23/06 08:21

Vacances d'été - Et revoilà les grèves : Les salariés des TGV Ouigo appelés à cesser le travail le week-end du 3 et 4 juillet pour protester contre des "conditions de travail dégradées"

Les salariés de Ouigo sont appelés à faire grève le week-end du 3 et 4 juillet pour protester contre des "conditions de travail dégradées" et demander plus de "reconnaissance", ont annoncé l'Unsa-Ferroviaire, la CFDT-Cheminots et SUD-Rail lundi soir. "C'est un mécontentement général", a indiqué Nathalie Wetzel, secrétaire fédérale de l'Unsa-Ferroviaire, pour expliquer ce mouvement de grève sur le premier week-end de départs estivaux.

Des problèmes de "perte de rémunération liée aux éléments variables de solde" se cumulent avec des conditions de pause et de restauration "fortement dégradées", ainsi qu'une série de problématiques plus locales qui font qu'il y a "un ras-le-bol général", d'après Nathalie Wetzel.

Gratification exceptionnelle Les trois syndicats réclament une "gratification exceptionnelle" pour reconnaitre l'engagement des cheminots Ouigo pendant la pandémie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
23/juin/2021 - 10h10

Et comme l'entreprise est déjà largement subventionnée par nos impôts, c'est qui qui va encore payé ?

Rappel, chaque année, comme le rappel la Cour des Comptes, l'Etat reprend à sa charge pour plus de 3 milliards d'euros de cotisations retraite. Sachant qu'ils partent à la retraite environ 5 ans avant nous et avec une pension moyenne calculée sur les 75% des 6 derniers mois contre les 25 meilleures années pour nous, soit environ 49% de plus que nous par mois. Va comprendre pourquoi ils font grève.....

Portrait de Nicoooo
23/juin/2021 - 10h09

Un grand Merci à ces courageux de vouloir essayer de nicker les vacances des français, qui, ils le savent très bien en plus cette année vont rester en très grande majorité en France... Mais ça ils s'en cognent au plus haut point . Alors qu'au vu de la crise sanitaire certains ne sont pas partis l'année dernière... Sans compter le nombre de trains à circuler très réduits durant des mois..

Merci à ces feignasses.

Portrait de strass6756
23/juin/2021 - 08h47

Pauvres choux. Des revendications basiques et toujours une hausse de salaire glissée entre, l'air de rien...