancrow
7/septembre/2021 - 12h42

Si ils avaient un minimum de respect pour leurs parents, ils feraient en sorte de ne pas leur faire honte continuellement, de ne pas faire honte à leurs familles, à leurs origines, à leur religion et surtout ne pas faire honte à la France. Mais bon, c'est pas grave, une mois par an a être sage et hop ils sont lavés de tous leurs péchés de l'année... trafic, agression, vol, viol...etc... tout va bien.

Portrait de Titou17
7/septembre/2021 - 12h20

Ptin quand je pense avoir il y a 30 ans habité très content au 14eme étage du 1 rue Paul Gauguin aux Tarterets, mais ça c'etait avant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!