13/04/2007 06:58

Un journaliste de Fr3 devant les tribunaux aujourd'hui

Un journaliste reporter d'images (JRI) de France 3 Nord Pas-de-Calais/Picardie doit comparaître jeudi devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour avoir filmé les jurés de la cour d'assises d'appel de la Somme en train de délibérer à huis clos.

Ces prises de vue avaient été réalisées en décembre 2004 par Mustapha Nezzari durant un procès qui avait vu la confirmation de la condamnation en première instance par la cour d'assises de l'Oise de deux jeunes gens - deux autres avaient été acquittés - pour des coups ayant entraîné la mort d'un motard.

Diffusées au cours d'un journal régional, elles avaient été filmées à partir du reflet d'une vitre d'un immeuble situé en face du palais de justice,  provoquant la plainte de deux des jurés pour atteinte à la vie privée.

Le prévenu risque au maximum un an de prison et 45.000 euros d'amende.

(Source: AFP)

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de juliawinnie
13/avril/2007 - 15h33

C'est ......
.... la loi! On a pas le droit de filmer les jurés!
Ceci dit, même si toutefois il l'a fait, pourquoi avoir diffusé les images!
Ca c'est la responsabilité du rédacteur en chef!
Ce serait plutôt à lui d'être sur le banc des accusés!

Portrait de daggoon
12/avril/2007 - 23h59

tempête dans un verre d'eau ?
Avant de juger, j'aimerais bien voir les images en question.
Mais tout de meme quelques réflexions.
On voit donc des jurés en train de délibérer par le reflet d'un immeuble d'en face. Première réflexion, il n'y a pas le son. Donc on n'entend pas ce que disent les jurés entre eux. Deuxième réflexion, cette image n'a rien d'un scoop. N'importe qui se trouvant sur place aurait pu voir la meme chose, le zoom en moins sans doute.
Troisième réflexion. Deux jurés ont porté plainte pour atteinte à leur vie privée ? en quoi est ce de la vie privée? Ils ont participé à un procès qui comme tout procès est public (sauf huis clos demandé quand il y a des mineurs). Donc il n'y a pas de vie privée.
La loi ne permet pas aujourd'hui de filmer un procès, encore moins une délibération, sauf exceptions très rares: le procès de Klaus Barbie à Lyon.
Le journaliste qui a tourné les images en question a t'il pensé faire un scoop ? sans doute pas. Tout juste illustrer un reportage avec des images moins banales que le palais de justice, les avocats qui désambulent, ou les traditionnelles prises de vues que les médias sont autorisées à tourner à l'ouverture d'un procès à condition que toutes les parties soient d'accord et qui sont rediffusées sans cesse parce que c'est tout ce qui peut etre filmé dans une salle d'audience (c'est d'ailleurs pour cela pour restituer des attitudes, des expressions des protagonistes, victimes, accusés , avocats, on fait appel à un dessinateur caricaturiste).
Bref, ca m'a l'air d'une tempête dans un verre d'eau !

Portrait de tontonfling
12/avril/2007 - 18h03

si j'ai bien compris...
les journalistes de fr3 lancent un préavis de travail ?? lol

Portrait de Papyboom
12/avril/2007 - 17h58

Mustapha...
C'est pas bien et en plus ça me présente aucun intérêt ! Et maintant c'est lui qui risque d'être à huis clos pendant un an !

Portrait de Maya13
12/avril/2007 - 17h51

Un procès à huis clos
doit rester un procès à huis clos ! Filmer un huis clos c'est faire de la "paparazzade".

Portrait de Venus on Mars
12/avril/2007 - 17h04

Déontologie, quand tu nous fais défaut !
Que son rédac-chef soit responsable du contenu, c'est une chose, mais un journaliste est aussi soumis à une déontologie et dans le cas présent : délibération à huis clos veut bien dire ce que cela veut dire : à l'abri de tous regards importuns !!! Donc, le journaliste est fautif et tant mieux s'il est condamné pour cela !
Voilà un scoop (?) qui lui coûte et lui rapporte... des mois de prison avec sursis : il réfléchira à deux fois avant de s'engouffrer dans la brèche de la recherche d'images sensationnelles !

Portrait de tontonfling
12/avril/2007 - 15h40

javotte
il y a des comités de rédac et de visionnage (en amont et en aval des sujets) dans ces médias et c'est hyper contrôlé.. mais parfois, il y a des boulettes... et là c'est le cas.. le rédac chef va se faire remonter les bretelles.. je journaliste fait son boulot d'investigation mais doit être supervisé....

Portrait de thomas10
12/avril/2007 - 15h22

et le red chef ??
Et où est le rédacteur en chef de ce journal télévisié ?? C'est lui qui est le responsable editorial et qui a donc validé le sujet avant la diffsuion... où est-il ??? Et le directeur régional n'a pas sa part de responsabilité ???

Portrait de tontonfling
12/avril/2007 - 15h18

woki
ils ne sont jamais en grève sur france 3 ;o))) juste un p'tit peu !! et pour une fois ce sont eux qui font les andouilles "à l’insu de leur plein gré" bien entendu ;o)

Portrait de woki001
12/avril/2007 - 15h01

C'est pas un motif de grève?
allez c'est pour rire