24/06 12:50

Décès de Miriam, renversée par une trottinette à Paris: Deux jeunes femmes interpellées ce matin et placées en garde à vue (Le Parisien)

Deux jeunes femmes, soupçonnées d’avoir percuté à trottinette électrique, en plein coeur de Paris, une Italienne de 32 ans, qui est décédée des suites de ses blessures, ont été interpellées jeudi et placées en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Paris, confirmant une information du Parisien. Cet accident s’était produit peu après minuit le 14 juin sur une allée piétonne le long de la Seine, selon une source policière.

Une cinquantaine de personnes y étaient rassemblées. Parmi elles, une Italienne de 32 ans, qui venait de rejoindre des collègues de travail, était en train de discuter avec une amie quand elle avait été percutée violemment par une trottinette électrique conduite par deux jeunes femmes, qui avaient pris la fuite. Transportée à l’hôpital dans un état très grave, son pronostic vital étant engagé, la victime, Miriam S, née à Rome et domiciliée à Paris, était décédée le 16 juin de suites de ses blessures. Dix jours après l’accident, la conductrice et la passagère présumées de l’engin ont été interpellées et placées en garde à vue du chef « d’homicide involontaire par conducteur de véhicule terrestre à moteur aggravé par le délit de fuite ».

En 2020, la Sécurité routière a répertorié un décès de piéton après un accident impliquant un engin de déplacement personnel motorisé (EDPM, soit les trottinettes électriques, gyropodes, monoroues et « hoverboards »): une femme de 75 ans avait été percutée mortellement par un homme de 31 ans circulant en trottinette électrique, boulevard Raspail à Paris (VIIe arrondissement). 78 piétons ont par ailleurs été blessés par des conducteurs d’EDPM, selon les chiffres de la Sécurité routière qui recense seulement les accidents sur lesquels les forces de l’ordre sont intervenues. Le gouvernement a réglementé par un décret publié au journal officiel le 25 octobre 2019 l’usage des EDPM après plusieurs accidents, parfois mortels, impliquant des conducteurs de trottinettes électriques, dont l’usage a explosé ces dernières années dans les villes, avec notamment l’essor des locations en libre-service (« free floating »).

Selon la loi, les EDPM ne doivent pas pouvoir dépasser une vitesse de 25 km/h, ne peuvent transporter qu’un conducteur, âgé d’au moins 12 ans, et les conducteurs doivent circuler sur les pistes cyclables. La Ville de Paris a elle limité dès l’été 2019 la vitesse des trottinettes électriques à 20 km/h (8 km/h dans les aires piétonnes) et interdit leur stationnement sur les trottoirs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tocinodecielo
25/juin/2021 - 13h32

Deux infirmières j'espère qu'elles ne pourront plus exercer, quant aux voleurs à vomir. Heureusement que cela ne s'est pas passé à Marseille  nous en aurons encore pris pour notre grade

Portrait de Frizeenn
24/juin/2021 - 14h36

... Et les profiteurs qui l'ont dépouillée on leur met la main dessus quand?

Portrait de simonbourgogne
24/juin/2021 - 14h23

Des infirmières coupables d'homicide , involontaire certes mais qui s'enfuient tout en étant  ivres......quelle honte ! J'espère qu'elle seront sévèrement punies !

Portrait de Raspoutine from South
24/juin/2021 - 14h20

Même quand je percute un animal je m'arrête pour être sûr que je l'ai bien tué et ne pas le laisser agoniser des jours ou l'aider si je peux, alors les gens qui se barrent comme ça, pour des congénères, il faut vraiment être idiot.

Portrait de Greenday2013
24/juin/2021 - 13h47
johnpeter221 a écrit :

Comment peut on retrouver 2 femmes qui roulaient en trottinette à 1h du matin?

Les caméras de surveillance, puis une localisation des téléphones en fonction du trajet filmé.

Portrait de Bdhy
24/juin/2021 - 13h40

S'il s'avère que ce sont bien ces 2 jeunes femmes qui ont provoqué la mort de cette femme qui rentrait de son travail, j'espère que la peine sera exemplaire !

Autant un accident peut-être un malheureux concours de circonstances, autant un délit de fuite et une non assistance à personne en danger est volontaire et est inadmissible !

Portrait de muzo 28
24/juin/2021 - 13h37
ΙΧΘΥΣ a écrit :

Deux infirmières, je n’arrive même pas à le croire.

Elles avaient toutes les connaissances requises pour démarrer un massage cardiaque.... Non, elle se tirent.

Il faut leur interdire de pratiquer leur métier. 

En effet, c'est terriblement choquant. 

Portrait de Steyr
24/juin/2021 - 13h15
johnpeter221 a écrit :

Comment peut on retrouver 2 femmes qui roulaient en trottinette à 1h du matin?

Si la trottinette était louée il suffit de suivre la carte de crédit à partir de l'arrêt constaté sur la vidéo surveillance.  

Portrait de ΙΧΘΥΣ
24/juin/2021 - 13h07

Deux infirmières, je n’arrive même pas à le croire.

Elles avaient toutes les connaissances requises pour démarrer un massage cardiaque.... Non, elle se tirent.

Il faut leur interdire de pratiquer leur métier. 

Portrait de johnpeter221
24/juin/2021 - 13h00

Comment peut on retrouver 2 femmes qui roulaient en trottinette à 1h du matin?