01/08 08:46

Coronavirus - Révélations inquiétantes aux USA: La charge virale est la même chez les personnes vaccinées ou non - Les contaminations des personnes vaccinées ne sont pas "si rares"

C'est une information qui inquiète même si elle ne remet pas en cause l'efficacité du vaccin contre les formes du COVID, mais le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle interpelle ! Des documents internes des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence sanitaire des Etats-Unis, ont fuité, révélés par le Washington Post.

Ces documents officiels livrent un constat préoccupant : les personnes contaminées pourraient autant transmettre le virus, qu'elles soient vaccinées ou non. Et les autorités sanitaires américaines jugent à présent que le Sars-CoV-2 était initialement à peu près aussi contagieux que la grippe, mais est devenu comparable à la varicelle.

Une personne contaminée par le variant Delta le transmettrait à huit autres en moyenne.

La directrice des CDC, Rochelle Walensky, s’est appuyée sur les données de la présentation qui a fuité pour recommander à nouveau le port du masque en intérieur pour les personnes vaccinées dans les zones à haut risque.

 Selon une analyse menée dans le Massachusetts, les personnes infectées auraient une charge virale importante dans le nez et la gorge, qu’elles soient vaccinées ou non. A Provincetown, dans l'Etat du Massachusetts, près de 900 cas de Covid ont été dépistés après les festivités de la fête nationale du 4 juillet, bien que les trois quarts des participants à l'évènement aient été vaccinés.

Or, il n'y avait "pas de différence" dans la charge virale des personnes vaccinées ou non vaccinées qui ont été testées, rapporte la présentation des CDC, ce qui semble indiquer un même degré de contagiosité quel que soit le statut vaccinal. Toutefois, ces contaminations ont entraîné peu d'hospitalisations (sept à cette date) et aucun décès, d'après le site d'informations local Masslive.com (en anglais).

Mais cette observation a poussé les CDC à faire évoluer leurs recommandations sur le port du masque, a expliqué à l'AFP Celine Gounder, spécialiste des maladies infectieuses à l'université de New York : "Ce n'est pas pour protéger les personnes vaccinées qui, si elles sont infectées, auront des symptômes légers, voire aucun, mais on constate qu'elles peuvent contaminer d'autres personnes."

Les contaminations de personnes vaccinées sont possibles, et ne sont pas aussi rares qu'on le pensait, rapporte la note des CDC. Ainsi, "35 000 infections symptomatiques par semaine sur les 162 millions d'Américains vaccinés" sont recensées. Mais, face à ce variant plus contagieux et potentiellement plus dangereux, les vaccins offrent une protection précieuse.

Si l'efficacité des vaccins varie, les CDC estiment dans leur présentation que le risque de mourir ou d'être gravement malade est divisé par dix avec un vaccin et le risque d'être contaminé au moins par trois, ce qui revient à dire que les vaccins sont efficaces à 90% contre les formes sévères et à 67% contre les infections.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pou fiasse
2/août/2021 - 21h19
PhilRAI a écrit :

En voilà une intervention constructive ...

mais quel est l'interet depuis des mois de repeter non stop la meme chose dans chacun de tes post....??serieux....

Portrait de PhilRAI
2/août/2021 - 13h31
pou fiasse a écrit :

t'en as pas marre de te repeter non stop.....t'arrives meme pas a te saouler toi meme...???

En voilà une intervention constructive ...

Portrait de pou fiasse
2/août/2021 - 11h12
Jilou1994 a écrit :

En famille nous allons nous faire vacciner en début aout et quoi qu'il arrive on s'en remet pour les résultats totalement à la volonté de Dieu qui nous a inspiré après mûre réflexion à le faire. Toutefois je n'irai pas critiquer ceux qui sont convaincus sincèrement qu'ils doivent attendre ou même ne pas se faire vacciner. Personnellement je ne suis ni pour ni contre le vaccin car c'est pour nous un outil (certes sophistiqué) comme un couteau sur la table qui peut servir positivement ou négativement. Il serait trop long d'étaler ici les tenants et aboutissants qui motivent notre décision mais le mot d'ordre est "avoir du bon sens en fonction des temps et circonstances". Nous avons beaucoup lu et écouté sur le web depuis des mois, et après avoir évalué les possibles bénéfices/risques, analysé les signes, et en dernier lieu demandé à Dieu par la prière qu'est-ce qu'Il en pense, nous sommes désormais en position de passer le cap. Quoi qu'il arrive nous ne blâmerons personne car si le pire arrivait alors cela sera notre destiné, la volonté de Dieu. Et puis en tant qu'âme incarnées, nous avons dans cette forme humaine pas seulement une conscience mais aussi le libre arbitre d'écouter Dieu dans notre cœur ou pas. N'oublions pas que la mort physique est souvent un mauvais moment à passer certes, mais savoir que nous âmes spirituelles ne mourrons jamais vraiment puisque nous sommes éternelles est plutôt réconfortant. Nous nous réincarnons vie après vie jusqu'à que nous apprenions pleinement de nos erreurs, alors quoi de plus banal pour celui qui passe par la naissance de mourir et de celui qui passe par la mort de renaître ? Ne nous lamentons pas sur ce qui est impermanent, le corps plein d'ignorance et de souffrances, et soucions-nous en priorité de celui ou celle qui ne meurt jamais, l'atome spirituel, l'âme éternelle pleine de connaissance et de félicité.  smiley

quand tu parles de dieu,tu parles de macron?smiley

Portrait de pou fiasse
2/août/2021 - 11h10
PhilRAI a écrit :

Les vaccinés ont perdu tout leur sens critique, ils sont incapables de voir qu'ils sont manipulés malgré les nombreuses informations qui prouvent que le vaccin est une saloperie inutile alors qu'il existe des médicaments efficaces.

t'en as pas marre de te repeter non stop.....t'arrives meme pas a te saouler toi meme...???

Portrait de PhilRAI
2/août/2021 - 10h07

Les vaccinés ont perdu tout leur sens critique, ils sont incapables de voir qu'ils sont manipulés malgré les nombreuses informations qui prouvent que le vaccin est une saloperie inutile alors qu'il existe des médicaments efficaces.

Portrait de Fredort
1/août/2021 - 23h40
Manimal a écrit :

Oulala, ca fait peur peur peur... comme toi, tu fais peur... tu n'es pas vacciné je constate

Il ne faut pas s'instruire sur Face Book mais sur des sites sérieux du point de vue scientifique, ça évite d'écrire es bêtises.

Portrait de Fredort
1/août/2021 - 23h37

Je trouve que cela n'a rien de préoccupant : si une personne vaccinée est contaminante et transmet le virus à un autre vacciné, cela n'a pas beaucoup d'importance. Si elle le transmet à un non-vacciné, eh bien tant pis, il fallait que cette personne se fasse vacciner.

Portrait de Jilou1994
1/août/2021 - 18h26

En famille nous allons nous faire vacciner en début aout et quoi qu'il arrive on s'en remet pour les résultats totalement à la volonté de Dieu qui nous a inspiré après mûre réflexion à le faire. Toutefois je n'irai pas critiquer ceux qui sont convaincus sincèrement qu'ils doivent attendre ou même ne pas se faire vacciner. Personnellement je ne suis ni pour ni contre le vaccin car c'est pour nous un outil (certes sophistiqué) comme un couteau sur la table qui peut servir positivement ou négativement. Il serait trop long d'étaler ici les tenants et aboutissants qui motivent notre décision mais le mot d'ordre est "avoir du bon sens en fonction des temps et circonstances". Nous avons beaucoup lu et écouté sur le web depuis des mois, et après avoir évalué les possibles bénéfices/risques, analysé les signes, et en dernier lieu demandé à Dieu par la prière qu'est-ce qu'Il en pense, nous sommes désormais en position de passer le cap. Quoi qu'il arrive nous ne blâmerons personne car si le pire arrivait alors cela sera notre destiné, la volonté de Dieu. Et puis en tant qu'âme incarnées, nous avons dans cette forme humaine pas seulement une conscience mais aussi le libre arbitre d'écouter Dieu dans notre cœur ou pas. N'oublions pas que la mort physique est souvent un mauvais moment à passer certes, mais savoir que nous âmes spirituelles ne mourrons jamais vraiment puisque nous sommes éternelles est plutôt réconfortant. Nous nous réincarnons vie après vie jusqu'à que nous apprenions pleinement de nos erreurs, alors quoi de plus banal pour celui qui passe par la naissance de mourir et de celui qui passe par la mort de renaître ? Ne nous lamentons pas sur ce qui est impermanent, le corps plein d'ignorance et de souffrances, et soucions-nous en priorité de celui ou celle qui ne meurt jamais, l'atome spirituel, l'âme éternelle pleine de connaissance et de félicité.  smiley

Portrait de Euskal Herria
1/août/2021 - 18h15
lxa75 a écrit :

 Pas la peine d'en faire 1 gros titre accrocheur car rien de nouveau dans le Landerneau à part donner de l'eau au moulin des Antis ce qui compte c'est d'éviter l'hospitalisation et les cas grave ,Ce qui est prouvé pour l'instant 

Je tiens quand même à vous apporter une précision pour les formes graves. Avec le variant Californien Epsilon, ça ne sera plus vraiment le cas, ce variant aura la particularité de pénétrer les défenses immunitaires chez les gens qui ont été naturellement infectés par le covid ou les vaccinés et donc de développer la forme grave. À l'heure actuelle, ils ne connaissent pas l'élément déclencheur. C'est pour cette raison que le gouvernement français est très inquiet par ce variant.

Portrait de Attalliii
1/août/2021 - 18h09

Ce vaccin est un poison qui provoque des inflammations du cœur et des morts que la propagande maquille et met sous le tapis pour établir sa société totalitaire et son plan eugéniste 

 

tout ça était déjà théorisé en 1998 par Attali et ses amis 

image.noelshack.com/fichiers/2021/14/6/1618007853-d5ffb85f-a3f0-4f60-9ae3-9dbbd8b8afc5.png

Portrait de C'est Mon Avis
1/août/2021 - 16h32
Nowo a écrit :

Pas de soucis smiley 

Quant au parallèle avec la grippe c'est un peu différent avec la technique de l'ARNm.

Avec cette technique on a plus besoin de chercher très longtemps pour créer un vaccin.

Il "suffit" de décoder l'adn de la protéine d'un virus pour en faire une "photocopie" (c'est ce que l'on appelle l'ARNm). Cette ARN est ensuite injecté dans la cellule (mais pas dans son cœur où est stocké notre très précieux ADN). cette photocopie est ensuite transmise dans nos usines à protéines (ribosomes) qui vont fabriquer la protéine du virus et notre corps produira les anticorps correspondant et donc la fameuse immunité.  (en gros hein !)

C'est pour ça qu'avec cette technique les vaccins sont produits beaucoup plus vite qu'avec les techniques "traditionnelles" et avec des résultats bien meilleurs concernant la production du nombre d'anticorps.

Quand le virus aura "muté", les labos décoderont l'adn de la nouvelle protéine et quelques semaines après il y aura un nouveau vaccin (et donc oui une nouvelle dose etc...) 

 

Merci beaucoup pour votre éclairage (et de m'avoir pardonner pour mon erreur) smiley

Bon dimanche...

Portrait de avalonze2
1/août/2021 - 16h25
croco a écrit :

@avalonze2 On ne parle pas de la même chose. Et concernant le fait qu'une personne vaccinée contaminerait autant qu'une personne non vaccinée, c'est bien sûr dans le cas où la personne vaccinée serait contaminée. Car si elle rentre dans les 67% d'efficacité qu'indique le rapport américain, elle ne peut contaminer personne. On ne peut pas transmettre un virus qu'on n'a pas.

 la charge viral est en lien direct avec les contaminations , et je le répète  , la pass sanitaire à été basé sur de la fake news d'étude foireuse

source haute autorité de santé du 1 er avril 2021

Les modèles construits par l’étude prédisent une charge virale chez les personnes infectées vaccinées de 1,6 à 20 fois inférieure aux individus non vaccinés. par le vaccin Pfizer, indication indirecte d’un effet très net sur la transmission

 dernière étude US    , charge viral identique 

Portrait de Nowo
1/août/2021 - 16h18
C'est Mon Avis a écrit :

J'avoue que sur ce coup là j'y suis allé un peu vite et mélangé les pinceaux smiley

Je voulais parler de "coronavirus" et pas de COVID 19. Désolé pour cette erreur...

Mea Culpa smiley

Pas de soucis smiley 

Quant au parallèle avec la grippe c'est un peu différent avec la technique de l'ARNm.

Avec cette technique on a plus besoin de chercher très longtemps pour créer un vaccin.

Il "suffit" de décoder l'adn de la protéine d'un virus pour en faire une "photocopie" (c'est ce que l'on appelle l'ARNm). Cette ARN est ensuite injecté dans la cellule (mais pas dans son cœur où est stocké notre très précieux ADN). cette photocopie est ensuite transmise dans nos usines à protéines (ribosomes) qui vont fabriquer la protéine du virus et notre corps produira les anticorps correspondant et donc la fameuse immunité.  (en gros hein !)

C'est pour ça qu'avec cette technique les vaccins sont produits beaucoup plus vite qu'avec les techniques "traditionnelles" et avec des résultats bien meilleurs concernant la production du nombre d'anticorps.

Quand le virus aura "muté", les labos décoderont l'adn de la nouvelle protéine et quelques semaines après il y aura un nouveau vaccin (et donc oui une nouvelle dose etc...) 

 

Portrait de C'est Mon Avis
1/août/2021 - 15h58
Nowo a écrit :

Je comprends votre volonté de bien faire, mais le nom covid 19 ça vient de l'année (2019).

Covid-19 correspond à Coronavirus disease (maladie) 2019.

 

 

J'avoue que sur ce coup là j'y suis allé un peu vite et mélangé les pinceaux smiley

Je voulais parler de "coronavirus" et pas de COVID 19. Désolé pour cette erreur...

Mea Culpa smiley

Portrait de naywaki
1/août/2021 - 15h51
C'est Mon Avis a écrit :

Ce qui est bizarre c'est que tous les ans le vaccin contre la grippe change (puisque la grippe mute tous les ans) et personne n'y trouve rien à redire ! Pourtant nous n'avons pas "le recul" nécessaire puisque ce vaccin change tous les ans !

Certaines personnes se plaignent que le vaccin anti covid ai été trouvé rapidement (mais elles se seraient plaintes de la même façon si aucun vaccin n'avait été trouvé !). le covid actuel est bien le COVID 19 ? Ça veut donc bien dire qu'il y en a eu 18 avant celui-ci ? Donc les laboratoires ont bien travaillé sur des souches connues ? Ce qui explique que ce vaccin a pû être trouvé rapidement.

Je me souviens de certains "complotistes" qui n'avaient pas trouvé mieux de dire que ce COVID avait été créé exprès pour éliminer la population de certains pays CAR sur les flacons de gel hydroalcooliques était noté que ce gel était efficace "contre le covid" alors que ces flacons étaient anciens. Bin oui le gel était efficace contre le COVID, mais contre le covid 18, le 17, le 16,... le 19 ne faisant que son apparition ! Pour eux les labos avaient déjà inventé un gel contre ce nouveau covid 19 avant même qu'il n'apparaisse ! Les théories du complot sont vraiment capillotractées !!!

Utilisez votre petit cerveau, vous voyez vraiment pas d'ou vient le 19 du Covid19?

Portrait de Nowo
1/août/2021 - 15h46
C'est Mon Avis a écrit :

Ce qui est bizarre c'est que tous les ans le vaccin contre la grippe change (puisque la grippe mute tous les ans) et personne n'y trouve rien à redire ! Pourtant nous n'avons pas "le recul" nécessaire puisque ce vaccin change tous les ans !

Certaines personnes se plaignent que le vaccin anti covid ai été trouvé rapidement (mais elles se seraient plaintes de la même façon si aucun vaccin n'avait été trouvé !). le covid actuel est bien le COVID 19 ? Ça veut donc bien dire qu'il y en a eu 18 avant celui-ci ? Donc les laboratoires ont bien travaillé sur des souches connues ? Ce qui explique que ce vaccin a pû être trouvé rapidement.

Je me souviens de certains "complotistes" qui n'avaient pas trouvé mieux de dire que ce COVID avait été créé exprès pour éliminer la population de certains pays CAR sur les flacons de gel hydroalcooliques était noté que ce gel était efficace "contre le covid" alors que ces flacons étaient anciens. Bin oui le gel était efficace contre le COVID, mais contre le covid 18, le 17, le 16,... le 19 ne faisant que son apparition ! Pour eux les labos avaient déjà inventé un gel contre ce nouveau covid 19 avant même qu'il n'apparaisse ! Les théories du complot sont vraiment capillotractées !!!

Je comprends votre volonté de bien faire, mais le nom covid 19 ça vient de l'année (2019).

Covid-19 correspond à Coronavirus disease (maladie) 2019.

 

 

Portrait de lxa75
1/août/2021 - 15h35

 Pas la peine d'en faire 1 gros titre accrocheur car rien de nouveau dans le Landerneau à part donner de l'eau au moulin des Antis ce qui compte c'est d'éviter l'hospitalisation et les cas grave ,Ce qui est prouvé pour l'instant 

Portrait de C'est Mon Avis
1/août/2021 - 15h33

Ce qui est bizarre c'est que tous les ans le vaccin contre la grippe change (puisque la grippe mute tous les ans) et personne n'y trouve rien à redire ! Pourtant nous n'avons pas "le recul" nécessaire puisque ce vaccin change tous les ans !

Certaines personnes se plaignent que le vaccin anti covid ai été trouvé rapidement (mais elles se seraient plaintes de la même façon si aucun vaccin n'avait été trouvé !). le covid actuel est bien le COVID 19 ? Ça veut donc bien dire qu'il y en a eu 18 avant celui-ci ? Donc les laboratoires ont bien travaillé sur des souches connues ? Ce qui explique que ce vaccin a pû être trouvé rapidement.

Je me souviens de certains "complotistes" qui n'avaient pas trouvé mieux de dire que ce COVID avait été créé exprès pour éliminer la population de certains pays CAR sur les flacons de gel hydroalcooliques était noté que ce gel était efficace "contre le covid" alors que ces flacons étaient anciens. Bin oui le gel était efficace contre le COVID, mais contre le covid 18, le 17, le 16,... le 19 ne faisant que son apparition ! Pour eux les labos avaient déjà inventé un gel contre ce nouveau covid 19 avant même qu'il n'apparaisse ! Les théories du complot sont vraiment capillotractées !!!

Portrait de kylun2004
1/août/2021 - 15h20

c'est loin d'etre nouveau. c'est pour ca que en tant que vacciné nous devons continuer a mettre le masque.

le vacin protege contre les forme grave de la maladie, c'est tous

Portrait de avalonze2
1/août/2021 - 15h07
croco a écrit :

@avalonze2 C'est l'étude américaine en question qui annonce 67% d'efficacité sur la contamination. Vous avez lu l'article jusqu'au bout ? Et en plus je pense que vous n'avez pas compris le sens de l'article. C'est seulement dans le cas où une personne vaccinée est positive qu'elle peut aussi bien contaminer quelqu'un. Mais une personne vaccinée qui rentre dans les 67% d'efficacité ne peut contaminer personne puisqu'on ne peut pas transmettre un virus qu'on n'a pas.

c'est faux , les études démontre qu'une personne vacciné  qui à la même charge viral , contamine exactement de la même façon , c'est d'une logique en même temps ....et tu as la mémoire courte , on a entendu 1000 fois que les vaccinés avoir une charge viral moins important donc il contaminait moins .   mensonges de macron une fois de plus

Portrait de Nowo
1/août/2021 - 14h59

Et pour finir vous trouverez en page 16 de ce rapport le "Direct impact on hospitalisations"

Pour faire plus court, le PHE estime qu'en date du 11 juillet le vaccin a évité 52.600 hospitalisations et que ce chiffre est sous-estimé. 

Portrait de Climato
1/août/2021 - 12h38 - depuis l'application mobile

Voilà une info qu'on trouve sur internet mais qui sera complètement passé sous silence ou au pire relativisée sur les médias traditionnels.

Portrait de th93100
1/août/2021 - 12h16

c'est si drôle de lire des garagistes - virologues, des instits- profs d'université de médecine, des assureurs -médecins et des charcutiers - épidémiologistes....

Portrait de Libertas
1/août/2021 - 11h37

Si cette information est confirmée, c'est que le vaccin protège des cas graves mais pas beaucoup des contaminations. Il faudra alors absolument rendre obligatoire la vaccination pour tous afin que les hôpitaux ne soient pas submergés.

Portrait de Euskal Herria
1/août/2021 - 11h28
avalonze2 a écrit :

moi je me base sur des fais  , et quand j'ai vu ce qui c'est passé dans un ehpad dernièrement  , ou ils étaient tous vaccinés et l'ont tous attrapés en gros ...   la forcement tu te poses des questions sur leur fameuse charge viral , et cette news tombe 3 jours après ...

et honnêtement je dirais qu'il n'y a pas des provax et antivax , j'ai jamais croisé un antivax  , plutôt des gens qui se méfient  de l'utilité du vaccin et surtout de la nouvelle technique et non pas confiance , moi perso j'ai un manque de confiance ,  il y a eu bien trop  de scandale sanitaire pour avoir une confiance complètement aveugle.

et d'ailleurs je suis admiratif pour les gens qui vont prendre leur dose ARN , sans se poser la moindre question et font confiance au labo qui passent leur temps à baratiner les chiffres  et se font condamner comme par exemple pfizer a des milliards de dollars  et surtout sont pote avec macron , ça m'inspire pas du tout

Le problème avec les labos c'est qu'ils savent qu'on ne peut pratiquement pas les attaquer, car ils ont bardé d'une armée d'avocats prêts à bondir sur tout ce qui bouge et pourrait les nuires à raison.

Il n'y a qu'a voir le scandale du médiator pour en être convaincu.

Et regardez l'énergie folle qui a été dépensée pour que le levothyrox retrouve sa forme d'origine et je pense que la cause a été entendue, car Anny Duperey actrice est entrée dans la danse. Car elle était victime comme les autres des effets secondaires de la nouvelle formule. Et en plus le comble de l'idiotie, c'est que les médecins qui se croyaient plus malins que les autres la ridiculisaient, alors qu'elle avait raison. Puisque les victimes de la nouvelle formule ont gagné et ont retrouvé la formule d'origine.

C'est bien ce qui prouve que lorsqu'il y a de l'argent en jeu les labos et les médecins sont capables du meilleur comme du pire.

Portrait de lily6228
1/août/2021 - 11h04
avalonze2 a écrit :

moi je me base sur des fais  , et quand j'ai vu ce qui c'est passé dans un ehpad dernièrement  , ou ils étaient tous vaccinés et l'ont tous attrapés en gros ...   la forcement tu te poses des questions sur leur fameuse charge viral , et cette news tombe 3 jours après ...

et honnêtement je dirais qu'il n'y a pas des provax et antivax , j'ai jamais croisé un antivax  , plutôt des gens qui se méfient  de l'utilité du vaccin et surtout de la nouvelle technique et non pas confiance , moi perso j'ai un manque de confiance ,  il y a eu bien trop  de scandale sanitaire pour avoir une confiance complètement aveugle.

et d'ailleurs je suis admiratif pour les gens qui vont prendre leur dose ARN , sans se poser la moindre question et font confiance au labo qui passent leur temps à baratiner les chiffres  et se font condamner comme par exemple pfizer a des milliards de dollars  et surtout sont pote avec macron , ça m'inspire pas du tout

Ben non justement, vous rejetez les faits chiffrés pour vous baser sur votre impression sur un Ehpad, chose invérifiable.

Le problème est que votre sensation de supériorité car vous pensez être seul à vous posez des questions fait que vous n'avez toujours pas compris que les gens qui se font vacciner réfléchissent avant et c'est justement quand ils prennent l'image dans leur ensemble qu'ils font ce choix.

