19/07/2021 15:59

Antivax - Après l'Isère et le Pays Basque, un troisième centre de vaccination vandalisé dans le Doubs : Plus de 3.500 doses de Pfizer peut-être inutilisables

Mise à jour : 15h48 - On apprend ce lundi après-midi qu'un troisième centre de vaccination a été vandalisé à Audincourt, dans le Doubs. Selon Le Parisien, la mairie a porté plainte après une coupure des disjoncteurs d’alimentation électrique qui a touché, la veille, le centre de vaccination contre le Covid-19 de la ville et son groupe électrogène de secours.

Le maire de la commune explique que, sur place, "il y avait quatre disjoncteurs coupés et le disjoncteur de l’alimentation principale était lui aussi coupé. Il n’y a aucun doute là-dessus, le centre de vaccination était ciblé". Stockées dans les réfrigérateurs du centre de vaccination, les 3.500 doses de vaccins Pfizer vont être analysées afin de savoir si elles sont toujours utilisables.

****

La colère est-elle en train de se transformer en actes terroristes ? En tout état de cause, une certitude, la radicalisation des anti-vaccins est de plus en plus notable. Ainsi le centre de vaccination d'Urrugne a été touché par un incendie dans la nuit de samedi à dimanche. Le procureur de la République de Bayonne a saisi le service de police judiciaire de Bayonne d'une enquête de flagrance pour destruction volontaire par incendie.

Le chapiteau du centre de vaccination à Urrugne a en partie brulé dans la nuit de samedi à dimanche. Les pompiers ont été appelés vers 3h du matin. Plusieurs point de départ de feu ont été relevés. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un incendie volontaire. Le procureur de la République de Bayonne a dans ce sens saisi le service de police judiciaire de Bayonne d'une enquête de "flagrance pour destruction volontaire par incendie".

Un centre de vaccination contre le coronavirus a déjà été vandalisé hier à Lans-en-Vercors, en Isère. "Le bâtiment communal dans lequel était installé le centre est complètement hors d’usage, tous les systèmes de lutte contre l’incendie ont été ouverts", explique Michaël Kraemer, spécialiste dans la vérification matériel des microcontrôleurs sécurisés.

Du mobilier, des seringues et des compresses ont également été saccagés, a indiqué le maire de cette commune, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré. Du matériel municipal stocké dans des garages sous le bâtiment a lui aussi été endommagé tandis que la structure et le parquet du bâtiment sont gorgés d’eau.

Les casseurs n'en sont pas restés là : "1940", "ARN = Danger", "Vaccin = génocide", des inscriptions antivaccins ainsi que des croix de Lorraine ont aussi été taguées sur l'édifice ainsi que l'office de tourisme. "On fait des raccourcis douteux et ignobles, c’est un manque de culture et de respect total par rapport à l’histoire du Vercors", haut-lieu de maquis durant la Seconde Guerre mondiale, dénonce M. Kraemer.

"On paye aussi le prix de l’instrumentalisation de certains grands politiques nationaux qui pour exister aujourd’hui se servent de la méfiance vis-à-vis de la vaccination", accuse le maire, en établissant un lien avec différents comités anti-passe sanitaire locaux.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 19h53
Poufion a écrit :

Selon l'AFP :

"Les risques juridiques des laboratoires pharmaceutiques face aux effets néfastes des vaccins anti-Covid, à l'instar des caillots sanguins suspectés d'être liés au sérum d'Astrazeneca, sont limités car nombre d'Etats ont fait le choix d'en assumer le coût financier. Les laboratoires sont également protégés par les autorisations données par les agences du médicament et par les notices d'utilisations listant les effets secondaires."

Et si vous ne protestez pas, vous ne retrouverez jamais la désormais célèbre vie d'avant.

...comme tout médicament et vaccin jusqu'à présent. Il y a toujours des notices écrites en taille 3 dans les boîtes... Je suis loin de penser que notre gouvernement gère au mieux cette crise. La gestion de l'information concernant les masques a été calamiteuse. Je ne suis pas macroniste mais si je dois protester ce sera pour des causes que je juge justes... 

Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 19h50
Azérol a écrit :

Une petite question ça à mis combien de temps entre le moment ou les dépôts de plaintes contre le médiator ont commencé et le verdict. De toutes les façons en cas de problème avéré du au vaccin du covid ça prendra des années et des années à faire reconnaître les méfaits qu'aura engendré l'inoculation du vaccin, les labos et l'UE feront traîné en longueur les procédures ont connaît bien leurs méthodes.

Je ne vais pas vous dire le contraire. Les labos cherchent aussi à gagner de l'argent mais ça ne veut pas dire qu'ils cherchent à nous empoisonner. Je ne prends pas un vaccin ou un médicament avec l'espoir de pouvoir faire un procès un jour au labo concerné mais parcequ'il est efficace... 

Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 19h44
Azérol a écrit :

99.9% des gens ne sont pas en mesure d'analyser quoi que ce soit dans le domaine médical. Il faut bien s'en remettre à ceux dont c'est le métier.

Justement je m'en remets au professionnel de santé pour avoir pris la décision de ne pas me faire vacciner. Mais visiblement ce n'est pas les mêmes professionnels de santé que nous avons consulté, puisque la aussi, les professionnels de santé sont divisés entre ceux qui sont pour le tout vaccinal et ceux qui ne le sont pas.

Quelque soit le domaine, le 100% est plutôt rare. Le consensus est plus fréquent. Dans le cas présent vous avez quand même conscience que les antis sont juste ultra minoritaires ? Je vous confirme que nous n'avons pas vu / lu / entendu les mêmes... 

Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 19h35
Poufion a écrit :

S'il y a un problème avec ces vaccins, il sera impossible de poursuivre les labos, cela a été négocié avec les états.

Personnellement, je peux vivre des années en mode minimal comme ça.

Et vous ?

Et non c'est faux...  Je vous donne les grandes lignes d'un article de LCI (oui je sais c'est mainstream ça doit être orienté et à la solde de Macron et des labos mais au moins je source moi...):

"La réparation intégrale des accidents médicaux imputables à des activités de soins réalisées au titre de la campagne sera prise en charge par la solidarité nationale à travers l’Office nationale d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam)". Source Vaccination info service.

 

Par ailleurs la commission Européenne souligne que la responsabilité reste endossée par les sociétés.

Si les états ont accepté de "partager" la facture en cas de problème avec les labos, les contrats ne modifient en rien la charge de la preuve, qui incombe […] aux entreprises en vue de démontrer l'innocuité et l'efficacité de leurs produits". Comprendre : la responsabilité des laboratoires pourrait être engagée si des failles étaient prouvées.

Quant à vivre des années en "mode minimal", je ne sais pas trop ce que cela implique pour vous mais oui je peux "survivre" des années comme ça sans problème mais je préfère revivre comme avant l'apparition de ce virus. Pas vous ?

Portrait de KEYZER
18/juillet/2021 - 19h17
La Cigale, s'étant faite vacciner,Se trouva fort dépourvueQuand le Variant fut venu.Les vaccins ne protégeaientPoint plus qu'un stock de PQ ,Point plus qu'un bout de tissu.Elle va pleurer grise mineChez la Fourmi sa voisine,l'accusant de l'avoir infectéen'étant, elle, pas vaccinée!Mais la Fourmi reste digne,face à cette verve assassine.Elle connait la PLANdémie honteuse,Elle répondit à cette emmerdeuse :«Que faisiez-vous sur les réseaux?N'étiez-vous pas hier du côté des collabos?Aviez-vous cherché d'autres pistes?Non bien sûr! vous n'êtes pas complotiste!»-Nuit et jour à tout venant,J'ai écouté le gouvernement,Suivi la bien-pensance sans faille,Les vaccinés n' sont pas cobayes!BIG PHARMA le jure, foi d'animalNos vies sont leur intérêt principal!«J'en suis fort aise...Eh bien, toussez maintenant». 2Vous et 1 autre personne 2Vous et 1 autre personne

 

 
Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 19h02
Azérol a écrit :

Je me suis déjà exprimé dans un autre sujet, je ne suis pas vacciné, mais je n'empêche personne de se faire vacciner, chacun doit prendre ses responsabilités.

De tels actes ne sont pas très malins je ne disconviens pas, mais était-ce prévisible la réponse est oui. Pourquoi le coup de pression de celui qui nous sert de président. Mais il n'a fait que ça pendant son mandat diviser les Français et là encore il s'illustre une fois de plus. Ce n'est pas sous la menace et la contrainte que l'on obtient ce que l'on souhaite.

Toujours le même discours: Ceux qui veulent y aller grand bien leur fasse mais n'emmerdez pas les autres. Sauf que le principe même de la vaccination c'est d'effectuer une action globale sinon ce n'est pas efficace. 

L'argument du "on ne sait pas ce qu'on nous injecte" n'est pas recevable non plus. 99.9% des gens ne sont pas en mesure d'analyser quoi que ce soit dans le domaine médical. Il faut bien s'en remettre à ceux dont c'est le métier. A priori tous ces "anti" prennent des médicaments, mangent de la nourriture industrielle, boivent, fument et ne remettent pourtant pas en cause en permanence la compositions de tout ce qu'ils ingurgitent...

Portrait de elisabeth 14
18/juillet/2021 - 18h59
Poufion a écrit :

Et sur le fond, une réponse ?

s inscrire pour raconter cela    sans preuves.....ah si    c est pas nous  c est macron    mdr

Portrait de stbx00
18/juillet/2021 - 18h57
Poufion a écrit :

Ils en disent que ça pue l'opération sous faux drapeau pour décrédibiliser l'opposition au despote Macron.

Toutes les manifs d'hier se sont déroulées sans incident.

Cela ne saurait durer puisque le système ne va pas tarder à déployer sa milice de casseurs : les antifa.

La base même du complotisme: Les faits - > Des abrutis mettent le feu à un centre de vaccination. L'interprétation -> C'est le gouvernement qui a mis le feu pour décrédibiliser les anti vax.

Tout ça sans le moindre élément d'un début de preuve. Juste un fantasme... Les anti vax n'ont pas besoin d'être décrédibilisés, leurs déclarations sont en général suffisantes pour comprendre à qui on a affaire... 

Portrait de bergil
18/juillet/2021 - 18h46
Poufion a écrit :

Ils en disent que ça pue l'opération sous faux drapeau pour décrédibiliser l'opposition au despote Macron.

Toutes les manifs d'hier se sont déroulées sans incident.

Cela ne saurait durer puisque le système ne va pas tarder à déployer sa milice de casseurs : les antifa.

" C'est fou tous ces comptes fraichement créés qui racontent tous la même chose sans le moindre argument crédible." 

Je cite vos dires , comme vous êtes inscrit aujourd'hui , c'est de vous que vous parlez ?

Portrait de Lodabulle
18/juillet/2021 - 18h36 - depuis l'application mobile
Azérol a écrit :

Je me suis déjà exprimé dans un autre sujet, je ne suis pas vacciné, mais je n'empêche personne de se faire vacciner, chacun doit prendre ses responsabilités.

De tels actes ne sont pas très malins je ne disconviens pas, mais était-ce prévisible la réponse est oui. Pourquoi le coup de pression de celui qui nous sert de président. Mais il n'a fait que ça pendant son mandat diviser les Français et là encore il s'illustre une fois de plus. Ce n'est pas sous la menace et la contrainte que l'on obtient ce que l'on souhaite.

@7440 ..le français est comme ça...on doit l'obliger ...le toucher au portefeuille...sinon sa petite fierté est blessée...ils voulaient des masques mais braillent pour les porter..voulaient un vaccin et braillent pour le faire....ce n'est pas la faute du président si des abrutis mettent le feu à des centres de vaccination..ah si bien sûre..le français n'assument jamais non plus c'est toujours la faute de l'autre...une française..et pas de la rem non plus..je vous voyais déjà arriver...