17/11/2010 13:54

Début du tournage en Bosnie du film d'Angelina Jolie

Le tournage en Bosnie du film d'Angelina Jolie a débuté mercredi en l'absence de l'actrice américaine et selon un programme qui a fortement été réduit, a-t-on appris auprès des milieux cinématographiques et des médias bosniens.

Edin Sarkic, un producteur local, a confirmé à l'AFP que le tournage de ce film, qui a suscité des remous en Bosnie dans les milieux des victimes de la guerre de 1992-95, avait débuté sur un site à Sarajevo en l'absence d'Angelina Jolie.

Selon le quotidien Dnevni Avaz, l'équipe du film compte uniquement tourner quelques séquences panoramiques de Sarajevo et plusieurs scènes dans la ville de Vares (centre). La partie du tournage prévue en Bosnie devrait s'achever dimanche, ont rapporté plusieurs autres médias.

M. Sarkic a, de son côté, indiqué à la radio nationale bosnienne que le tournage en Bosnie aurait lieu sur cinq des 17 sites initialement prévus.

L'actrice américaine est toujours en tournage en Hongrie, a précisé le producteur à l'AFP. Le film a pour thème une histoire d'amour avec pour toile de fond la guerre inter-communautaire en Bosnie.

Il s'agit du premier film d'Angelina Jolie en tant que réalisatrice.

Selon le synopsis du film, l'histoire commence en 1992 en Bosnie orientale lorsqu'un jeune couple est séparé par la guerre. Ils se retrouvent ensuite, mais la fille, qui est musulmane, est détenue dans un camp où son compagnon d'avant la guerre, un Serbe, est devenu geôlier.

Mais une rumeur relayée par la presse locale, selon laquelle le film relaterait une histoire d'amour entre un Serbe et une musulmane qu'il viole pendant la guerre, a provoqué de vives réactions d'une association locale de femmes violées pendant la guerre.

Cette association avait contraint les autorités locales à annuler, à la mi-octobre, la permission de tournage du film en Bosnie. Les responsables politiques sont ensuite revenus sur leur décision, après avoir obtenu une copie du scénario pour s'assurer que la réalisatrice ne mettait pas en scène une telle histoire.

Angelina Jolie a demandé à rencontrer les associations de femmes victimes lors du tournage en Bosnie pour "clarifier les malentendus".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mio
17/novembre/2010 - 18h17

pour information on dit bosnien pour une désignation générale et bosniaque pour désigné une appartenance religieuse.

Portrait de chamay2
17/novembre/2010 - 14h58

Médias Bosniens ???? On dit médias Bosniacs !!!