09/08/2021 12:02

Coronavirus - Reconfinement en Guadeloupe: Des échauffourées ont éclaté dans plusieurs communes, des poubelles et des voitures incendiées - Deux pompiers blessés

Des heurts se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi en Guadeloupe, où un confinement est instauré pour freiner l'épidémie de Covid-19, deux pompiers ayant été blessés avant l'arrivée demain du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu.

La nuit a été émaillée d'interventions des pompiers et des forces de police en de nombreux points de l'île, sur des barrages enflammés et des feux de poubelles, a indiqué le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardin.

Plusieurs personnes ont été interpellées, deux d'entre elles étant en garde à vue.

"Certains barrages ont été difficiles à disperser", a détaillé le procureur de la République, tandis que les pompiers témoignent de "jets de projectiles non identifiés" qui ont blessé "deux agents au visage et à l'oeil".

De source policière, ces barrages seraient liés aux restrictions en vigueur instaurées pour faire face à la violente recrudescence de l'épidémie de Covid-19 en Guadeloupe, avec un confinement partiel en journée et un couvre-feu strict en vigueur de 20h à 5h.

À Pointe-à-Pitre, deux personnes ont été interpellées alors qu'elles tentaient de cambrioler une bijouterie, durant les échauffourées de la nuit.

Face à la recrudescence de l'épidémie, les autorités ont instauré un reconfinement partiel de l'île depuis mercredi dernier pour trois semaines, mesure identique à celle appliquée depuis le 30 juillet sur le territoire voisin de la Martinique, où des heurts se sont également produits.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions