23/07 12:02

Décès de Françoise Arnoul - Bernard Pivot fait réagir les internautes après son hommage à l’actrice: "Ses seins ont fait rêver les jeunes gens" 

C'est un hommage qui a fait réagir les internautes. Mardi, l'actrice Françoise Arnoul, vedette des années 1950 et étoile du célèbre "French Cancan" de Jean Renoir, est décédée à l'âge de 90 ans. Elle s'est éteinte dans un hôpital parisien à la suite d'une longue maladie.

A la suite de cette annonce, de nombreux internautes ont tenu à lui rendre hommage. C'est notamment le cas de Bernard Pivot. Sur son compte Twitter, le journaliste a posté un message. "Francoise Arnoul nous a quittés. Ses seins ont fait rêver les jeunes gens des années 50. Mais ceux qu’on pouvait admirer dans le film L’épave n’étaient pas les siens", déclare-t-il sur le réseau social. Et d'ajouter : "Elle m’en a fait l’aveu au cours d’une émission. Encore mineure, elle n’avait pas eu le droit de tourner dénudée".

Très vite, sous son tweet, des internautes ont réagi. "Une grande actrice disparaît, et certains ne pensent qu'à raconter qu'elle leur a fait des aveux, et qu'elle avait des seins. La vieillesse est un naufrage, Bernard, mais chez vous c'est pire, c'est déjà une épave, et ça avait commencé avant la vieillesse", lâche l'un d'eux. Un autre ajoute : "Avez-vous bu, Bernard ? Souhaitez-vous qu’on mentionne vos testicules flasques et vinaigrés lors de votre disparition ?".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Faux News
23/juillet/2021 - 20h28
bib a écrit :

Les excités du claviers n'ont aucune idée de ce qu'a été French Cancan, un des premiers grands rôle de Françoise Arnoul, et où elle a d'ailleurs rencontre Georges Cravenne avec lequel elle s'est mariée.

Pivot ne fait que relater un des faits marquants de la carrière de l'actrice, du fait du succès du film.

Les ignorants jouent les procureurs en montrant leur manque de culture.

Il faut toujours analyser, comprendre un contexte avant d'émettre une opinion.

Analyser, comprendre, je suis d'accord sauf que si Pivot avait fait référence à French Cancan comme vous l'écrivez, l'anecdote serait doublement tombée à plat puisqu’en 64 elle était majeure donc elle aurait pu se passer de body double et surtout il n'y a pas cette célèbre scène de nue qui faisait que les ados de l'époque allaient voir l’Épave plusieurs fois de suite pour se rincer l’œil.

Portrait de bib
23/juillet/2021 - 16h24

Les excités du claviers n'ont aucune idée de ce qu'a été French Cancan, un des premiers grands rôle de Françoise Arnoul, et où elle a d'ailleurs rencontre Georges Cravenne avec lequel elle s'est mariée.

Pivot ne fait que relater un des faits marquants de la carrière de l'actrice, du fait du succès du film.

Les ignorants jouent les procureurs en montrant leur manque de culture.

Il faut toujours analyser, comprendre un contexte avant d'émettre une opinion.

Portrait de Bdhy
23/juillet/2021 - 16h02

"Ses seins ont fait rêver les jeunes gens des années 50"

Eh, Oh ! atterrissez ! C'est une vérité que Bernard nous délivre et çà rend hommage à un belle actrice !

Il m'arrive de penser, en croisant une vieille dame en fauteuil dans un Ehpad, à la jeune fille qu'elle pouvait être à 20 ans, délurée, coquine, affriolante ... qui se faisant troussée derrière l'église pas son amoureux ! Et elle aussi devait avoir des seins magnifiques smiley

Portrait de Oh Yes It's Good
23/juillet/2021 - 15h48

Une autre époque Pivot... je pense qu'il ne doit même pas comprendre où est le problème.

Portrait de Morlock3
23/juillet/2021 - 13h18

R.I.P