Mais si vous n'avez pas confiance, qu'est-ce-que vous proposez? Qu'on laisse les choses se passer et qu'on regarde tranquillement les hôpitaux et l'économie imploser?

Portrait de Euskal Herria
1/août/2021 - 11h00

Donc je vais retenter, mais d'un autre manière peut être que la, le commentaire va rester.

Je disais donc dans ce commentaire qui a été supprimé, que j'en connais un qui est très embarrassé actuellement c'est Mr Veran car il reconnait du bout des levres et indirectement qu'il se pourrait que l'ivermectine pourrait avoir des effets sur le covid.

Pour trouver la source qui en parle, il faut aller sur le site du journal France Soir et dans la barre de recherche du site taper : Scoop : Olivier Véran pense que l’ivermectine peut avoir un effet. (désolé, mais je ne peux pas faire mieux)

Portrait de avalonze2
1/août/2021 - 10h56
lily6228 a écrit :

Constat qui se voit en permanence : un provax apporte des chiffres vérifiables à l'appui de ses arguments sur l'efficacité des vaccins alors qu'un antivax se contentent de dire que c'est faux et d'énoncer des chiffres farfelus de temps en temps pour faire bien.

PS : vous dites que les chiffres de l'étude américaine sont faux pour ensuite dire que vous y croyez...

moi je me base sur des fais  , et quand j'ai vu ce qui c'est passé dans un ehpad dernièrement  , ou ils étaient tous vaccinés et l'ont tous attrapés en gros ...   la forcement tu te poses des questions sur leur fameuse charge viral , et cette news tombe 3 jours après ...

et honnêtement je dirais qu'il n'y a pas des provax et antivax , j'ai jamais croisé un antivax  , plutôt des gens qui se méfient  de l'utilité du vaccin et surtout de la nouvelle technique et non pas confiance , moi perso j'ai un manque de confiance ,  il y a eu bien trop  de scandale sanitaire pour avoir une confiance complètement aveugle.

et d'ailleurs je suis admiratif pour les gens qui vont prendre leur dose ARN , sans se poser la moindre question et font confiance au labo qui passent leur temps à baratiner les chiffres  et se font condamner comme par exemple pfizer a des milliards de dollars  et surtout sont pote avec macron , ça m'inspire pas du tout

Portrait de Euskal Herria
1/août/2021 - 10h51

Mais ce n’est pas possible ce site dès qu'on met un lien pour prouver quelque chose, le commentaire est systématiquement supprimé, c'est quoi de la censure ou ce site n'aime les infos qui viennent d'ailleurs.

Portrait de Euskal Herria
1/août/2021 - 10h46
croco a écrit :

@avalonze2 Oui c'est possible. Mais je ne sais pas si c'est un mensonge car d'autres études affirment l'inverse. En tout cas d'après celle-ci, le vaccin est efficace à 67% contre la contamination et à 90% contre les formes graves. Donc elle répond aux 2 objectifs qui sont de faire diminuer le nombre de personnes contaminées pour éviter l'apparition de variants, et d'éviter les formes graves qui encombrent les hôpitaux. Et puisque vous êtes copain avec Élisabeth 13, pourriez vous lui dire d'arrêter de dire n'importe quoi. Car même quand elle met des sources, quand on les vérifie, elles disent l'inverse de ce qu'elle prétend. En tout cas elle ne sert pas votre cause. Elle fait passer l'ensemble des anti vax ou des anti pass pour des idiots.

Il me semble l'avoir déjà dit et je vais me répéter sûrement, Mais le gouvernement français serait très inquiet avec le variant Californien. Comme particularité, ce variant semble être capable d'échapper partiellement à l'immunité, qu'elle soit naturelle ou vaccinale. Donc en fait ce variant de par sa forme pourrait vaincre les formes graves. Et il y en a un autre dont j'ai oublié le nom qui lui serait nettement plus agressif que le Californien. Je pense sincèrement qu'on n’en a pas fini avec le covid, malheureusement.