18/08 07:19

Le bilan provisoire du séisme de magnitude 7,2 qui a frappé samedi le sud-ouest d'Haïti s'est alourdi à 1.941 morts et plus de 9.900 blessés

Le bilan provisoire du séisme de magnitude 7,2 qui a frappé samedi le sud-ouest d'Haïti s'est alourdi  à 1.941 morts et plus de 9.900 blessés, selon les services de protection civile du pays.

Au calvaire des sinistrés qui dorment dehors s'ajoutent mardi les averses charriées par la tempête tropicale Grace. Les précipitations risquent par endroits de provoquer "des inondations majeures", selon le Centre américain des ouragans, basé à Miami. Dans ces conditions, les autorités haïtiennes ont appelé à une "extrême vigilance" à l'égard des maisons fissurées, qui pourraient s'effondrer sous le poids de la pluie.

Les Etats-Unis, qui ont évacué une quarantaine de personnes pour des soins urgents, ont affrété huit hélicoptères pour mesurer l'ampleur de la catastrophe via des images aériennes. Bricolant à la hâte des abris de fortune, les habitants sont dépités. Mais le pays le plus pauvre du continent américain est confronté à un chaos politique, un mois après l'assassinat de son président Jovenel Moïse, compliquant encore sa gouvernance.

L'Unicef a estimé mardi que 1,2 million de personnes, dont 540.000 enfants, étaient affectées par la crise.

L'accès en eau reste aussi très restreint par endroits, comme dans la commune de Pestel, où plus de 1.800 citernes sont fissurées ou écrasées, faisant craindre une dégradation des conditions sanitaires.

Quelques mois après le terrible séisme de 2010, qui avait coûté la vie à 200.000 personnes, une mauvaise gestion des eaux usées dans une base onusienne avait facilité la propagation du choléra dans le pays.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions