30/07 16:30

Une contractuelle de Villepinte en Seine-Saint-Denis condamnée à un an d'emprisonnement ferme pour trafic de faux certificats de vaccination

Elle avait généré 200 faux QR code pour les vendre sur Snapchat: une contractuelle du vaccidrive de Villepinte (Seine-Saint-Denis) a été condamnée à un an d'emprisonnement ferme par le tribunal de Bobigny pour trafic de faux certificats de vaccination.

Le tribunal l'a condamnée à 18 mois d'emprisonnement, dont six mois avec sursis, la peine ferme ayant été aménagée sous la forme d'une détention à domicile sous surveillance électronique, et à une amende de 10 000 euros.

Tout commence par un signalement à la directrice de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) de Seine-Saint-Denis, avisée "de l'obtention frauduleuse d’attestations de vaccination certifiées par deux personnes non vaccinées", a expliqué le parquet de Bobigny.

Après vérifications, il s’avérait que ces deux personnes ne s’étaient jamais présentées au vaccidrive mais que le logiciel "vaccin covid" mentionnait bien leur vaccination à des dates auxquelles une contractuelle travaillait au service d'édition des attestations de vaccinations.

Lors de la perquisition au domicile de cette femme, embauchée par la CPAM de Seine-Saint-Denis, ont été découverts "20 attestations", près de 7 000 euros et des numéros de sécurité sociale, a détaillé le parquet.

La mise en cause a reconnu lors de sa garde à vue avoir généré environ 200 QR codes qu’elle vendait 200 euros sur le réseau social Snapchat. Elle a expliqué avoir d'abord généré ces codes "à la demande d'un tiers et de la sœur de ce dernier", indique le parquet.

La somme de 10 000 euros a été découverte au domicile de la sœur du co-auteur qui n'a pas encore été interpellé.

Les deux femmes ont été déférées en comparution immédiate lundi du chef de "modification frauduleuse de données contenues dans un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l’Etat", "obtention et faux dans un document administratif" et "participation à une association de malfaiteurs".

La sœur du co-auteur a été condamnée à un an d'emprisonnement avec sursis et 3 000 euros d’amende.

Les deux bénéficiaires des attestations ont été condamnés à deux mois d’emprisonnement avec sursis et 1.500 euros d’amende pour le premier et à 1.500 euros d'amende avec sursis pour le second.

La semaine dernière, une femme de 30 ans, soupçonnée d’avoir établi de fausses attestations de vaccination à Grenoble, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire.

A Paris, six personnes ont été mises en examen, dont deux incarcérées, dans une enquête sur un trafic de faux certificats de vaccination menée par le parquet de Paris.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nerfertiti
31/juillet/2021 - 07h50
C'est Mon Avis a écrit :

Elle a joué, elle a perdu ! De plus elle ne se rends pas compte (et ceux qui lui ont acheté ce faux pass non plus), mais elle mets la vie de ces personnes en danger !

S'ils se font hospitaliser pour COVID, les soignants croiront que ces personnes ont été vaccinées et les soins ne seront donc pas prodigués de la même façon qu'une personne réellement non vaccinée !

C'est leurs problèmes. 

Portrait de Euskal Herria
30/juillet/2021 - 18h46

Ce genre de trafic n'est pas près de s'arrêter, il va au contraire monter en puissance. Toutes décisions prises à son revers de la médaille et en voici, un. Il y aura d'autres revers c'est plus que certain, attendons pour voir.

Portrait de Karim El Karim
30/juillet/2021 - 18h12
gros ours a écrit :

D'abord tu ne tiens pas compte de l'argent saisi ensuite tous les QR codes generes n'ont peut-etre pas tous ete vendu. Sans compter je suppose le licenciment pour faute grave donc au mieux rsa. Si tu trouves ca rentable vas y fais la meme chose.

Et pourrais tu poster sans begailler?

pourquoi touchera t elle le rsa ? elle touchera le chomage comme tout demandeur d'emploi

Portrait de gros ours
30/juillet/2021 - 17h09
ptitnike a écrit :

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

D'abord tu ne tiens pas compte de l'argent saisi ensuite tous les QR codes generes n'ont peut-etre pas tous ete vendu. Sans compter je suppose le licenciment pour faute grave donc au mieux rsa. Si tu trouves ca rentable vas y fais la meme chose.

Et pourrais tu poster sans begailler?

Portrait de bergil
30/juillet/2021 - 17h09
ptitnike a écrit :

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Vous devez avoir le hoquet pour poster 8 fois , avec une seule on aurait compris ! Maintenant il y a d'autres lieux que Amazon pour dépenser son argent 

Portrait de C'est Mon Avis
30/juillet/2021 - 17h02

Elle a joué, elle a perdu ! De plus elle ne se rends pas compte (et ceux qui lui ont acheté ce faux pass non plus), mais elle mets la vie de ces personnes en danger !

S'ils se font hospitaliser pour COVID, les soignants croiront que ces personnes ont été vaccinées et les soins ne seront donc pas prodigués de la même façon qu'une personne réellement non vaccinée !

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h45 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!

Portrait de ptitnike
30/juillet/2021 - 16h44 - depuis l'application mobile

En résumé, 200 x 200 = 40 000€. Amende de 10 000€. Un an chez elle avec un bracelet électronique, il lui reste 30 000 à dépenser sur Amazon ou une fois qu’elle aura fini son année. En tout cas l’article ne dit pas que les 40 000 ont été restitués ! Seuls 7 000€ ont été retrouvés chez elle. Elle reste bénéficiaire !!